Another World de nouveau sur Jaguar et autres news rétro de la semaine

Mentionnons tout d’abord les résultats du concours de speed coding de l’AC 2021 qui a pu se tenir fin novembre malgré les circonstances. Mais avec deux participants dont un finalement hors compétition, la cuvée n’est pas extraordinaire. Au moins, Yoshi Noir aura également remporté le tournoi sur Medieval Mayhem (2006) comme on le constate sur les forums de yAronet


On reste chez nos amis de la RGC comme ils viennent enfin d’annoncer une troisième série de cartouches (en préparation de longue date – la vidéo ci-dessus remonte à mars dernier) pour le portage d’Another World (1991) sur Jaguar, après la première en 2013 et une deuxième en 2015. Hormis quelques micro-changements dans les étiquettes, le tarif reste inchangé à 63 € hors frais de port et ceux qui étaient sur liste d’attente ont d’ailleurs déjà été recontactés. Pour les autres, de nouvelles précommandes ouvriront bientôt ; rendez-vous à cette adresse pour plus d’infos.
On profite de l’occasion pour réparer un oubli puisque l’on n’avait pas relayé ici, ni lors de notre live dédié aux trente ans du classique de notre membre d’honneur Éric Chahi, l’hommage réalisé par gr3D qui a superbement recréé l’emblématique pistolet de Lester Chaykin ainsi que l’écran holographique. On peut également en voir une poignée de photos sur Twitter.

On reste du côté des éditeurs homebrew français avec Côté Gamers qui vient d’annoncer sa prochaine production sur ColecoVision. Comme d’habitude développé par Jean-Philippe « Youki » Meola (Pengy), Casimodo est bien entendu inspiré par le jeu d’arcade Hunchback (1983) porté sur micro-ordinateurs par Ocean dont ce fut l’un des premiers succès.

Et on reste chauvin avec Alain Prud’homme alias Studio Vetea (La Citadelle du Chaos) qui vient de se mettre à l’Amstrad CPC avec Virus. Alors c’est forcément moins alléchant que son Metal Slug Warfare, mais il faut dire que c’est créé en dix lignes de BASIC, et la seconde version ci-dessus est même plus jolie que l’originale. Le code est consultable et téléchargeable à cette adresse.

S’il existe dans une version Amstrad CPC tout à fait respectable, Green Beret (1985) alias Rush’n Attack n’est en revanche jamais sorti sur Amiga, et après une première tentative abandonnée, on en évoquait une nouvelle début août. Développé par Dante Mendes à l’aide du moteur Scorpion, ce portage semble clairement basé sur celui de la NES ; ce sont d’ailleurs ses musiques qui ont été converties par Martin Eriksson alias DJ METUNE (Golden Wing). Visiblement, le projet touche à sa fin et c’est tant mieux car il reste moins d’un mois pour rendre sa copie à l’AmiGameJam
Source : Indie Retro News

Cela dit, les possesseurs d’Amiga attendent peut-être davantage Scourge of the Underkind, en développement depuis de nombreuses années et qu’on n’avait même pas eu l’occasion d’aborder ici depuis décembre… 2020. Sans pour autant confirmer de sortie en 2022, hélas, le graphiste Wayne Ashworth a enfin publié une nouvelle vidéo ci-dessus et elle se montre généreuse avec treize minutes dont environ neuf de gameplay. À noter toutefois que si le joueur reste longtemps au même endroit en début de partie, c’est pour être à proximité de la boutique et pouvoir montrer davantage d’armes que l’on peut y acheter après avoir réuni l’argent nécessaire.

À l’inverse, le portage Neo·Geo de The Eye of Typhoon (1996) se montrait encore la semaine dernière avec pas moins de deux vidéos, mais on en reparle déjà car cette effervescence témoignait d’un cap franchi par le développeur OzzyOuzo. Le jeu de combat créé à l’origine par Viccom est en effet au stade de la bêta, et il nécessite donc l’aide de la communauté pour débusquer les derniers bugs et affiner l’ensemble. La dernière ROM en date se récupère comme toujours sur itch.io et on peut faire ses retours d’expérience sur Discord.
Source : yAronet

On reste dans les jeux inédits mais on passe sur Game Gear avec Poker Face Paul’s Cribbage, un jeu de cartes qui devait également sortir sur Master System et Game Boy. On le doit au studio britannique Spidersoft, dont un portage de Lemmings 2: The Tribes (1993) a été exhumé en 2014, et plus précisément au programmeur Dave de Pauw, l’un des fondateurs du groupe de demomakers Amiga LSD. Le code source est disponible sur SMS Power!.

On passe à présent à la section néorétro de ce bilan, absente la semaine dernière, pour présenter tout d’abord Fallen Leaf. Développé par le duo Delta Shore Games composé d’Eddie et Logan, il s’agit certes d’un énième jeu d’action/plateforme au look NES, mais il faut avouer que sa réalisation graphique comme sonore est assez exceptionnelle dans le genre… Et le gameplay n’a pas l’air en reste avec de nombreux niveaux dont certains cachés, un équipement évolutif, des personnages à débloquer et autres joyeusetés à en croire son descriptif sur Steam. Le titre y est listé avec une sortie prévue en 2022 sans plus de précisions cependant.

Bénéficiant lui aussi d’une page Steam depuis peu, Devil Spire y propose toutefois une démo d’autant que dungeon-RPG est attendu le 2 février (02/02/2022), ainsi que sur itch.io où il devrait coûter aux alentours de $10. Il a été développé durant la pandémie par le Brésilien Ithiro Sumi et ses potes, avec qui il est possible d’échanger via leur serveur Discord.

Une autre démo disponible sur Steam présente la première heure de Blood Nova, un point & click qui lui n’est pas attendu avant fin d’année. Il faut dire que le nouveau jeu du développeur solo Cosmic Void (The Corruption Within) est nettement plus abouti, au moins sur le plan visuel, que le précédent, Tachyon Dreams et son look façon CGA à la Sierra. Mais il ne sera pas gratuit cette fois d’autant qu’une campagne Kickstarter doit être lancée le 19 janvier.

C’est la semaine suivante que doit pour rappel sortir Cogen: Sword of Rewind dont une démo avait été mise en ligne début novembre sur Steam et sur consoles Xbox et PlayStation. Le studio Gemdrops confirme avec la bande-annonce ci-dessus la disponibilité au lancement de trois DLCs hélas payants, proposant chacun un nouveau personnage et un scénario correspondant. Et comme on le savait déjà, le troisième est consacré à Copen, protagoniste de Gunvolt Chronicles: Luminous Avenger iX 2 qui doit lui aussi sortir le 27 janvier, et dont les éditions physiques seront mises en vente deux jours avant comme on l’indiquait le mois dernier.
Source : Gematsu

Pile une semaine avant, autrement dit le 20 janvier, doit sortir Windjammers 2 comme on l’apprenait enfin il y a moins d’un mois, à l’occasion des précommandes de l’édition physique chez Pix’n Love. Pour nous faire encore patienter un peu, Dotemu nous propose un documentaire sur la genèse de ce projet un peu fou qui a nécessité de désassembler l’original de 1994 sur Neo·Geo et d’obtenir l’aide de ses auteurs… Ce making of est réalisé par rien de moins qu’Alex Pilot, cofondateur de la chaîne Nolife qui doit documenter pour rappel notre acquisition du Micral N.

D’une suite tardive mais bel et bien officielle, on passe à un successeur spirituel avec Bomb Rush Cyberfunk, attendu sur Steam et Switch puis une semaine plus tard sur les autres consoles, comme on l’apprenait lors d’un Nintendo Indie World en août dernier. Toujours pas d’info sur la date de sortie, mais la nouvelle bande-annonce ci-dessus montre que la Team Reptile va finalement prendre un peu de distance avec son inspiration évidente, Jet Set Radio (2000), avec l’ajout de skateboard et de BMX comme expliqué plus en détail sur son blog.
Source : Gematsu

On change totalement de sujet avec la nouvelle borne d’Arcade1Up, consacrée à Mortal Kombat (1992) qui fête ses trente ans cette année comme on le rappelait dès le premier janvier… Mais si le meuble aux couleurs du volet inaugural propose quatre épisodes de la série, il rend également hommage au studio Midway ou plutôt à Atari Games (voire Williams) avec lequel il a fusionné en 1996, via pas moins de dix classiques : Wizard of Wor (1980), Defender (1981), Bubbles, Joust (1982), Tapper (1983), Paperboy, Gauntlet (1985), Rampage (1986), Toobin’ (1988) et Klax (1990). On peut demander à être notifié de sa mise en vente via la page dédiée du site web.

Et on termine hélas ce bilan avec la rubrique nécrologie puisque l’on a appris la disparition de Stewart Gilray à 51 ans seulement, des suites de la COVID-19 contractée peu avant Noël… Entré dans l’industrie britannique à la fin des années 1980, il a débuté comme programmeur indépendant avant de passer par divers studios comme Revolution Software et Oddworld Inhabitants. Il a d’ailleurs fondé ensuite en 2006 Just Add Water, principalement connu pour ses remasters d’Oddworld mais aussi le remake New ‘n’ Tasty. On peut en apprendre davantage à son sujet via l’hommage rendu par GamesIndustry.biz… Prenez soin de vous et de vos proches.
Source : Gamekult

Lien Permanent pour cet article : https://mag.mo5.com/actu/215426/another-world-de-nouveau-sur-jaguar-et-autres-news-retro-de-la-semaine/