Demon’s Nightmare, un délire onirique et rétro en démo

Tirant son pseudonyme du MSX, Emma Essex est une musicienne canadienne qui bidouille des jeux rétro à l’aide des outils de la ClickTeam depuis longtemps – depuis le premier, même, Klik & Play. On peut retrouver pas mal de ses créations de ces dix dernières années sur itch.io, dont un hommage à Splatterhouse (1990)… Et elle planche actuellement sur Demon’s Nightmare, un jeu dont le thème principal… est de ne pas en avoir. Ce mélange de shoot ’em up et de run and gun, qui se joue au clavier et à la souris façon Abuse (1996), est plus un laboratoire d’expérimentation vidéoludique avec un esprit de générosité rappelant Treasure. Ainsi, les graphismes reprennent des éléments de ses jeux précédents, influencés par les anime et les furries… L’ensemble arbore un look 32-bit qui n’est pas basé sur des limitations spécifiques, même si beaucoup de visuels utilisent la palette de la Mega Drive. Elle s’est en revanche défini des contraintes précises pour la partie audio, sans pour autant s’inspirer d’un hardware donné. La vidéo ci-dessus remonte tout de même à près de deux ans, mais le projet n’a pas été abandonné puisque la démo disponible à cette adresse a été mise à jour il y a moins de deux semaines. On peut aussi suivre le travail d’Emma sur son site officiel et écouter ses créations musicales (dont celles de ce jeu) sur Bandcamp.

Source : Indie Games Plus

Lien Permanent pour cet article : https://mag.mo5.com/actu/176457/demons-nightmare-un-delire-onirique-et-retro-en-demo/