Alain Le Diberder, membre d’honneur de MO5.COM

Français English

Alain Le Diberder (Crédits : Frédéric Maigrot/Arte)L’association MO5.COM a le grand plaisir de vous annoncer qu’Alain Le Diberder, fondateur de la chaîne Game One, vient de rejoindre l’association en tant que membre d’honneur. Il participera également au Comité de soutien pour le Musée National des Jeux Vidéo.

Il considère notre initiative comme nécessaire et bienvenue, et nous offre son soutien en acceptant de devenir membre d’honneur de l’association. Nul doute que l’appui d’une telle personnalité du monde du jeu vidéo nous aidera à nous faire connaître et à nous développer.

Né le 15 juin 1955 à Grenoble, Alain Le Diberder entre en 1975 à l’ENS de Cachan, décroche deux ans plus tard un DEA de conjoncture et politiques économiques à Paris 1, passe l’agrégation en Sciences Sociales l’année suivante et en 1980 une thèse de doctorat en Économie des Télécommunications. Après cinq années en tant qu’enseignant et chercheur, Alain Le Diberder est nommé en 1983 directeur du département « Médias et Communication » du Bureau de Prévisions et d’Informations Économiques, puis il devient en 1989 conseiller technique au cabinet de Jack Lang, alors ministre de la Culture et de la Communication, en tant que chargé des médias et des nouvelles technologies. Ensuite, il est conseiller pour les programmes du président de France Télévision pendant trois ans, où il produit notamment La Nuit des Jeux Vidéo (1994) sur France 3. Il écrit avec son frère Frédéric le premier livre « sérieux » sur les jeux vidéo, Qui a peur des jeux vidéo ? (La Découverte, 1993) et tient pendant deux ans la colonne de critique de jeu vidéo dans Libération. En 1994 il devient le directeur des nouveaux programmes de Canal+, où il lance les émissions Cyberflash (500 numéros de 1995 à 1998) et Cyberculture (40 de 1995 à 1999), ainsi que la Nuit Cyber (1996). En parallèle, il fonde en mars 1995 la filiale Canal+ Multimedia, qui a publié de nombreux jeux comme Versailles 1685 : Complot à la Cour du Roi Soleil (1996) mais aussi développé l’univers virtuel Le Deuxième Monde (1997). Enfin, au lancement de la version numérique de Canalsatellite en 1996, il fonde la chaîne C: consacrée au numérique, qui devient en septembre 1998 dédiée aux jeux vidéo sous le nom Game One. En 2001, Alain Le Diberder quitte Canal+ et cofonde Buzz2buzz (anciennement CLVE), un « cabinet d’architecture en nouveaux médias » où il a notamment conçu Culturebox, le portail culturel de France 3, et FilmoTV, la plateforme de VOD du groupe Wild Bunch. De 2010 à 2012, il est le directeur général d’Allociné TV puis, de 2013 à 2017, le directeur des programmes d’Arte. Il a écrit de nombreux articles et dix ouvrages entre 1983 et 2012, a créé en 2004 la chaîne locale Télégrenoble et a été fait chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres.

Qui a peur des jeux vidéo ? (Alain & Frédéric Le Diberder, Éd. La Découverte, 1993)

Qui a peur des jeux vidéo ? (Alain & Frédéric Le Diberder, Éd. La Découverte, 1993) et sa réédition enrichie de 1998

Cyberflash (1995-1998)

Cyberflash (1995-1998)

Le Deuxième Monde (Windows, 1997)

Le Deuxième Monde (Windows, 1997)

Game One (1998)

Game One – logo original de 1998

Et vous, pourquoi ne pas devenir vous aussi membre de MO5.COM ?

Lien Permanent pour cet article : http://mag.mo5.com/l-asso/138110/alain-le-diberder-membre-dhonneur-de-mo5-com/