Ocelot, une console homebrew à affichage sur oscilloscope !

Ocelot Arcade System

Comme le savent sûrement ceux qui ont visité notre exposition GAME à la Fondation EDF l’année dernière, l’un des tout premiers jeux vidéo de l’histoire, Tennis For Two (1958), utilisait un oscilloscope pour afficher la trajectoire de la balle et le filet… Du reste, l’affichage vectoriel sera employé dans le jeu vidéo jusqu’au début des années 1980, en arcade et dans la console Vectrex. L’initiative de Mathew Carr pour son Ocelot Arcade System n’est donc pas tout à fait inédite, mais force néanmoins le respect. Basée sur le microcontrôleur dsPIC33 de Microchip et présentée dans un superbe boîtier en bois fait maison, la console affiche de la 2D et de la 3D fil de fer en temps réel, gère quatre pistes sonores et dispose d’un port DB9 pour accueillir un joystick Amiga/Atari ST ou une manette Master System/Mega Drive notamment – même si l’on aurait bien utilisé des molettes pour aller jusqu’au bout du concept… Mais le plus bluffant réside sans doute dans les deux jeux de démonstration : Mattsteroids, un clone d’Asteroids (1979), et surtout Star Lynx, une version monochrome de Star Fox (1993) mais autrement plus fluide que le classique de Nintendo, comme on le constate encore mieux dans la seconde vidéo ci-dessous. Alors si cela vous a donné envie de créer votre propre exemplaire de la machine, rendez-vous à cette adresse.

Via Kotaku.

Lien Permanent pour cet article : http://mag.mo5.com/actu/138823/ocelot-une-console-homebrew-a-affichage-sur-oscilloscope/