Virtua Racing et Wonder Boy: Monster Land disponibles sur Switch

SEGA AGES Virtua Racing (Switch)

Disponibles au Japon depuis fin avril et fin mai respectivement, Virtua Racing (1992) et Wonder Boy: Monster Land (1987) nous parviennent simultanément ce jeudi sur l’eShop européen, tous deux au tarif de 6,99 € habituel pour la gamme SEGA AGES. En ce qui concerne le jeu de course, nous avions déjà évoqué ses deux nouveautés principales, le multijoueur à huit en écran splitté et le ralenti, mais il y a également un nouveau mode de contrôle plus souple, et la chaîne Digital Foundry a réalisé un comparatif exhaustif de toutes les versions du classique que l’on peut voir ci-dessous après la bande-annonce des deux rééditions. Pour les plus pressés et les anglophobes, disons que ce portage signé M2 comme d’habitude revoit la résolution à la hausse – le format était déjà 16/9 en arcade – et si les ombres demeurent en grilles de pixels, elles sont forcément bien plus fines. De même, l’enchevêtrement de polygones typique des débuts de la 3D est toujours là, mais il n’y a désormais aucun clipping ! Au niveau des déceptions, le jeu en ligne est limité à deux et on regrettera surtout l’absence des véhicules et des circuits de la version 32X, même s’il aurait tout fallu refaire pour les adapter aux assets originaux. Plus étrange, les couleurs sont globalement plus pâles sans que l’on sache bien pourquoi… Quant au deuxième épisode de la série Wonder Boy, celui qui a marqué un virage (inattendu pour l’arcade) vers l’action-RPG, on avait évoqué brièvement début avril la présence de classements en ligne et de défis. Plus précisément, il y aura le Sphinx Challenge et ses questions tordues (que l’on pourra zapper dans l’aventure principale), le Monster Castle Challenge (un contre-la-montre sur le donjon final) et le Fire Ball Challenge où l’on ne dispose que de boules de feu (illimitées) mais d’un seul point de vie. Par ailleurs, un New Game+ a été ajouté, ainsi qu’un bouton pour simplifier la technique du « Lever Gacha » (interdite si l’on veut être classé) qui permet de gagner plus d’argent en secouant le stick comme à l’époque…

Ce ne sont toutefois pas les seules sorties rétro du jour sur Switch, puisque l’on en a compté au moins dix (!) autres, mais nous y reviendrons dans notre bilan hebdomadaire dimanche matin.

Sources : Nintendo Life (Virtua Racing, Wonder Boy) & Gamekult

Lien Permanent pour cet article : http://mag.mo5.com/actu/167012/virtua-racing-et-wonder-boy-monster-land-disponibles-sur-switch/