Rising Legends, un beat ’em up à l’ancienne à la GDC

Rising Legends (Windows)

Le beat ’em up à l’ancienne, avec sa perspective « belt scroll » et son accent mis sur la coopération, fait partie des genres disparus du jeu vidéo mainstream… Il ne subsiste donc qu’au travers d’initiatives néorétro heureusement nombreuses ces derniers temps : Kung Fury, Mother Russia Bleeds, Schiaffi & Fagioli, River City Ransom: Underground ou encore The TakeOver. Rising Legends s’inscrit dans cette lignée, et joue visiblement la carte d’un certain classicisme bien qu’il permette de bloquer les attaques (possibilité rare dans le genre) et encourage l’esquive. Ce qui n’empêche malheureusement pas la communauté de Steam de réclamer l’ajout de sempiternelles mécaniques de RPG sur sa page Greenlight… Développé à l’aide de ClickTeam Fusion tout comme Noitu Love: Devolution, Freedom Planet ainsi qu’Inexistence tout récemment, le jeu de Robert Hendrix sera justement présenté pour la première fois jouable sur le stand de la ClickTeam lors de la prochaine Game Developers Conference, à la mi-mars.

Lien Permanent pour cet article : http://mag.mo5.com/actu/88324/rising-legends-un-beat-em-up-a-lancienne-a-la-gdc/