Le bout du tunnel pour la console rétro modulaire Polymega ?

Il y a un peu plus d’un an, Playmaji semblait avoir franchi les principaux obstacles qui l’empêchait de livrer sa Polymega attendue depuis plusieurs années déjà, et on pensait alors que la console rétro modulaire pourrait sortir à l’automne 2020. Mais cela n’a pas été le cas, puisqu’en novembre était annoncé un énième report à février, en raison d’un litige avec Walmart et de l’annulation des précommandes chez Amazon en Europe… Plus tard ce mois-là, nous avions consacré un live à la machine où un bêta-testeur se montrait au moins confiant sur la qualité de l’émulation (qui bénéficie de l’expertise des responsables de Mednafen et de KEGA Fusion), et insistait sur son excellente interface enrichie d’une impressionnante base de données. Hélas, les problèmes ont continué de s’accumuler en 2021 avec les manifestations de février en Birmanie (où la console est fabriquée) et la perte de leur licence d’exploitation en Californie ! Et puis il semble que Playmaji n’ait pas vraiment pris de bonnes résolutions en matière de communication cette année… D’ailleurs, lorsqu’ils ont teasé une mystérieuse annonce sur Twitter jeudi dernier, cela n’a pas été toujours bien accueilli par ceux qui ont précommandé la console il y a près de trois ans.

Quoi qu’il en soit, un communiqué a été publié hier et annonce une sortie le 12 septembre, du moins pour ceux qui l’ont précommandé avant avril 2020, et sachant que les expéditions se poursuivront sans doute jusqu’à la fin octobre. Pour ceux qui l’ont réservé plus tard, certains la recevront dès la fin de l’année mais d’autres devront attendre le premier semestre 2022, période à laquelle sortira également le fameux light gun GC01 annoncé à l’été 2019. Enfin, le communiqué indique que la boutique en ligne de la console devrait ouvrir pour les fêtes de fin d’année… Tout cela est donc plutôt positif même si on ne saurait que trop vous conseiller d’attendre si vous n’avez pas encore craqué. La machine ayant dès le début abandonné la technologie FPGA, il s’agit avant tout d’un PC optimisé pour l’émulation, et ce sont surtout son interface très soignée et ses modules ajoutant ports cartouches et manettes qui lui apportent une vraie valeur ajoutée (mais coûteuse) par rapport à n’importe quel PC doté d’un lecteur CD et des mêmes émulateurs.

Merci à Nintendo Life.

Lien Permanent pour cet article : https://mag.mo5.com/actu/204189/le-bout-du-tunnel-pour-la-console-retro-modulaire-polymega/