TEST EXPRESS : Wrong Way Driver, les joies du contresens

Wrong Way Driver (Amiga)WRONG WAY DRIVER
Amiga (512 Kio de RAM)
Catégorie : runner
Joueurs : 1
Développeur : Manfred « Pink » Linzner
Éditeur : Abyss
Date de sortie : 09/04/2021
Prix : gratuit
[English Amiga Board] / [pouët.net]
(testé sur émulateur WinUAE en mode Amiga 4000)

Manfred Linzner, auteur de jeux Amiga (Tiny Bobble) au sein du groupe Abyss et compositeur pour le studio indé Shin’en, a créé une sorte d’endless runner avec des voitures. Sur une autoroute à six voies étrangement à sens unique, vous allez à contresens et vous devez éviter les autres véhicules. Sur la route, il y a des pièces de monnaie et des bidons d’essence. Votre niveau de carburant descend vite et lorsque le réservoir est vide, c’est game over. Mais grâce à l’argent récupéré, vous pourrez acheter des upgrades pour votre véhicule : une accélération, plus de pièces ou plus de bidons apparaissant sur le chemin… Ce qui permettra d’aller plus loin la prochaine fois. Je me suis arrêté après avoir acheté tous les upgrades. Ça m’a pris une demi-heure ou une heure mais il est aussi possible de continuer jusqu’à atteindre le score de 9 999 points. Bref, c’est court mais c’est gratuit ! Le jeu ne pèse que 60 Kio et pourtant, il est assez stupéfiant graphiquement : des sprites qui zooment et dézooment, un scrolling parallaxe qui semble être ligne à ligne, plusieurs dizaines de véhicules affichés simultanément… L’effet est très réussi et Manfred Linzner a bien sûr créé la piste musicale du jeu. Or pour un titre de type endless, il n’est pas évident de faire une bonne musique : il faut qu’elle soit entraînante mais qu’elle ne tape pas sur le système car on va l’écouter pendant de longues minutes d’affilée. Ici, il s’en sort très bien car sa boucle est courte mais pas redondante. Je l’ai écoutée pendant toute la rédaction de ce test express et je vais continuer après ! Wrong Way Driver est fun, la jouabilité est super réactive (parfois un peu trop) et le challenge peut se montrer corsé. J’aime ce genre de jeu avec un gameplay simple mais des upgrades, ça donne un sentiment de progression et de récompense très satisfaisant.

On aime :On aime moins :
  • Un gameplay simple mais une jouabilité sans faille
  • Les effets techniques bluffants pour un jeu de 60K
  • Le prix (enfin son absence)
  • La durée de vie, courte si on cherche la petite bête

Verdict : Avec Wrong Way Driver, Manfred Linzner a réussi un sacré pari technique et surtout un jeu très sympa et hypnotique, qui pourrait nous faire entrer dans « la zone » par moments…

100 hbpm

Lien Permanent pour cet article : https://mag.mo5.com/actu/213469/test-express-wrong-way-driver-les-joies-du-contresens/