TEST EXPRESS : Alex Kidd in Miracle World DX

Alex Kidd in Miracle World DX (Windows, Xbox, PlayStation, Switch)ALEX KIDD IN MIRACLE WORLD DX
Windows, Xbox, PlayStation, Switch
Catégorie : action/plateforme
Joueurs : 1
Développeur : Jankenteam
Éditeur : Merge Games
Date de sortie : 22/06/2021
Prix : 19,99 €
Site Officiel : https://www.mergegames.com/alex-kidd-in-miracle-world-dx
(testé sur Switch)

Écoute un peu ton cœur, il t’apprend là…

« Mais voyons Pippeau, Alex Kidd, tous les joueurs de Master System le connaissent surtout parce qu’il était en mémoire dans la machine, il n’est pas sorti en boite. » Attention, ceci est une fake news. Car en effet, il était en mémoire dans les Master System II (mais pas toujours), et quand on eu une Master System européenne première génération, il était dispo en boite quasi à la sortie de la console. Et c’est d’ailleurs comme ça que je l’ai découvert en 1988, la Master System II étant sortie en 1990. Ce qui est parfaitement exact par contre, c’est que beaucoup de joueurs l’ont connu par ce biais. Vous pensez bien, vous allumez votre console et boom, vous avez un jeu de plateformes avec la mascotte de SEGA dans un jeu excellent. Alors là, il y a deux fake news : la mascotte, vite fait alors, et jeu excellent. On pouvait quand même mourir avant même la seconde partie du premier niveau, dans cette descente vertigineuse tout en saut de la foi – vous savez, quand on est obligé de sauter sans savoir exactement où on va tomber. Néanmoins sur le chemin, on pouvait tracer sa propre route à coup de poing pour progresser et il est important de dire que c’était plaisant comme sensation. Enfin sauf quand vous tombiez sur les fantômes invincibles qui vous traquaient…

Bon ça va bien trois minutes le nostalgisme là, hein, on va parler du remake oui ou non ? Donc oui, on va en parler mais je retarde ce moment parce que franchement, ici, il n’y a que le nostalgisme qui pourra vous sauver. Premièrement, graphiquement : en fait le jeu est comme dans vos souvenirs, ceux qui peignent en 2D HD les gros pixels de votre enfance. Le remake est remarquable, apportant enfin de la nuance (même si Blue Sky in VideoGames Forever, hein ?) aussi bien dans les ciels, les ennemis que la musique – les boucles durent plus de quatre secondes, quoi – mais ça s’arrête là. Tout le reste est absolument horrible : détection des collisions calamiteuse (sans le moindre feedback et avec un petit temps de chargement qui devient vite insupportable entre deux morts), jouabilité toujours aussi lunaire (cette physique de saut en 2021, il devrait y avoir des lois internationales contre ça), apport scénaristiques et de design inutiles sauf pour l’énigme finale qui avait dégoûté beaucoup de p’tits jeunes qui n’en veulent, tant il était quasiment impossible de savoir de quoi il en retournait – j’ai fait des cauchemars de ces maudits blocs…

On aime :On aime moins :
  • Les retouches graphiques et musicales
  • Qu’il existe un SEGA AGES trois fois moins cher
  • Si vous vous souvenez des pierre-feuille-ciseaux, vous avez fait la moitié du jeu !
  • Les détections de collisions calamiteuses
  • Les aménagements des schémas d’attaque des boss qui n’apportent rien
  • Le rappel que l’original n’était pas ouf non plus…

Verdict : En un maux comme en sang, Alex Kidd in Miracle World DX est une catastrophe. Vous voulez rejouer à Alex Kidd kom kan on eter peti ? Eh bien faites le SEGA AGES sur Switch.

60 HBPM

Lien Permanent pour cet article : https://mag.mo5.com/actu/204135/test-express-alex-kidd-in-miracle-world-dx/