Stranger Things sur Atari 2600 et autres news rétro de la semaine

On débute ce bilan sur Commodore 64 mais pas avec un jeu en développement. Operation Neptune n’est en effet qu’une démo très rudimentaire basée sur un concept imaginé par le jeune Narciso Quintana pour y intégrer sa musique et faire ainsi ses preuves auprès de Dinamic Software (Abu Simbel Profanation, Risky Woods), qui a utilisé les sprites de Navy Moves (1987). Mais comme il était encore mineur en 1989 comme bon nombre de développeurs en herbe à cette époque, ses parents ont refusé qu’il parte travailler à Madrid et son contrat avec le studio espagnol a été rompu. Quintana débutera finalement dans le jeu vidéo chez Topo Soft et connaîtra une belle carrière de compositeur, et ce témoin de ses débuts, aussi embryonnaire soit-il, est désormais préservé chez Games That Weren’t.
Source : Indie Retro News

On reste sur Commodore 64 mais pour prendre cette fois des nouvelles de Petaxian, un shoot ’em up à la réalisation en caractères PETSCII forcément minimaliste, mais dynamique. Une première démo du jeu de Borgar Olsen avait été mise en ligne en novembre et une deuxième vient de faire son apparition sur CSDb via le collectif Laxity.

On passe au petit frère Amiga pour un jeu qu’on ne pensait plus traiter dans un bilan dominical. En précommande depuis la fin octobre, Devil’s Temple – Son of the Kung-Fu Master était censé sortir en février puis vers mai ou juin comme indiqué la dernière fois, mais Graeme « McGeezer » Cowie (Turbo Sprint) admet dans la description de la nouvelle vidéo ci-dessus avoir manqué de temps… Il pense néanmoins avoir bien progressé avec la gestion du high score, du mode démo à l’écran-titre, et du menu d’options comme on peut le voir ci-dessus.
Source : Indie Retro News

On reste dans le beat ’em up mais on passe sur console avec Final Fight Ultimate qui faisait sensation il y a un peu moins d’un mois. Le Brésilien Mauro Xavier vient de publier une nouvelle vidéo de son portage « ultime » de Final Fight (1989) sur Mega Drive, cette fois davantage centrée sur le gameplay et ça ne rend pas le projet moins alléchant pour autant – au contraire. Le développeur estime que le résultat surpasse déjà la version Mega CD.
Source : Indie Retro News

On passe sur Jaguar non pas pour un beat ’em up, hélas, mais pour évoquer Jumping At Shadows, croisé pour la dernière fois début mai. Dans cette nouvelle vidéo du jeu d’action/plateforme signé Lawrence « Cyrano Jones » Staveley et Alexander « AnderLex » Grade (Gravitic Mines), le gameplay voit l’ajout de portes à ouvrir avec des passes à dénicher – pas la mécanique la plus originale certes, mais dont il est difficile de se dispenser…

On reste chez Atari mais on passe donc sur 2600 pour l’annonce qui a fait tourner les têtes sur AtariAge cette semaine (avec celle de la compilation Atari 50: The Anniversary Celebration). Bon, avec Leandro Camara (ZΔRKSTΔRS), les bandes annonces misent plus sur l’ambiance qu’elles ne détaillent le gameplay, mais on se doute bien que le résultat sera visuellement loin des jeux officiels Stranger Things vu la console. Néanmoins, le développeur a su intégrer le Monde à l’Envers dans son concept et le titre aurait sans doute ravi les personnages de la série… En ce qui concerne les joueurs d’aujourd’hui, on verra bientôt.

On passe à la rivale Intellivision pour aborder le portage de Klax (1990) par le mystérieux Dr. Ports (Fantasy) dont on relayait la vidéo ci-dessus en novembre 2020. Le jeu est désormais disponible en édition physique, limitée à trente-deux exemplaires seulement, chez Intellivision Collector au tarif de 87,50 dollars canadiens (65 €) hors frais de port.

Puisque l’on parle d’éditions physiques, cela nous fait une bonne transition pour passer aux plateformes modernes avec tout d’abord The King of Fighters ’98 Ultimate Match Final Edition. Publié à l’origine sur Steam fin 2014, cette version définitive du jeu de baston signée Code Mystics (Neo·Geo Pocket Color Selection) a fait son arrivée sur PlayStation 4 en début de semaine dernière – du moins sur le PlayStation Store américain… Quoi qu’il en soit, Pix’n Love vient d’ouvrir les précommande de trois éditions physiques, standard à 29,90 €, collector (dans son boîtier Shockbox) à 79,90 € et une version deluxe à 249,90 € qui ajoute une grande illustration sur plaque d’aluminium. Sortie prévue au dernier trimestre.
Merci à Gematsu.

Prévu lui aussi au quatrième trimestre sans plus de précision, The Creepy Syndrome est le nouveau jeu de BoomFire Games après Cards of the Dead en octobre dernier, déjà publié par JanduSoft. Il en retrouve d’ailleurs la tonalité horrifique, mais il s’agit cette fois d’une « anthologie » de quatre récits arborant chacun un style visuel différent, quoique toujours rétro ou minimaliste. Il est attendu sur Steam ainsi que sur toutes les consoles.

C’est aussi en fin d’année, et même en décembre, que doit sortir Rayless Blade, un action-RPG au pixelart stylisé, ouvertement inspiré par Hyper Light Drifter. Mais pour qu’il fasse son arrivée sur Steam, voire sur Switch si le palier correspondant est franchi, il faudra déjà que le jeu atteigne son objectif certes modeste sur Kickstarter. Bien qu’il n’en soit qu’au tiers, les récompenses préférentielles sont déjà épuisées et il faudra désormais miser au minimum $20/20 € pour réserver votre copie dématérialisée du titre signé Kong Studio.

Revenons à présent un peu plus près de nous dans le temps avec tout d’abord Bunny Must Die! Chelsea & the 7 Devils, dont les origines remontent cela dit à 2006 (!), sous forme de freeware au Japon. Le jeu de PlatineDispositif avait toutefois fait son arrivée sur Steam en 2013 et presque cinq ans plus tard sur consoles PlayStation… Il est à présent attendu le 21 juillet sur Switch où l’on peut le précommander à 9,79 € aussi chez nous, alors que Super Zangyura du même développeur était sorti avec presque un an de retard sur le Japon. À noter que la bande-annonce publiée par l’éditeur Mediascape ne peut pas être intégrée dans ce bilan, et donc la vidéo ci-dessous remonte à presque six ans jour pour jour…
Source : Gematsu

En revanche, il est très peu probable que la date du 11 août ne nous concerne pas pour Arcade Paradise. Sauf si, bien sûr, le gestionnaire de salle d’arcade signé Nosebleed Interactive prend encore du retard, puisqu’il avait déjà été repoussé au printemps comme on le rappelait en décembre. Il est attendu sur PC via Steam, GOG.com et l’Epic Games Store ainsi que sur toutes les consoles, et l’on peut précommander des éditions physiques sur PlayStation 4, PlayStation 5 et Switch auprès de son éditeur Wired Productions.
Un serveur Discord dédié a également été lancé cette semaine, et les plus impatients d’entre vous devraient pouvoir s’y inscrire prochainement à une bêta fermée du jeu.

Si l’ordre dans lequel on a abordé ces news jusqu’à présent vous a semblé sans queue ni tête, c’est qu’on tenait à ce que la treizième soit consacrée au remake de XIII (2003) dont vous aviez probablement oublié l’existence depuis la sortie en novembre 2020 – dans un état pas très réjouissant il faut dire. Microids avait d’ailleurs publié à l’époque un communiqué promettant d’améliorer les choses et l’éditeur n’a pas fait les choses à moitié, recrutant carrément un nouveau studio, Tower Five, pour tenter de sauver le FPS publié à l’époque par Ubisoft… Tout a été retravaillé et le multijoueur à treize (forcément) a été enfin ajouté, et les possesseurs du jeu pourront obtenir tout cela via une mise à jour gratuite le 13 septembre. Et par la même occasion, la version Switch en vidéo ci-dessus sera enfin disponible.

Et puisque l’on parle de FPS polygonaux, passons au plus célèbre d’entre eux, GoldenEye 007 (1997). Non, un remaster n’a toujours pas été annoncé mais GoldenEra, le documentaire consacré au classique que l’on mettait à l’honneur d’un bilan de news début mars 2020, est enfin disponible. Il est diffusé sur la plateforme Altitude et en location sur des services de streaming plus classiques, mais il ne semble pas possible de le visionner depuis la France et le film ne dispose pas encore de sous-titres dans notre langue de toute façon.

Et on termine ce bilan avec une autre bande-annonce, la deuxième pour Legend of Mana: The Teardrop Crystal après celle diffusée fin avril par Square Enix et Warner Bros. Japan. Mais là encore, on ignore totalement si et comment cette série animée sera diffusée chez nous…
Source : Nintendo Life

Lien Permanent pour cet article : https://mag.mo5.com/actu/226771/stranger-things-sur-atari-2600-et-autres-news-retro-de-la-semaine/