Monkey Island sur 2600 et autres news rétro de la semaine

Si vous savez quoi offrir à Noël à un amoureux du shoot ’em up et que vous réfléchissez déjà à la prochaine Saint-Valentin, c’est ce jour-là que sortiront sur PC quatre rééditions de classiques Toaplan via Bitwave Games (Wunderling), comme on l’évoquait en août. On aura en effet droit à Twin Cobra (1987, Steam, GOG.com), Truxton (1988, Steam, GOG.com), Zero Wing (1989, Steam, GOG.com) et à Out Zone (1990, Steam, GOG.com), avec sauvegardes, rembobinage, mode très facile, classements en ligne et la garantie d’un input lag minimal.
Source : Gematsu

La semaine suivante, le 22 février, ce sera au tour d’un autre comeback mais cette fois franchement inattendu, celui de Fantavision (2000), jeu de lancement de la PlayStation 2. Ce simulateur de feu d’artifices gentiment moqué à l’époque accompagnera cette fois la sortie du PlayStation VR2 de la PlayStation 5 avec lequel il sera naturellement compatible.
Source : Gematsu

Et deux semaines plus tard, le 9 mars, mais on le savait déjà depuis début novembre, le remaster de Fatal Frame: Mask of the Lunar Eclipse (2008, Wii) fera son arrivée sur PC via Steam et sur consoles. Le producteur de l’original et du nouveau jeu ont voulu publier la vidéo ci-dessus pour remercier les fans et évoquer sa genèse. Pour de nouvelles images du remaster, il faudra se contenter d’une poignée d’images notamment disponibles chez Gematsu. L’éditeur Koei Tecmo en a aussi profité pour communiquer d’autres infos, en particulier sur l’existence d’une édition spéciale et de divers contenus bonus, mais en numérique pour le moment…

On reste dans le survival horror rétro avec l’annonce de Holstin par le studio polonais Sonka. Le jeu s’inspire des classiques du genre de l’ère 32-bit mais est pourtant réalisé en 2D et même en pixelart, quoiqu’en vue isométrique. Il est attendu sur Steam et sur consoles en 2023 sans plus de précisions, mais une démo pour PC devrait être disponible en janvier.
Source : Gematsu

Et il est aussi question de survie dans The Last Spell, le RPG tactique d’Ishtar Games (ex-CCCP) sorti en accès anticipé sur Steam début juin de l’année dernière. Or l’éditeur The Arcade Crew vient d’annoncer que la version 1.0 du jeu devrait débarquer au premier trimestre de l’année à venir, et il fera comme souvent son arrivée sur consoles PlayStation et Switch par la même occasion. Curieusement, celles de Microsoft semblent boudées…

Puis, le 14 avril, ce sera au tour des deux volumes de Mega Man Battle Network Legacy Collection, la compilation réunissant les six épisodes et leurs déclinaisons de la série spin-off publiée sur Game Boy Advance, annoncée lors d’un Nintendo Direct Mini fin juin. Là aussi, seuls Steam (Vol. 1, Vol. 2), la PlayStation 4 et la Switch sont concernés.
Source : Gematsu

En revanche, toujours pas de date de sortie en 2023 mais une version Xbox pour Pocket Bravery, le jeu de combat au look Neo·Geo Pocket signé Statera Studio. On l’avait laissé en septembre avec l’annonce de la présence de Sho Kamui de Breakers (1996) au casting, grâce à un partenariat avec le Français PixelHeart. Néanmoins, c’est l’éditeur britannique controversé PQube qui vient d’annoncer qu’il prendra en charge le jeu…
Source : Gematsu

Il faudra également faire preuve de (beaucoup de) patience pour Final Fantasy VII: Ever Crisis, une alléchante relecture épisodique et sur mobiles de Final Fantasy VII (1997) et de tous les scénarios qui gravitent autour. On le croisait pour la dernière fois à l’occasion d’un stream dédié au vingt-cinquième anniversaire du RPG en juin dernier, et il était question d’une bêta fermée cette année, or celle-ci a été repoussée… à l’été prochain. Ouch.
Source : Gematsu

Et puisque l’on parle de patienter, on avait raison d’être prudent quand on remarquait que « 2022 » n’était plus indiqué comme année de sortie pour le le remake de System Shock (1994) lorsqu’il s’est montré au PC Gaming Show de juin par exemple… C’est désormais « mars 2023 » que l’on voit sur Steam, GOG.com et l’Epic Games Store, et on espère fort que Nightdive Studios (Blade Runner: Enhanced Edition) s’y tiendra cette fois-ci.

Des plateformes modernes aux vieilles machines, il n’y a parfois qu’un (gros) pas qu’on appelle portage, voire demake. En même temps, Cecconoid (2019) était un hommage à Cybernoid: The Fighting Machine (1988) sur ZX Spectrum et à son auteur Raffaele Cecco, donc il devrait facilement tourner sur Amiga… C’est Ian « DJH0ffman » Ford (Knightmare) qui planche sur cette adaptation qui devrait être proposée à la vente début 2023.
Source : Indie Retro News

Amiga encore avec un nom qu’on lui associe souvent alors que le jeu en question, sa suite, est une exclusivité PC : Pinball Dreams 2 (1994), d’ailleurs confié au studio SpiderSoft qui avait réalisé les portages de son prédécesseur. Eh bien le décidément très prolifique Tukinem (WoodBlockPuzzle) planche sur cette conversion comme on l’a appris sur English Amiga Board. La dernière démo en date se récupère à cette adresse.

Amiga enfin avec un autre portage, mais celui-ci tiré de l’arcade, du jeu d’action/plateforme dystopique Trojan (1986). C’est un dénommé Skyzoo73 qui prépare à l’aide du moteur Scorpion cette adaptation du classique de Capcom sur modèles AGA. Cet Italien avoue cependant sur English Amiga Board qu’il n’est ni programmeur, ni graphiste – juste passionné. On pourra également suivre les avancées du projet chez Amiga France.

Une fois n’est pas coutume, place à celui qui aurait pu être son rival, le Falcon 030 d’Atari, avec un aperçu du prochain jeu de Laurent « Thadoss » Sallafranque (Racer 2) du groupe Dune. C’est à la SillyVenture le week-end dernier que le développeur a présenté ce projet sacrément ambitieux de RPG en 3D. Et vous pouvez d’ores et déjà l’essayer puisqu’une démo de The 8 Runes Of Aerillion est disponible sur pouët.net et Demozoo.

On reste chez Atari mais on passe sur micros 8-bit avec le portage de Castlevania (1986) tirant parti de la carte d’extension graphique VBXE que l’on vous présentait début juin et que l’on croisait de nouveau fin août. Le Néerlandais Thelen a publié une nouvelle démo sur AtariAge et si les ennemis sont encore rares, Simon Belmont peut enfin emprunter les emblématiques escaliers et le thème musical de l’original NES a été fidèlement recréé…

Toujours chez Atari, passons à présent aux consoles avec tout d’abord la Jaguar, puisque le très prolifique Alexander von Knorring alias PhoBoZ (Asteroite) a encore dévoilé un projet en plus de Hammer of the Gods et SplatterVania… Et ce Phobozphere a fait d’autant plus sensation sur AtariAge qu’il ressemble bigrement à un célèbre inédit de la console, Phear/Tetrisphear. Ce n’est qu’une démo technique embryonnaire pour le moment, mais c’est chouette de voir aussi des productions homebrew en 3D sur la machine.

Enfin, place à la plus âgée de la famille, l’Atari 2600. Et puisque Vince « deater » Weaver alias VMW Productions a déjà marqué les esprits avec un demake de Myst (1993) sur la console, alors pourquoi pas adapter dessus The Secret of Monkey Island (1990) – qu’il avait déjà porté sur Apple ][ en plus… Bon, pour le moment, il faudra surtout se contenter de l’introduction avec un thème musical tout juste reconnaissable, car il n’y a que quelques secondes de gameplay à la toute fin de la vidéo ci-dessus. On peut récupérer sur AtariAge la ROM de cette démo présentée le week-end dernier à la SillyVenture.

Et on termine ce bilan sur la console rivale de toujours, l’Intellivision, puisque nos amis de Côté Gamers viennent de dévoiler une suite au portage de Norseman (1983) présenté fin mai et que les acheteurs ont enfin reçu dernièrement. Le principe reste le même mais la réalisation prend plus de libertés avec l’original bien austère sur MSX et Videopac+.

Lien Permanent pour cet article : https://mag.mo5.com/235762/monkey-island-sur-2600-et-autres-news-retro-de-la-semaine/