Opcode précise sa console rétro avec un successeur de Demon Attack

Parmi l’un des gros éditeurs sur ColecoVision comme on le rappelait dans notre état des lieux de la scène homebrew, Opcode est principalement connu pour le Super Game Module et les jeux qui tirent parti de cet accessoire. Mais en mars 2017, il annonçait son envie de passer à la vitesse supérieure côté hardware avec sa propre console, toutefois rétrocompatible avec ses productions ColecoVision. Puis en octobre 2018, il détaillait un peu plus sur AtariAge la machine désormais baptisée OMNI et profitant du soutien de vétérans comme Ted Mayer (Intellivision) et Ed Averett (Videopac). Le premier avait d’ailleurs conçu une manette dédiée, le Super Game Controller, qu’Eduardo Mello avait présentée en avril 2019 pour sonder l’intérêt de la communauté. Et enfin à l’automne cette année-là, il dévoilait un alléchant portage de Castlevania (1986) donnant un aperçu des capacités de l’OMNI, qualifiée de 8-bit à l’époque… Mais on n’avait pas eu de nouvelles de cet ambitieux projet depuis, le développeur préférant sans doute se concentrer sur ses portages dont les précommandes remontaient à parfois plusieurs années pour certains.

Et puis samedi, Eduardo Mello publiait enfin un message sur AtariAge accompagné de la capture d’écran d’un successeur spirituel de Demon Attack (1982), un shoot ’em up édité par Imagic sur Atari 2600 puis porté sur d’autres machines de l’ère pré-NES. Car, comme la plupart des projets de consoles rétro ces dernières années, c’est de nouveau les joueurs qui connu les consoles de première et deuxième générations qui sont visés par l’OMNI. D’ailleurs, si le développeur la présente désormais comme une console à cartouches 16-bit, il s’agit bien de proposer des jeux « de l’ère Atari » dessus. Mais Mello compte bien s’y consacrer à temps plein à présent ; il a monté sa société Opcode Electronics plus tôt cette année et estime que le développement du jeu, qui bénéficierait des conseils de l’auteur de l’original Rob Fulop (Night Trap), devrait coûter dans les $20,000 environ. C’est pourquoi il explore différentes possibilités de financement comme Patreon, comme il l’a expliqué après avoir mis en ligne une première vidéo ci-dessus, correspondant à un travail de deux semaines – toute la partie sonore est temporaire. Reste à voir s’il mènera à terme ce projet là où beaucoup ont échoué avec des ambitions similaires

Lien Permanent pour cet article : https://mag.mo5.com/actu/203744/opcode-precise-sa-console-retro-avec-un-successeur-de-demon-attack/