En septembre sur Console Virtuelle

StarTropics par RyType

StarTropics par RyType (via DeviantArt)

Après un mois d’août plutôt calme, la Console Virtuelle a repris en septembre un rythme plus habituel, mais avec une sélection pour le moins atypique. L’attention des joueurs cannibalisée par la sortie de Super Mario Maker, le service n’a étonnamment pas joué la carte des trente ans de Super Mario Bros. en dehors de l’excellent Mario vs. Donkey Kong (Game Boy Advance, 6,99 €) et de sa suite sur DS. Il faut dire que tous les épisodes canoniques de la série doivent être déjà disponibles ! En revanche, et c’est finalement une bonne chose, Nintendo a préféré mettre à l’honneur ce mois-ci des « exclusivités territoriales » méconnues en Europe, avec sur NES les deux épisodes de StarTropics ainsi que Tecmo Bowl (4,99 € chacun), et le tout aussi culte Sin and Punishment (9,99 €) sur Nintendo 64. Du côté du néorétro, septembre a été anormalement calme, d’autant que la 3DS n’a hélas pas eu droit à 3D Sonic the Hedgehog 2 qui aurait dû théoriquement sortir cette semaine… Il faudra donc se contenter sur portable du DLC gratuit Plague of Shadows pour Shovel Knight, également disponible sur Wii U. La console de salon a quant à elle aussi accueilli Extreme Exorcism (12,99 € / 11,04 €) hier, exceptionnellement.


StarTropics (NES, 4,99 €)STARTROPICS (WII U)
(NES, décembre 1990 aux États-Unis, 20 août 1992 en Europe)
Catégorie : action-aventure
Joueurs : 1
Éditeur : Nintendo
Date de sortie VC : 03/09/2015
Prix : 4,99 €
Page du jeu : http://www.nintendo.fr/Jeux/NES/StarTropics-279272.html

StarTropics est véritablement une anomalie dans la ludothèque de la NES. Bien que ce très bon jeu d’action/aventure s’apparente à Zelda, il baigne dans une ambiance tropicale inhabituelle, imaginée pour séduire un public américain puisqu’il n’est jamais sorti au Japon ! Et pourtant, avec son jeune héros Mike qui manie le yoyo et la batte de baseball pour partir en quête de son oncle, un scientifique kidnappé par les extraterrestres, on se doute que ces stéréotypes sortent d’un esprit japonais… On doit en effet ce titre à Genyo Takeda, le créateur des premiers jeux d’arcade de Nintendo (EVR Race, Sheriff) mais surtout du classique Punch-Out!!, justement très populaire aux États-Unis. Architecte de la Wii, il supervise aujourd’hui la division hardware du constructeur et a fait office de président intérimaire avec Shigeru Miyamoto suite au décès de Satoru Iwata. Un peu rigide mais très accrocheur, StarTropics est devenu d’autant plus culte que la cartouche était accompagnée d’un parchemin à tremper dans l’eau pour obtenir un message secret ! L’objet étant devenu difficile à trouver, le magazine Nintendo Power avait dû rapidement diffuser le code qui est aujourd’hui inclus dans le manuel électronique de cette réédition.


Zoda's Revenge: StarTropics II (NES, 4,99 €)ZODA’S REVENGE: STARTROPICS II (WII U)
(NES, mars 1994 aux États-Unis)
Catégorie : action-aventure
Joueurs : 1
Éditeur : Nintendo
Date de sortie VC : 03/09/2015
Prix : 4,99 €
Page du jeu : http://www.nintendo.fr/…/Zoda-s-Revenge-StarTropics-II.html

Si le premier volet était déjà atypique, sa suite l’est d’autant plus qu’il s’agit de l’avant-dernier titre publié officiellement sur NES et la dernière exclusivité de la 8-bit, Wario’s Woods étant également sorti sur Super Nintendo. Le jeu reprend le moteur de son prédécesseur mais corrige ses défauts de gameplay, en introduisant la possibilité de se déplacer en diagonale et de changer de direction en plein saut. L’intrigue basée sur le voyage dans le temps permet également de grandement diversifier les environnements, de la période glaciaire au Londres du 19e en passant par l’Égypte, le Far West et même l’île du premier épisode ! Les donjons sont aussi plus nombreux et profitent de la maniabilité plus souple pour ajouter de nouvelles mécaniques comme des plateformes mouvantes. En revanche, on aurait pu se passer de l’apparition de trappes cachées sur la carte menant à des mini-donjons… Inédit en Europe jusqu’à sa première réédition sur Console Virtuelle en 2009, le jeu avait été largement (et injustement) ignoré à sa sortie sur une console plus que vieillissante – même l’hégémonie des 16-bit commençait à être remise en cause ! C’est donc le moment ou jamais de lui donner la seconde chance qu’il mérite.


Sin and Punishment (Nintendo 64, 9,99 €)SIN AND PUNISHMENT (WII U)
(Nintendo 64, 21 novembre 2000 au Japon)
Catégorie : shoot ’em up 3D
Joueurs : 1-2
Éditeur : Nintendo
Date de sortie VC : 03/09/2015
Prix : 9,99 €
Page du jeu : http://www.nintendo.fr/…/Sin-and-Punishment-278986.html

Lui aussi culte, Sin and Punishment doit ce statut au fait qu’il n’a quitté le Japon qu’en 2007 à son arrivée sur la Console Virtuelle de la Wii, et partiellement traduit en anglais pour l’occasion ! Ce regain de popularité a même poussé Nintendo à en commander une suite deux ans plus tard… Il faut dire que l’original était sorti alors que la Nintendo 64 n’avait plus vraiment la cote, et les jeux Treasure (Gunstar Heroes, Ikaruga) ne sont en plus pas forcément très fédérateurs ! Outre un scénario assez alambiqué comme d’habitude, le gameplay nécessite pas mal de coordination puisque l’on contrôle à la fois le déplacement du personnage avec le stick analogique, et le viseur de tir à l’aide des boutons C – ici remplacés avantageusement par le stick droit. Cela dit, les novices pourront recourir à un mode de visée automatique, au détriment d’une puissance de feu plus faible. Tirant bien parti des capacités de la console, c’est un excellent jeu d’action mais un peu hermétique, évidemment court et plutôt basé sur le scoring. On pourra également lui reprocher ses bruitages répétitifs et un usage pour le moins généreux des vibrations…


Tecmo Bowl (NES, 4,99 €)TECMO BOWL (WII U)
(NES, février 1989 aux États-Unis)
Catégorie : football américain
Joueurs : 1-2
Éditeur : Koei Tecmo
Date de sortie VC : 17/09/2015
Prix : 4,99 €
Page du jeu : http://www.nintendo.fr/Jeux/NES/Tecmo-Bowl–1050158.html

Les amateurs de football américain auront dû faire preuve de patience ; inédit en Europe, Tecmo Bowl n’avait jamais fait l’objet d’une réédition sur Wii chez nous, et les Américains peuvent y jouer sur 3DS depuis plus de deux ans ! Portage d’un jeu d’arcade publié en 1987 par Tecmo, à une époque où l’éditeur était spécialisé dans les jeux de sport, il était non seulement beaucoup plus réaliste que les autres titres alors disponibles, mais c’était aussi le premier à inclure les vrais joueurs de la NFL ; ce qui explique grandement son succès aux États-Unis. Bien évidemment, avec seulement quatre stratégies et neuf joueurs dans chaque camp – une petite prouesse quand même pour la NES – il peut paraître aujourd’hui désuet quand on le compare aux dernières simulations éditées par Electronic Arts. Une passe à un joueur marqué sera par exemple presque toujours interceptée et il existe des stratégies qui marchent à tous les coups avec certains joueurs ou équipes… Mais son gameplay arcade plus accessible, ses musiques entraînantes et surtout ses voix digitalisées inoubliables lui confèrent un charme indéniable.


Mario vs. Donkey Kong (Game Boy Advance, 6,99 €)MARIO VS. DONKEY KONG (WII U)
(Game Boy Advance, 24/05/04 aux États-Unis, 19/11/04 en Europe)
Catégorie : plateformes
Joueurs : 1
Éditeur : Nintendo
Date de sortie VC : 17/09/2015
Prix : 6,99 €
Page du jeu : http://www.nintendo.fr/…/Mario-vs-Donkey-Kong.html

Console idéale pour les rééditions de titres 16-bit, la Game Boy Advance n’a eu droit à aucune aventure originale de Mario et a dû se contenter des quatre remakes Super Mario Advance. Mais ce jeu est loin d’être un pis-aller ; c’est même une véritable pépite de la portable. Or il est d’autant plus mésestimé que, paradoxalement, s’il a eu une belle descendance avec pas moins de cinq suites, celles-ci en ont changé le concept en axant leur gameplay 100% tactile sur la réflexion façon Lemmings. Or le jeu original est en fait lui-même le successeur du méconnu Donkey Kong (1994) sur Game Boy. Il s’agit donc avant tout d’un jeu de plateformes teinté de réflexion, reprenant le principe du classique éponyme de 1981. Mais cette fois, on ne se contente pas de trouver la clé pour ouvrir la porte ; chaque niveau présente une seconde partie où l’on doit trouver l’un des fameux Mini-Marios. Il faut donc attendre le septième niveau de chaque monde, une fois six jouets réunis, pour une épreuve spéciale où il faut les guider vers la sortie, préfigurant ainsi le reste de la série. Il n’est pas nécessaire de tous les ramener, mais cela rendra plus facile le huitième niveau, l’affrontement contre Donkey Kong. Avec douze mondes, des objectifs secondaires et des niveaux Expert à débloquer, le jeu offre en plus une énorme durée de vie !


Je vous donne donc rendez-vous le dernier jeudi d’octobre pour le point sur les sorties !

Lien Permanent pour cet article : http://mag.mo5.com/actu/77511/en-septembre-sur-console-virtuelle-5/