Marvelous, le premier jeu d’Eiji Aonuma traduit en anglais !

Marvelous: Môhitotsu no Takarajima (Super Famicom)

Sorti en octobre 1996 au Japon sur une Super Famicom en fin de vie, puisque la Nintendo 64 était là-bas dans les rayons depuis plusieurs mois déjà, Marvelous: Môhitotsu no Takarajima n’a assez logiquement pas fait l’objet d’une localisation en Occident. Bien qu’il soit très proche en termes de réalisation de The Legend of Zelda : A Link to the Past, dont il reprend même sans doute en partie le moteur, ce titre est toutefois arrivé à une époque où Nintendo expérimentait beaucoup sur une machine qui n’avait plus rien à prouver. Encadré par deux épisodes sortis sur Satellaview en janvier et novembre de la même année, il se distingue d’un jeu d’action/aventure classique par la possibilité de contrôler à tour de rôle trois personnages, mais surtout par une mécanique de recherche proche du point & click ! Ces séquences font même appel au mode haute résolution de la 16-bit, en 512×448 au lieu de 256×224… Court et inégal mais très farfelu, ce premier jeu conçu par Eiji Aonuma sera remarqué par Shigeru Miyamoto qui lui proposera ainsi d’être assistant réalisateur sur Ocarina of Time, avant de devenir le responsable attitré de la série ! Cela confère donc à ce jeu une valeur historique toute particulière, et on peut enfin le découvrir traduit en anglais via un patch mis en ligne sur ROMHacking. Ce dernier est toutefois basé sur une première version publiée en septembre 2014, mais améliorée et traduisant aussi les éléments graphiques. L’écran-titre affiche ainsi Marvelous: Another Treasure Island !

Source : NintendoLife

Lien Permanent pour cet article : http://mag.mo5.com/actu/84419/marvelous-le-premier-jeu-deiji-aonuma-traduit-en-anglais/