Un livre sur Virgin Interactive via Kickstarter

Virgin Interactive Entertainment

Ces dernières années ont vu fleurir des livres sur les studios anglais mythiques de la grande époque : Ocean Software, U.S. Gold, les Bitmap Brothers… Mais Virgin Interactive tient une place à part dans ce paysage, via son statut de filiale d’un grand groupe fondé par Richard Branson en 1970. Si Virgin Games, créé en 1982, édite et développe quelques jeux marquants, c’est surtout dans les années 1990 que la branche va décoller sous un nouveau nom, révélant des studios comme Westwood (Dune II, Command & Conquer) et Shiny Entertainment (Aladdin, Earthworm Jim). Parmi les nombreux jeux de leur catalogue, on trouve des gros succès (The 7th Guest), des jeux à la gestation difficile (Heart of Darkness), des titres sulfureux (Cannon Fodder) ou même carrément interdits (Thrill Kill) ! Pour évoquer cette période controversée où tous les coups étaient permis, ce n’est pas un journaliste mais Tim Chaney lui-même, un responsable haut placé de la société, qui évoquera sur plus de  200 pages de nombreuses anecdotes croustillantes, comme ces six campagnes de publicités interdites coup sur coup, ces clubs fermés pour travaux après chaque soirée de lancement arrosée, ou encore cette gestion de crise quand une secrétaire a photocopié son entrejambe avant de la faxer au mauvais destinataire… Mais pour cela, il a une quinzaine de jours pour réunir 52200 € sur Kickstarter. Il faudra miser au moins 10 € pour la version pdf du livre prévu en juillet 2017, et 35 € pour l’édition physique.

Source : Indie Retro News

Lien Permanent pour cet article : http://mag.mo5.com/actu/80602/un-livre-sur-virgin-interactive-via-kickstarter/