Happily Ever After, un inédit de la NES exhumé

Happily Ever After (NES)

Dans un article extrêmement détaillé, le site Nintendo Player explique la genèse très particulière du jeu Happily Ever After, adaptation sur NES du long-métrage d’animation Blanche-Neige et le Château hanté. À l’origine, on trouve la société Filmation qui a produit les dessins animés Musclor et T’as l’bonjour d’Albert, et qui a voulu se lancer au milieu des années 1980 dans les films pour le cinéma. Profitant du fait qu’à l’époque, Disney se refusait à réaliser des suites, la compagnie avait monté de nouvelles aventures de Pinocchio et de Blanche-Neige. En dépit de litiges avec Disney, le premier sortit en 1987 et fit un bide, et le second connut encore plus de difficultés… Sorti seulement en France (!) en 1990, il n’arriva en salles aux États-Unis qu’en 1993, se plantant aux côtés d’un certain Super Mario Bros.… Le jeu, publié par le Japonais SOFEL (SOFtware Engineering Laboratory) à qui l’on doit l’édition de Mr. Nutz au Japon, avait été annoncé dès 1990, mais sera finalement annulé au profit d’un titre Super Nintendo de 1994, créé par un tout autre studio. Il est intéressant de noter que si la presse n’avait pas été très emballée par l’unreleased, sortir un jeu de plateformes classique, plus proche d’un Castlevania que d’un titre éducatif, avec un personnage féminin comme protagoniste avait déstabilisé certains testeurs de l’époque… Néanmoins, pour un jeu à licence annulé, il ne s’en sort pas trop mal et c’est une bonne nouvelle que le collectionneur Sean McGee ait mis la main dessus l’été dernier. La ROM est donc téléchargeable librement à cette adresse, vingt-trois ans plus tard – un vrai conte de fée !

Source : RetroCollect

Lien Permanent pour cet article : http://mag.mo5.com/actu/93708/happily-ever-after-un-inedit-de-la-nes-exhume/