«

»

Imprimer ce Article

Une sélection de freeware indé pour Dave Needle

Dave Needle, le co-créateur de la Lynx, nous a quittés

La dernière sélection remontant à plus de deux mois, il était grand temps d’en proposer une nouvelle, même si on a abordé depuis « séparément » quelques freeware comme Amiga Racer et Science Kombat. Et nous nous devions de dédier cette sélection à David Lewis Needle, dont la disparition le 20 février a été assez peu médiatisée ; ce n’est d’ailleurs qu’après sa mort qu’une page Wikipédia assez maigre lui a été consacrée. Pourtant, on doit à cet ingénieur les fameuses puces customisées de l’Amiga mais aussi la co-création de la Lynx et de la 3DO. Certes, ces deux dernières n’ont pas connu le succès escompté, mais on ne peut pas remettre en cause leur conception ! On peut retrouver à cette adresse les photos d’une réunion d’amigaïstes qui lui ont rendu hommage après ses obsèques le 12 mars, et on remercie le forum Jagware pour le visuel ci-dessus, entre autres. Bon, on sèche ses larmes et on découvre quelques jeux gratuits :


ICS II (Miroko)

ICS II (Miroko)

En plus d’arborer un pixelart vraiment très chouette, ICS II offre un gameplay plus original qu’il n’y paraît puisque son protagoniste est allergique au soleil ! Le décor de chaque niveau alterne ainsi zones d’ombre et trouées, et dès que l’on est exposé, une jauge se remplit tandis que notre héros commence à brunir… Quand la jauge est pleine, il prend carrément feu et il faut se dépêcher d’éteindre les flammes dans la source d’eau la plus proche. Miroko a donc créé un jeu de plateformes d’autant plus épineux que le joueur est sans cesse poussé à se dépêcher… Cinquante niveaux plus un caché encore plus sadique vous attendent sur Game Jolt.

Source : Indie Retro News


Débuté en 2008, Last-Out est un remake de Z-Out (1990), shoot ’em up classique mais soigné comme souvent avec le studio Rainbow Arts. Il se différencie de son prédécesseur X-Out (1989) par la présence d’un mode deux joueurs en coopération, et par le fait de n’être sorti que sur micro-ordinateurs 16-bit. Après avoir mis en ligne une première version en 2009 comprenant trois niveaux, Christophe « Aligarion » Simon en a repris le développement en février après une pause de cinq ans, toujours à l’aide de Game Maker et avec des musiques remixées par Marco « SunSpire » Marold. La dernière version en date du projet se récupère à cette adresse.

Source : Indie Retro News


Cuckoo Castle (Richard Lems, Diane de Wilde & Shannon Mason)

Cuckoo Castle (Richard Lems, Diane de Wilde & Shannon Mason)

En août dernier s’est déroulée la quatrième édition de GBJam, dont nous n’avions présenté que quatre participants en septembre… Pour notre défense, les 179 jeux créés dans le cadre de cette game jam auraient leur place ici, mais c’est le temps qui nous manque. Citons donc encore Cuckoo Castle, un mini-Metroidvania dont la réalisation fleure bon la Game Boy bien entendu, et qui semble offrir au moins trois personnages jouables et même des passages vus du dessus ! Développé par Richard Lems avec l’aide de Diane de Wilde aux graphismes et Shannon Mason au son, il a fait l’objet d’ajustements après la game jam, mais il se peut qu’il subsiste des bugs. On espère que le projet sera encore développé ; en attendant, ça se joue sur Game Jolt.

Source : Indie Retro News


Ghost Town (Ingo Hinterding)

Ghost Town (Ingo Hinterding)

Sorti sur Commodore 16 en 1985, Ghost Town fut sans doute l’un des pionniers du survival horror dans la mesure où le jeu d’action/aventure signé Udo Gertz et Peter Hartmann est d’une difficulté cruelle ; le moindre contact avec un objet dangereux est mortel, et il faut tout recommencer depuis le début ! Cela ne l’a toutefois pas empêché de rester dans le cœur de joueurs comme Ingo Hinterding, qui a souhaité lui rendre hommage en créant un remake en JavaScript jouable directement de votre navigateur web, à cette adresse. Son code source est disponible sur GitHub, et les germanophones pourront lire un post mortem à cette adresse.

Source : Indie Retro News


Adventureland Dizzy (JDC Studios)

Adventureland Dizzy (JDC Studios)

Lorsqu’on avait abordé en janvier Dizzy Quest, un énième hommage au personnage créé par les jumeaux Oliver, on avait précisé que JDC Studios travaillait sur une suite de son tout premier jeu, Dizzy In The Dungeons. Celle-ci est à présent achevée et offre trente étoiles à trouver, réparties sur cent-dix écrans. Adventureland Dizzy se télécharge comme toujours à cette adresse.

Source : Indie Retro News


The Abbey of Crime Extensum (Manuel Pazos, Daniel Celemín & David Cañadas)

The Abbey of Crime Extensum (Manuel Pazos, Daniel Celemín & David Cañadas)

La Abadía del Crimen est un jeu d’aventure créé en 1987 par le prolifique studio espagnol Opera Soft. Basé sur le roman policier médiéval – nous avons d’ailleurs dû le citer dans notre podcast sur les jeux historiquesLe Nom de la rose, le jeu n’a pas pu récupérer les droits d’adaptation de l’écrivain italien Umberto Eco qui nous a quittés lui aussi en février. Reprenant la vue isométrique et certaines mécaniques de The Great Escape sorti l’année précédente, puisqu’il faut respecter les offices et le couvre-feu de l’abbaye, il est considéré comme l’un des tous meilleurs jeux sur micros 8-bit, mais n’a pourtant jamais quitté l’Espagne. Il a cela dit fait depuis l’objet de remakes, notamment sur Game Boy Advance ou MSX2, et l’on retrouve le programmeur de ce dernier, Manuel Pazos, derrière cette nouvelle version bénéficiant d’une réalisation somptueuse signée Daniel Celemín aux graphismes et David Cañadas à la musique. Et en plus de corriger quelques bugs, The Abbey of Crime Extensum présente l’intérêt non négligeable, comme son nom le laisse deviner, d’être disponible en anglais. Il se télécharge à cette adresse.

Source : Indie Retro News & MSX.org


On n’aborderait sans doute pas ici un MMORPG comme Kingdom of Loot si le jeu de Epic Beyond Studios n’arborait pas un pixelart aussi adorable. À terme, il sera peut-être criblé de microtransactions mais en attendant, l’alpha est téléchargeable gratuitement à cette adresse.

Source : Indie Retro News


Kamo no Chōmei

Et on finit avec un freeware promotionnel créé pour le compte de Nissin Food Products, société japonaise à qui l’on doit l’invention des nouilles instantanées en 1958. L’un de ses produits utilise notamment l’image de Kamo no Chōmei, poète du 12ème siècle devenu ermite, et elle en a donc fait un héros de jeu vidéo le temps d’un shoot ’em up 8-bit jouable sur la page officielle. Il faut maintenir le clic gauche de la souris pour tirer et déplacer le bonze, et ramasser les bols de ramen qui traînent le fait bien entendu pousser un cri de plaisir dévastateur… #lejapon

Source : Tiny Cartridge

Lien Permanent pour cet article : http://mag.mo5.com/actu/90790/une-selection-de-freeware-inde-pour-dave-needle/

  • François Damville
  • sseb22

    Merci pour cette dédicace. Même moi, fan de l’Amiga, je connaissais R J Mical mais pas Dave Needle.
    Mes choix cette fois se portent sur ICS II et Cuckoo Castle qui m’ont bien plu

  • Si je puis me permettre, la sortie du remake d’The Abbey of Crime est un petit évènement aussi, qui aurait sans doute mérité un article à part d’ailleurs.

  • Yéti Bomar

    Merci, je vais aller voir tout ça !