Un portage Famicom de The Fairyland Story découvert par hasard

Le prototype de The Fairyland Story au beau milieu d'autres cartouches Famicom

Titre malaimé mais précurseur, The Fairyland Story (1985) a pu être (re)découvert récemment via sa réédition au sein de la gamme Arcade Archives, de la compilation Taito Milestones ou de l’EGRET II mini. Conçu par le jeune game designer Hiroshi Tsujino, en s’inspirant de Dig Dug (1982) et de Lode Runner (1983), il nous fait contrôler l’apprentie-sorcière Ptolemy qui doit se débarrasser de tous les ennemis à l’écran. Mais elle ne dispose pour cela que d’un sort les transformant temporairement en gâteaux, et il faudra le refaire plusieurs fois ou les pousser du haut d’une plateforme (si possible en les faisant tomber sur leurs congénères) pour les éliminer… Si ce concept vous semble familier, c’est qu’il sera repris par une autre équipe de Taito pour Bubble Bobble (1986), qui pour le coup connaîtra un bien plus gros succès (quoique tout à fait mérité). Et il démocratisera un genre qui sera aussi bien exploité par l’éditeur avec Liquid Kids (1990), par exemple, que la concurrence avec Snow Bros. (1990) pour citer un titre frais dans notre esprit. Quoi qu’il en soit, si The Fairyland Story a été porté sur MSX en 1987, son adaptation Famicom annoncée pour 1986 avait été finalement annulée… Et elle n’a pas refait parler d’elle jusqu’à tout récemment, donc.

C’est en plus totalement par hasard que le moddeur FenrisWolfRetro est tombé sur la cartouche au beau milieu d’un lot de 126 jeux Famicom non testés, acheté sur eBay pour une cinquantaine de dollars seulement ! C’est ainsi que Gaming Alexandria, Forest of Illusion et Hard4Games ont uni leurs forces pour numériser et documenter ce prototype, dont on peut récupérer la ROM à cette adresse. Il demeure toutefois des mystères autour de ce portage, notamment sur l’identité de son développeur… Les particularités de l’interface et des pilotes sonores laissent penser que ce serait le prolifique TOSE, mais un ancien employé d’HOT·B (Cloud Master, Steel Empire) sous-entend que le studio aurait été en charge de l’adaptation comme de celle du MSX. Et là où ça devient encore plus étrange, c’est que les « Gigaleaks » de Nintendo ont dévoilé qu’un portage NES signé HOT·B aurait été soumis à Nintendo of America… en janvier 1990, soit quatre ans après l’annulation du jeu sur Famicom. Néanmoins, des différences de structures semblent montrer que cela pourrait être un autre portage, éventuellement créé par un autre studio. Mais il aurait été aussi mal accueilli, recevant une note aussi basse que celle du tristement célèbre Urban Champion (1984) par exemple…

Source : Nintendo Life

Lien Permanent pour cet article : https://mag.mo5.com/actu/226318/un-portage-famicom-de-the-fairyland-story-decouvert-par-hasard/