Stunt Race FX sur Game Boy et autres news rétro de la semaine

On commence donc ce bilan littéralement sur les chapeaux de roue avec Stunt Race FX (1994) quoiqu’il n’ait jamais été, hélas, très décoiffant… Deuxième titre conçu pour tirer parti de la puce Super FX, il n’a clairement pas eu le même impact (ni la descendance) de Star Fox (1993) dont le genre rendait peut-être les limitations moins gênantes. Quoi qu’il en soit, le studio Argonaut et Nintendo ayant débuté leur collaboration sur Game Boy avec X (1992), c’est presque un juste retour des choses de voir le jeu de course sur la portable. Certes, le gameplay de la démo créée par Elmar Krieger et disponible sur cette page est limité, mais cela reste une belle prouesse…
Source : Nintendo Life

Et puisque l’on parle de portage bluffant, évoquons celui de Metal Slug (1996) sur Mega Drive, mais pas Metal Slug Warfare dont on signalait la démo plus tôt ce mois-ci. Non, il s’agit de la conversion plus fidèle à l’original Neo·Geo que l’on présentait fin octobre, et qui était basée elle sur la version Atari STE du même développeur. La première vidéo ci-dessus présente les sacrifices qui ont été concédés sur le plan sonore, afin que les données prennent beaucoup moins de place (presque quatre fois moins) que sur micros. Plutôt que d’opter pour une musique originale comme le projet concurrent, le développeur a ainsi créé son propre pilote afin de décompresser le son à la volée, et il faut avouer que le résultat est hélas franchement crachotant…
La seconde vidéo est un simple test pour évaluer les performances de la 16-bit de SEGA en matière de nombre et de taille des sprites. Et c’est bien plus enthousiasmant !

Place à la grande sœur Master System pour une énième production du prolifique Haroldo « haroldoop » de Oliveira Pinheiro (Binary Gunner). C’est d’ailleurs encore pour une game jam, The Honest Jam III sur le thème du rêve, qu’il a créé Chicken Crossing, un titre compétitif qui a la particularité de se jouer à quatre avec seulement deux manettes. La ROM se récupère sur itch.io ou sur les forums de SMS Power!, et son code source sur GitHub.

On passe sur la rivale NES avec le non moins actif Lucas « sdm » Siudym qui avait déjà mis en ligne Czarna Dziura/Black Hole la semaine dernière, même s’il s’agissait en réalité d’un portage PC Engine. Mais cette fois il s’agit bien d’un jeu pour la 8-bit de Nintendo, et Shadow of the Lemming, dont une démo est disponible sur le sujet dédié, est un jeu de plateforme inspiré par Lemmings 2: The Tribes (1993), et plus précisément son niveau baptisé The Shadow.

Si le code source de Defender (1981) a été partagé cet été, ce n’est apparemment pas la raison qui a poussé Robert DeCrescenzo (Berzerk) à reprendre l’adaptation du shoot ’em up sur Atari 7800 ; il a simplement songé à une nouvelle approche comme il l’expliquait mi-novembre sur AtariAge. Le souci, c’est qu’il a depuis noté des ralentissements dès que l’on atteint dix ennemis à l’écran, et la vidéo ci-dessus montre le résultat avec le maximum, trente-deux, et il n’y a même pas de tirs ou de prisonniers… Il essaie actuellement d’arranger les choses avec l’aide de la communauté mais s’il ne parvient pas résoudre le problème, le projet pourrait hélas être abandonné.

On reste dans le shoot ’em up et dans les machines 8-bit mais sur micros avec A Space Game, un titre Commodore 64 que l’on doit à un dénommé MeteSev inconnu au bataillon – on a donc dû louper la première démo. La seconde se trouve sur CDSb et permet d’essayer ce jeu au concept bien plus inhabituel que ne le laisse présager son nom fort générique…

Sur le petit frère Amiga, on prend des nouvelles du très attendu Creeping Me Out: Hex Night croisé pour la dernière pour Halloween. L’ambiance du jeu de Michael Dawes alias MixelMagic se prête moins à Noël mais rassurez-vous, l’habillage festif de la vidéo ci-dessus est temporaire, juste pour nous souhaiter de bonnes fêtes de fin d’année tout en présentant ses avancées.

En parlant de jeu Amiga très attendu, Devil’s Temple – Son of the Kung-Fu Master, le spin-off de Kung-Fu Master (1984) en précommande depuis la fin octobre, fait l’objet d’une démo limitée au premier niveau du jeu de Graeme « McGeezer » Cowie (Turbo Sprint). On peut donc la récupérer sur itch.io (une version whdload étant disponible chez Amiga France) avant d’investir dans l’édition physique prévue vers la mi-février aux dernières nouvelles…

Enfin, toujours sur Amiga, voici une simple démo technique affichant les sprites et les décors du chouette Final Fight 3 (1995) sur Super Nintendo. Techniquement, la vidéo ci-dessus tourne sur un émulateur basé sur un 1200 doté de 64 Mio de FastRAM mais, rassurez-vous, il ne devrait pas être nécessaire d’en avoir autant… Rien ne dit que cela va aboutir en jeu de toute façon !

On retourne sur 8-bit pour évoquer… rien, enfin si, Nothing. On avait loupé ce Metroidlike facétieux créé par JoelLikesPigs pour la Ludum Dare 45 sur le thème « vous démarrez avec rien » et dans lequel on doit littéralement tout débloquer. Arrivé septième de la compétition et toujours disponible sur itch.io, le jeu fait l’objet d’un demake ZX Spectrum signé Sergei « Gogin » Smirnov (Super Mario Bros. COVID-19 Edition) et dont on peut récupérer une démo sur ZX Online.
Source : Saberman

Quand on parle de la scène russe sur ZX Spectrum, on pense souvent à la talentueuse SaNchez Crew qui s’est encore illustrée en fin d’année dernière avec Delta’s Shadow, troisième épisode officieux de la série Power Blade (1991-1992). Néanmoins, comme expliqué dans la vidéo ci-dessus, il manquait encore des éléments pour faire la jonction avec les deux premiers jeux et l’équipe vient donc de sortir un DLC baptisé Guns & Gears. S’il reprend le moteur de son prédécesseur, il offre un gameplay assez différent et nous fait incarner la pulpeuse Jacqueline. Ce chapitre supplémentaire est directement intégré à l’aventure principale sur ZX Online, et ceux qui l’avaient déjà acheté pourront ainsi la télécharger sans problème via une mise à jour.

Enfin, on termine la section homebrew de ce bilan avec Black Sea – Treasure Hunters, le dernier jeu de Mananuk (Paleto Jones) sorti sur ZX Spectrum mi-novembre. Outre le fait d’être disponible en édition physique sur cassette pour 6,99 € via le formulaire disponible depuis cette page, cet achat vous octroiera également une démo de la future version Amstrad CPC en vidéo ci-dessus.
Source : Indie Retro News

Sans transition, on passe donc au néorétro avec un jeu qui aurait pu figurer dans notre bilan de sorties hebdomadaire s’il n’était pas uniquement disponible au Japon, malheureusement. Surtout que c’est récurrent pour les jeux du studio Ancient de Yūzō Koshiro, comme ses récentes productions sur 3DS… On retrouve d’ailleurs un univers et un style visuel proches de Gotta Protectors dans ce qui semble davantage relever du tactical-RPG sur Switch.
Source : Gematsu

On reste dans le jeu indé japonais pour évoquer Moon Dancer, le nouveau shoot ’em up de Terarin Games (MissileDancer). Lui n’est pas encore disponible mais il arrive le mois prochain sur Steam où l’on peut d’ores et déjà télécharger une démo pour tester sa mécanique de verrouillage.

Dans un genre typiquement japonais mais qui nous vient en réalité de l’autre côté du Pacifique, Read Only Memories: Neurodiver se montre dans une nouvelle bande-annonce, la dernière remontant (à notre connaissance) au mois de mai. Il faut dire que le studio MidBoss planche en parallèle sur Kitsune Tails, mais la suite de 2064: Read Only Memories reste prévue en 2022.
Source : Nintendo Life

On sait en revanche plus précisément quand sortira Chocobo GP, le successeur spirituel de Chocobo Racing (1999) annoncé lors du dernier Nintendo Direct fin septembre. C’est le 10 mars que le jeu de course tentera de séduire les joueurs lassés de Mario Kart en dématérialisé et en édition physique sur Switch, quitte à proposer une version allégée en free-to-play.
Source : Gematsu

Et on termine ce bilan de l’autre côté du Pacifique pour un comeback d’un tout autre genre, le remake inattendu de Splinter Cell (2002) annoncé par Ubisoft cette semaine. En développement par le studio de Toronto de l’éditeur, qui recrute encore actuellement pour ce projet, le jeu ne devrait toutefois pas sortir avant un certain temps, et il ratera donc sans doute les trente ans de l’original Xbox. On nous promet néanmoins qu’il respectera sa structure et son gameplay (dans les grandes lignes), tout en offrant évidemment une grosse refonte graphique. C’est en tout cas une bonne nouvelle pour les fans de la série, à l’abandon depuis 2013 mine de rien.
Source : Gamekult

Lien Permanent pour cet article : https://mag.mo5.com/actu/214150/stunt-race-fx-sur-game-boy-et-autres-news-retro-de-la-semaine/