Une sélection de freeware indé pour le feu de cheminée

NES Fireplace (NES)

Si l’actualité reprend doucement son cours en ce début 2016, les freeware sont revenus nettement plus en force, sans doute du fait de la tradition d’offrir durant les fêtes de fin d’année. On vous propose donc déjà une nouvelle sélection, avec un contexte un peu plus positif que la dernière fois. Car si le temps s’est finalement bien refroidi, cela signale aussi le retour des feux de cheminée… Même sans âtre chez soi, on a déjà pu en voir dans une nouvelle vidéo de Shenmue 3, en 4K sur Netflix, et carrément dans un homebrew NES !… Cela dit, on a beau être un retrogamer sensible au charme des pixels (ou pas), il n’est pas certain que le crépitement des flammes 8-bit soit aussi apaisant que le vrai… Mais par les temps qui courent, c’est déjà ça.


Commençons par rappeler la sortie de Princess Remedy in a World of Hurt sur Steam !


On passe à Operation Fungus, qui ne devait être au départ qu’en partie gratuit mais qu’on peut finalement télécharger en version finale depuis vendredi sur Game Jolt. Outre une belle réalisation, le shoot ’em up de Jani Nykänen offre quelques subtilités ; il faudra ainsi enchaîner les ennemis sans se faire toucher pour faire grimper une jauge afin de pouvoir affronter le boss de chaque niveau. De plus, si l’action est pour le moins intense, vous pourrez toujours faire des emplettes pour améliorer votre arsenal avant de retenter votre chance. Vous pouvez obtenir plus d’infos sur le jeu sur les forums de TIGSource, et soutenir son développeur via Thunderclap.

Source : Indie Retro News


Long Long: a snake lies in the Past (Tapehead)

Long Long: a snake lies in the Past (Tapehead)

On se lance à présent dans une mise en abyme avec une sélection de jeux en lice lors de la récente Ludum Dare 34 proposant cette fois deux thèmes, « contrôle à deux boutons » et « croissance », que l’on avait la possibilité d’aborder tous les deux si on le souhaitait. Cela dit, Lands of TSR Lore que l’on vous présentait la dernière fois n’en respectait aucun !

  • Long Long: a snake lies in the Past : comme son nom le suggère, il s’agit d’une parodie d’A Link to the Past, mais utilisant les mécanique du vénérable Snake. Hélas, le jeu aurait peut-être dû se contenter d’un seul thème car le contrôle à deux boutons le rend frustrant…
  • Puff Enuff? : un jeu de plateformes minimaliste et bien dans l’air du temps avec sa physique élaborée, ses niveaux générés aléatoirement, son action frénétique et son ambiance psychédélique typique des réalisations de Bitslap (Oxygene).
  • Agent Hooker : classé troisième exæquo, ce jeu d’adresse diabolique vous demande de mener à la sortie un agent secret ne se déplaçant qu’à l’aide de grappins. C’est enfantin tant qu’il y en a qu’un, mais dès qu’il faut trouver un équilibre entre les deux… Profitant en plus d’une réalisation très soignée, le jeu se joue également sur Game Jolt.
  • UPSQUID : le vainqueur de la 32ème édition avec BED*HOGG retente sa chance avec un jeu plus classique et clairement influencé par Downwell, esthétiquement comme en termes de gameplay. Si ce n’est qu’il faut cette fois remonter le courant avec son calamar, tout en pensant à se nourrir pour ne pas succomber à l’épuisement… La nouvelle création de 01010111 est jouable directement de votre navigateur via sa page itch.io.

Source : IndieGames, Indie Retro News


Squirrel Away est un jeu en arène jouable à quatre simultanément, où chaque joueur doit collecter le plus grand nombre de fruits sans se faire dévorer par les prédateurs. Le jeu offre déjà quatre types d’écureuils et seize tableaux mais Alpaca Space Lab promet encore plus de contenu à venir. Il est téléchargeable de cette page pour le montant de votre choix sous Windows, Mac OS X et Linux, mais des émoticônes sont offertes pour une contribution de 99 cents minimum. En revanche, la version Android est payante, mais à seulement 1,09 € sur Google Play.

Source : Indie Retro News


Conquerors (The Great Thibal)

Conquerors (The Great Thibal)

Conquerors est basé sur une thématique à la mode ces temps-ci, puisqu’on y contrôle un parasite extraterrestre comme dans Parasite. L’action y est toutefois plus minimaliste et brutale, car notre alien ne peut initialement pas faire grand chose à part esquiver les tirs, mais il peut heureusement prendre possession des astronautes pour utiliser leurs armes à feu. Le but étant d’anéantir tous ces envahisseurs, il faudra bien penser à « quitter » violemment votre hôte quand il ne restera plus que lui… Ce jeu signé The Great Thibal se télécharge sur Game Jolt.

Source : Indie Retro News


U-ROPA (Atavismus, Peder Johnsen, Hobo & Jonas Thiem)

U-ROPA (Atavismus, Peder Johnsen, Hobo & Jonas Thiem)

On passe à tout autre chose avec U-ROPA, un point & click stressant se déroulant dans une unique pièce d’un sous-marin dans laquelle vous êtes enfermé suite à un accident. Créé dans le cadre du concours mensuel organisé par Adventure Game Studio, il fait partie des rares titres du genre où les morts sont fréquentes – un aspect d’ailleurs très débattu sur la version anglaise des forums. Le jeu devrait disposer à terme d’une version française dans la mesure où son scénario est signé Atavismus (Freak Chic). Hélas, sélectionner le français dans le programme d’installation après avoir téléchargé l’archive à cette adresse ne change rien pour le moment…

Source : Indie Retro News

Lien Permanent pour cet article : http://mag.mo5.com/actu/84614/une-selection-de-freeware-inde-pour-le-feu-de-cheminee/