Le précurseur Mizzurna Falls enfin en anglais sur PlayStation

Mizzurna Falls (PlayStation)

Comme on l’apprend dans le deuxième volume de The Untold History of Japanese Game Developers, disponible désormais en français chez Third Éditions pour rappel, Mizzurna Falls (1998) a été conçu par Taichi Ishizuka, qui a suivi les cours de l’école de jeu vidéo du studio Human et dont le projet de fin d’études a été The Firemen (1994) sur Super Nintendo (cf. Pix’n Love #15). Néanmoins, il n’a pas travaillé sur sa suite préférant faire le tour du monde pendant un an et demi avant de retravailler pour Human en freelance. C’est ainsi qu’il se lance, avec son équipe baptisée Sun Studio, dans le projet un peu fou d’un jeu d’aventure en monde ouvert, suivant un cycle jour/nuit et dans lequel chaque personnage suit son emploi du temps… avant Shenmue (1999) ou Majora’s Mask (2000) ! Fortement influencé par David Lynch et en particulier sa série Twin Peaks, le jeu a été toutefois accueilli par un tiède 22/40 dans Famitsu à sa sortie et n’a ainsi jamais quitté son pays, même s’il a bénéficié d’une aura culte avec les années, étant l’une des inspirations du fameux Deadly Premonition (2010)… Par la suite, Ishizuka créera une poignée de jeux de sauvetage avec son nouveau studio Garden, mais prendra sa retraite dès 2004 pour devenir guide de montagne au Canada ! Or une dizaine d’années plus tard, la traductrice Resident Evie s’est lancé le défi de traduire le jeu en anglais, mais le Project Mizzurna s’est révélé hélas titanesque…

Jusqu’à encore récemment, la seule manière de profiter de son travail était de regarder la série de vidéos ci-dessous, qui parcourt l’intégralité de Mizzurna Falls (1998) accompagné d’un doublage anglais ajouté en voix off. Cela avait au moins le mérite de nous faire profiter de l’aventure sans les frustrations éventuelles du gameplay… Cependant, un premier patch de traduction avait été créé en 2019, mais son auteur l’avait finalement fait retirer car il était incomplet et faisait souvent crasher la PlayStation – je me souviens d’ailleurs avoir préparé à l’époque un article finalement jeté lui aussi. Mais heureusement, Nikita, un développeur russe de jeu mobile et le professionnel de la localisation Christo « Cirosan » Brittain, notamment connu pour la traduction de Fire Emblem: Thracia 776 (1999), ont profité de la pandémie pour concrétiser ce patch en ligne depuis peu sur ROMhacking. Cela n’a toutefois pas été si simple, car il a fallu non seulement créer un nouvel algorithme de compression pour faire tenir davantage de texte, mais Cirosan a dû tout de même en réécrire une bonne partie, avec la bénédiction d’Evie bien entendu, pour que la version anglaise puisse occuper un seul disque et demeurer aussi fidèle que possible au jeu original.

Source : Kotaku

Lien Permanent pour cet article : https://mag.mo5.com/actu/196408/le-precurseur-mizzurna-falls-enfin-en-anglais-sur-playstation/