Retro VGS, une console rétro à cartouches

Retro VGS

La Retro VGS va peut-être permettre à la Jaguar d’avoir un bel héritage finalement !

Cela fait pas mal de temps que la Retro VGS fait parler d’elle, du moins sur les sites dédiés au retrogaming, mais je souhaitais attendre initialement le lancement de son inévitable campagne Kickstarter, annoncée pour cet été, avant d’en parler. Mais il y a sans doute plusieurs points à éclaircir dès maintenant, au calme. Cette nouvelle console dédiée au rétro a été imaginée par Mike Kennedy, le fondateur de RETRO Videogame Magazine, et par le programmeur Steve Woita (Kid Chameleon). Dès sa mention sur des forums comme AtariAge, la machine a plutôt été raillée par la communauté ; non seulement il est difficile pour des amateurs, même passionnés, de lancer une nouvelle console, mais son design basé sur la Jaguar – tandis que sa manette s’inspire du Pro Controller de la Wii U – a fait pas mal jaser. Il est donc déjà important d’expliquer ces choix. Lorsque la console d’Atari a connu un échec retentissant, tous les droits la concernant ont été revendus à Imagin Systems, une société spécialisée dans l’imagerie dentaire (!), principalement intéressée par les moules de la console et des cartouches pour accueillir son système de caméra… Mais comme elle n’en avait plus l’utilité, Kennedy a pu les racheter en décembre, économisant $300,000 dans la conception de la Retro VGS et de ses cartouches.

En effet, ceux qui s’intéressent au homebrew savent bien que le prix élevé des cartouches provient principalement du coût de fabrication de moules adaptés. Quant à la manette, qui se connecte en USB, il s’agit évidemment d’un choix pragmatique ; la manette Jaguar est loin de faire l’unanimité, quand celle de la Wii U allie la versatilité des manettes modernes, tout en offrant une croix directionnelle plus convaincante. Mais rassurez-vous, la machine devrait être dotée de deux ports manettes DB9 compatibles avec les contrôleurs Master System, Mega Drive, Atari 2600, ainsi que les joysticks de micro-ordinateurs. Mais ce qui a fait le plus réagir la communauté, c’est bien entendu la question des jeux. Moi-même je ne peux que saluer l’initiative d’avoir choisi des cartouches, mais comme tout retrogamer le sait, le succès d’une console est liée à son catalogue, et il sera difficile de convaincre des développeurs de revenir à la cartouche. Or sur ce point, le concept retenu par la Retro VGS est très intéressant mais n’a hélas pas bien été expliqué… Cette console ne vise pas à accueillir des rééditions ou de vieilles cartouches comme la RetroN 5 ou la Retro Freak, mais bel et bien des nouveaux jeux homebrew !

Le concept de la manette de la Retro VGS

La manette USB de la Retro VGS devrait s’inspirer du Pro Controller de la Wii U

Or il ne sera théoriquement pas nécessaire pour les développeurs de porter leurs créations ! La console 16-bit est en effet basée sur la technologie FPGA, c’est-à-dire des puces programmables très utilisées pour l’émulation hardware d’autres machines. L’idée, c’est que chaque cartouche intégrera le fichier HDL correspondant à la plateforme désirée et reprogrammera ainsi à la volée la console pour qu’elle se comporte exactement comme la machine d’époque ! C’est d’ailleurs pour cela que, dans les quelques titres déjà annoncés, on trouve des jeux homebrew passés et à venir comme Pier Solar ou Tiny Knight. Ce dernier, édité par CollectorVision, est destiné avant tout à la Super Nintendo, mais avec le bon fichier, la Retro VGS pourra faire tourner le jeu de la même manière – mais pas avec la même cartouche cependant. D’ailleurs, John « Gamester81 » Lester avait simultanément, dans la vidéo ci-dessous, présenté la future console et la première vidéo de gameplay du jeu signé Jean Michel Girard alias Alekmaul, puisqu’il devrait être fourni en bundle avec la machine ! Suivant ce principe, la console pourrait donc bénéficier d’un catalogue très correct, du moins à la hauteur de la vivacité de la scène homebrew, puisqu’il suffira pour ainsi dire au développeur de donner son accord pour porter son jeu sur la console !

Toutefois, il reste encore beaucoup d’inconnues. Il y a certes une palanquée de jeux homebrew qui sortent chaque mois – le Mag est là pour en témoigner – mais beaucoup se limitent à de simples ROMs distribuées gratuitement sur les forums. Et après tout, la majorité de ces jeux n’ont pas vocation à sortir sur cartouche, et ne le méritent sans doute pas… La Retro VGS s’adresse donc à un public bien particulier, et surfe sur la vague du retrogaming et du vintage de manière générale, pour proposer la console de rêve pour l’amateur de homebrew – une seule machine pour jouer aux jeux de (potentiellement) toutes les autres ! Mais d’un autre côté, le collectionneur préfèrera les modèles originaux, quitte à y mettre le prix. À ce sujet, on ignore évidemment quel sera le prix de la console et des cartouches, mais comme Mike Kennedy et Steve Woita disposent de tous les outils, cela devrait être bien plus raisonnable qu’une Neo·Geo… Alors que la console devrait pouvoir faire tourner les jeux homebrew de la bécane de SNK sans problème ! En attendant le lancement de la campagne Kickstarter, si vous souhaitez développer des titres pour la console ou en savoir plus, rendez-vous sur le site officiel.

Lien Permanent pour cet article : https://mag.mo5.com/actu/72999/retro-vgs-une-console-retro-a-cartouches/