Don d’un prototype du VG8000

Prototype du VG8000 de Philips

Successeur du VG5000µ et premier micro-ordinateur de Philips répondant au standard MSX, le VG8000 a été conçu une nouvelle fois par la Radiotechnique, l’une des trois sociétés auxquelles on avait confié la fabrication du Minitel – d’où un clavier similaire… N’étant pas parvenu à concevoir un standard européen avec le français Thomson, Philips avait rejoint le groupement en majorité japonais. Le projet ayant pris du retard et la maison-mère ne voulant pas en entendre parler, le regretté Michel « Mike » Bottiau, Hardware Developper Manager chez Philips à Suresnes, l’avait poursuivi avec son équipe de manière assez discrète. Pressés par le temps, ils avaient lancé une pré-série avant même d’envoyer un prototype au Japon pour le faire certifier conforme au standard et, comme celui-ci présentait un problème, ils ont dû passer une semaine à recâbler un composant sur chacune des cartes mères de la pré-série… C’est l’une de ces cartes modifiées que Stéphane Vanlierde, responsable du site de référence dédié au VG5000µ, a confié à MO5.COM. C’est bien entendu un grand honneur pour l’association de disposer dans ses collections d’une pièce représentative de l’Histoire de la micro-informatique française. Approuvé même s’il n’est en réalité pas totalement conforme au standard (pas de port Centronics ni d’extension notamment), le VG8000 est sorti en 1984 et a été suivi par d’autres modèles (VG8010, VG8020, etc.) qui n’ont toutefois pas été conçus à la Radiotechnique contrairement à ce qu’on peut lire sur la toile…

Stéphane Vanlierde présentant le prototype du VG8000 de Philips
Stéphane Vanlierde présentant le prototype

Lien Permanent pour cet article : https://mag.mo5.com/a-la-une/182909/don-dun-prototype-du-vg8000/