«

»

Imprimer ce Article

En mars sur le Playstation Network

Après un mois de février riche en rétro mais pas forcément côté PSOne, le Playstation Network reprend des couleurs avec quatre grands classiques du jeu vidéo. Sont disponibles Legacy of Kain: Soul Reaver (9.99 €), Tomb Raider III (9,99 €), Street Fighter Alpha 2 (9,99 €) et Resident Evil Director’s Cut (9,99 €). D’excellents titres d’éditeurs-tiers malheureusement plus chers que d’habitude… Et n’oublions pas que la PSP a eu droit à un remake de Final Fantasy II et semble avoir enfin rattrapé son retard sur la PS3 en matière de jeux Neo·Geo. Par ailleurs, le PSN devrait voir l’arrivée de classiques Mega Drive enrichis de jeu en ligne et autres trophées, mais le lancement semble en avoir été retardé, au profit des abonnés Playstation Plus qui en bénéficient depuis quelques semaines…

LEGACY OF KAIN: SOUL REAVER
(PSOne, septembre 1999
)
Catégorie : action-aventure
Joueurs : 1
Éditeur : Square Enix (Eidos)
Date de sortie PSN : 02/03/2011
Prix : 9,99 €

S’il s’inspire vaguement de l’univers créé par Silicon Knights en 1997, Soul Reaver passe à la 3D avec un jeu d’action-aventure qui reprend les bases du genre créé par Zelda, en y ajoutant une pointe de beat ’em up à la manière d’un Darksiders. A l’époque, le titre impressionne par ses effets de morphing et impose Crystal Dynamics comme un développeur de premier rang, à qui Eidos confiera d’ailleurs la tâche de « sauver » Tomb Raider. D’ailleurs, ceux qui ont assisté à la passionnante conférence d’Yves Breem, à Lambersart dimanche dernier, savent que la presse française a préféré Soul Reaver à un certain… Ocarina of Time. Un jugement qui changerait probablement aujourd’hui, mais qui prouve tout de même la qualité de ce titre PSOne.

TOMB RAIDER III
(PSOne, 19 novembre 1998)
Catégorie : aventure
Joueurs : 1
Éditeur : Square Enix (Eidos)
Date de sortie PSN: 09/03/2011
Prix : 9,99 €

Les aventures de Lara Croft continuent d’arriver sur le Playstation Network, dans un désordre digne de la programmation des séries sur TF1… Tomb Raider III est sans aucun doute un épisode charnière de la série. Reprenant les bases des deux premiers volets, il amène de nouveaux mouvements, de nouvelles armes et de nouveaux véhicules pour explorer des paysages toujours plus vastes. A ce titre, il divise les joueurs entre les fans qui y voient le point culminant de la saga, et les autres qui le trouvent trop complexe et sans grande innovation. C’est du moins le dernier volet à bénéficier d’une critique globalement positive, avant une longue traversée d’une désert d’une franchise pourtant emblématique de son époque.

STREET FIGHTER ALPHA 2
(PSOne, décembre 1996
)
Catégorie : baston
Joueurs : 2
Éditeur : Capcom
Date de sortie PSN : 16/03/2011
Prix : 9,99 €

Si Capcom a éprouvé toutes les difficultés à faire oublier le Street Fighter II original dans le cœur des joueurs de jeux de baston, ce Street Fighter Alpha 2 est sans conteste l’un des meilleurs jeux de toute la saga. Reprenant les bases de son prédécesseur, il propose pas moins de 18 personnages et reçoit de nombreuses éloges de la presse à travers le monde, à une époque où les joueurs ont plutôt les yeux rivés sur les jeux de baston en 3D. Capcom ira jusqu’à proposer un portage sur Super Nintendo (disponible sur Console Virtuelle) en hommage à la console qui lui a apporté le succès ! Si cette version PSOne est un cran inférieure à la mouture Saturn, elle n’en demeure pas moins un must pour les amateurs du genre.

RESIDENT EVIL DIRECTOR’S CUT
(PSOne, 12 octobre 1997
)
Catégorie : survival horror
Joueurs : 1
Éditeur : Capcom
Date de sortie PSN : 23/03/2011
Prix : 9,99 €

Que reste-t-il à dire sur Resident Evil ? Si par un grand hasard vous ne connaissiez pas bien la saga qui a lancé le terme « survival horror », rendez-vous sur notre chronique dédiée au genre. Pour les autres, précisons juste que cette édition, sortie un an après l’original, propose une version non censurée du jeu, plusieurs modes de difficulté, des angles de vue parfois modifiés et quelques changements dans la disposition des objets. Mais il est probable qu’à l’époque, ce soit surtout la démo de Resident Evil 2 qui ait attiré le chaland… Dans tous les cas, il s’agit tout de même de la version « définitive » de l’original, bien qu’il existe au Japon et aux États-Unis une édition « Dualshock » compatible avec la manette vibrante.

Je vous donne donc rendez-vous le dernier jeudi d’avril pour le point sur les sorties !

Lien Permanent pour cet article : http://mag.mo5.com/actu/9175/en-mars-sur-le-playstation-network/

  • « Resident Evil Director’s Cut » est une bonne alternative pour (re)jouer à un des meilleurs épisodes de la série… à défaut de jouer à « Resident Evil Rebirth » (Gamecube), un pur chef-d’oeuvre.

  • Guillaume Verdin

    Entièrement d’accord, j’avais même hésité à l’écrire, mais sur le plan « patrimonial », Rebirth, aussi génial soit-il, est tout de même très différent de l’original. Quelqu’un qui souhaiterait, pour sa culture voire pour des recherches, savoir ce qu’était Resident Evil à sa sortie, aurait une image bien plus claire avec ce Director’s Cut, qu’avec Rebirth qui bénéficie d’une technologie bien plus avancée.

  • milos

    bonjour je voudrai savoir quand reprend playstationnetwork svp merci

  • Guillaume Verdin

    Nous ne travaillons pas pour Sony, désolé ! J’ai cru comprendre que leurs serveurs avaient été attaqués par des pirates, donc je crains qu’il faille être patient pour que tout rentre dans l’ordre…