En février sur Console Virtuelle

The Choice (Orioto)

The Choice (Orioto)

On le rappelait encore le mois dernier ; février constitue un double évènement pour la Console Virtuelle. Car non seulement les tout premiers Pokémon seront disponibles samedi pour les vingt ans de leur sortie sur Game Boy, mais cela marque aussi le grand retour du service sur 3DS, à l’abandon depuis plus d’un an… Pour l’occasion, ces trois jeux sont proposés à un tarif aussi exceptionnel mais dans le mauvais sens du terme : 9,99 € chacun. Cependant, pour une fois, ces rééditions conservent le système d’échange qui ne nécessitera donc plus de câble link… Alors pour fêter ça, nous nous devions d’illustrer ce bilan mensuel avec une image signée Orioto, d’autant que c’est aussi son anniversaire samedi ! Pour en revenir aux sorties du mois, la Wii U a aussi eu droit à sa dose avec Pokémon Donjon Mystère : Équipe de Secours Rouge (6,99 €) sur Game Boy Advance, mais on n’abordera pas Équipe de Secours Bleue qui est certes sorti simultanément mais sur un support un peu moins rétro, la DS ! Enfin, l’eShop a offert plein d’autres nouveautés dont certaines parfois attendues de longue date comme Oddworld: New ‘n’ Tasty (19,99 €) sur Wii U, au côté de Replay – VHS is not dead (9,99 €). Et la 3DS se taille décidément la part du lion de mois-ci, une fois n’est pas coutume, avec Alphadia (9,99 €), The Legend of Dark Witch 2 (6,99 €), Project × Zone 2 (39,99 €), Mega Man Legacy Collection (14,99 €) ou encore Sadame (14,99 €)… Et c’est sans compter les trois nouveaux thèmes SEGA !


Pokémon Donjon Mystère : Équipe de Secours Rouge (Game Boy Advance, 6,99 €)POKÉMON DONJON MYSTERE… (WII U)
(Game Boy Advance, 17/11/05 au Japon, 10/11/06 en Europe)
Catégorie : dungeon-RPG
Joueurs : 1
Éditeur : Nintendo
Date de sortie VC : 11/02/2016
Prix : 6,99 €
Page du jeu : [Pokémon Donjon Mystère : Équipe de Secours Rouge]

Comme souvent avec les spin-offs Pokémon, il s’agit de la déclinaison d’une licence d’un autre développeur, ici les Fushigi no Dungeon de la société Chunsoft cocréatrice des Dragon Quest ! D’ailleurs, le premier de cette série très portée sur les « collabo » (hormis les Shiren the Wanderer) mettait en scène un vendeur de Dragon Quest IV… On a donc affaire à un ersatz de Rogue (1980) avec ses donjons générés aléatoirement, ses échecs punitifs et son gameplay en semi temps réel où les ennemis se déplacent quand le joueur en fait autant. Sauf qu’ici, on incarne un Pokémon désigné via un test psychologique, et le titre est construit en missions de récupération d’objets, d’escorte et bien entendu de sauvetage de créatures. Dernier jeu estampillé Pokémon sur la portable, il est sorti tardivement et son jumeau Équipe de Secours Bleue est sorti lui sur DS ; l’idée était surtout d’exploiter le port Game Boy Advance de cette dernière pour faciliter la connectivité entre les deux versions, limitée ici à l’appel au secours en cas d’échec et de toute façon indisponible sur Wii U. Chacune offre six Pokémon exclusifs, mais le titre n’exploitant pas vraiment les capacités de la DS en dehors du double écran, on conseillera plutôt, à ceux qui apprécient ce genre de jeux riches mais répétitifs, à opter pour la moins chère !


Pokémon Version Jaune : Édition Spéciale Pikachu (Game Boy, 9,99 €)POKÉMON VERSION ROUGE & BLEUE & JAUNE (3DS)
(Game Boy, 27 février 1996 et 12 septembre 1998 au Japon, 05 octobre 1999 et 16 juin 2000 en Europe)
Catégorie : RPG
Joueurs : 1
Éditeur : Nintendo
Date de sortie VC : 27/02/2016
Prix : 9,99 €
Page du jeu : [Pokémon Version Rouge / Version Bleue / Version Jaune]

Pour le détail de la genèse de Pokémon, on vous recommande de vous plonger dans la lecture de Pix’n Love #28. Rappelons juste que l’on doit ce coup de génie à Satoshi Tajiri, qui fait la connaissance grâce à son fanzine Game Freak (1981-1986) de ses futurs complices Ken Sugimori et Junichi Masuda. Avec le succès de la Famicom, le fanzine évolue en studio de développement et sort le puzzle game Quinty en 1989, année de la sortie de la Game Boy ! Or c’est la possibilité de connecter deux portables qui donne l’idée à Tajiri de recréer son hobby d’enfance, la chasse aux insectes, très populaire chez les enfants japonais de sa génération mais rendu difficile par l’urbanisation. Mais il faudra pas moins de six ans, un partenariat avec Nintendo et son studio Creatures, ainsi que le soutien de Shigeru Miyamoto pour concrétiser ce projet et échapper à la faillite… Et le succès sera au rendez-vous et donnera même un second souffle à la Game Boy ! Outre les éditions initiales Rouge et Verte, la « Pokémania » mène à la création d’une version Bleue mieux finie servant de base aux portages occidentaux, et à une édition Jaune collant davantage à la série animée et mettant en avant le Pokémon le plus populaire… Vingt ans plus tard, on peut donc (re)découvrir ces jeux, et si ces rééditions sont plus chères que d’habitude, elles permettent de réaliser des échanges de monstres sans fil !


Je vous donne donc rendez-vous le dernier jeudi de mars pour le point sur les sorties !

Lien Permanent pour cet article : http://mag.mo5.com/actu/87897/en-fevrier-sur-console-virtuelle-7/

  • sseb22

    Tu mentionnes le Pix mais pas le livre Générations Pokémon par Loup Lassinat Foubert (ALS) et Alvine Haddadène ? 🙂

  • Parce que je ne crois pas avoir reçu d’infos à son sujet… Je croyais pourtant m’être abonné à la newsletter de Third Éditions… :