«

»

Imprimer ce Article

En juillet sur le Playstation Network

Bien que les problèmes du Playstation Network soient théoriquement de l’histoire ancienne, ce mois de juillet est un peu calme en terme de sorties, même si un grand nombre de promos sont proposées pour l’été, y compris sur des jeux PlayStation, Dreamcast, etc. Mais les jeux PC-Engine se font attendre et les titres Mega Drive sortent franchement au compte-gouttes. On attend également l’arrivée de vieux jeux d’arcade SNK (pré Neo·Geo), mais il semble que ce soit réservé aux américains pour le moment. Il faudra donc se contenter de Golden Axe (4,99 €) sur Mega Drive et de Gex: Deep Cover Gecko (9,99 €) sur PlayStation. C’est toujours mieux que rien, est-on tenté de dire…

GEX: DEEP COVER GECKO
(PSOne, avril 1999 en Europe)

Catégorie : plateformes
Joueurs : 1
Éditeur : Eidos
Date de sortie PSN : 06/07/2011
Prix : 9,99 €

Il s’agit en réalité du troisième et dernier épisode (le 3 a sauté en Europe) de la trilogie Gex de Crystal Dynamics. Créé en 1992 par des vétérans de Sega, le studio de développement fut le premier éditeur-tiers de la 3DO, et le lézard devait donc en être la mascotte. Le destin de ce standard de consoles sera hélas tragique, mais Crystal Dynamics s’imposera peu à peu comme une société sur qui on peut compter, alternant les commandes et les projets plus ambitieux (exemplairement Soul Reaver). C’est sans doute la raison pour laquelle Eidos ira jusqu’à leur confier la licence Tomb Raider, la retirant à ses créateurs de Core Design !

GOLDEN AXE
(Mega Drive, 29 octobre 88 au Japon, 30 novembre 90 en Europe
)
Catégorie : beat ’em up
Joueurs : 1-2
Editeur : Sega
Date de sortie PSN : 20/07/2011
Prix : 4,99 €

On pourrait se demander pourquoi il a été décidé de proposer Golden Axe sur le PSN un mois après sa suite, qui plus est avec un tarif plus élevé. Du moins d’après le PlayStation Blog. Mais on préfèrera rappeler que contrairement à sa fausse suite sur Mega Drive, le premier épisode est une excellente conversion du jeu d’arcade. Elle apporte toutefois un niveau supplémentaire (l’original est affreusement court !), une fin moins délirante et un mode duel comme c’est devenu la mode dans les beat ’em up de l’époque. Évidemment, la série a pris un coup de vieux avec l’excellent Streets of Rage, mais on ne peut pas lui retirer son ambiance heroic fantasy, ses musiques fabuleuses et ses fameux « bizarrians » à chevaucher.

Je vous donne donc rendez-vous le dernier mercredi d’août pour le point sur les sorties !

Lien Permanent pour cet article : http://mag.mo5.com/actu/12340/en-juillet-sur-le-playstation-network/