MEGA65, le Commodore 64 ultime en précommande

MEGA65

Les clones FPGA de consoles et micro-ordinateurs se multiplient par les temps qui courent, mais il faut avouer que le MEGA65 a un petit quelque chose qui le différencie des autres… Comme son nom le suggèrera aux connaisseurs ou à ceux qui l’ont découvert dans Les News du Commodore 64 d’octobre, il s’inspire en réalité du Commodore 65, un prototype développé au tout début des années 1990. Compatible avec le populaire Commodore 64, il bénéficiait de capacités accrues le rendant quarante fois plus rapide et affichait des graphismes plus proches de l’Amiga (avec un mode offrant même une résolution de 1280×400, en quatre couleurs cependant). Ce dernier rencontrant le succès à l’époque, le modèle a été abandonné mais il constitue un choix logique de clone ultime du C64, avec un processeur graphique encore plus performant, compatible VGA et HDMI, et deux ports cartes SD. Reprenant l’apparence du prototype de l’époque, le MEGA65 de Trenz Electronic est donc doté d’un lecteur de disquettes interne, mais aussi d’un port cartouche et d’une prise pour connecter d’autres types de périphériques. Par ailleurs, son firmware est open source et, à l’instar du ZX Spectrum Next, des développeurs travaillent déjà à créer des jeux dédiés, comme des portages améliorés de Turrican (1990) ou d’Another World (1991). Produit bien évidemment en quantité limitée, il est proposé à près de 800 € hors frais de port à cette adresse, mais il faut savoir que les rares exemplaires du C65 s’échangent à plusieurs (dizaines de) milliers d’euros sur les sites d’enchères ! Les quatre cents premiers micros étant déjà écoulés, la seconde série devrait être livrée dans le courant de l’année prochaine. À noter que l’équipe planche à présent sur une version portable, promettant une autonomie de mille heures en veille…

Lien Permanent pour cet article : https://mag.mo5.com/actu/213073/mega65-le-commodore-64-ultime-en-precommande/