«

»

Imprimer ce Article

TEST : Dark Void Zero (DSiWare)

Dark Void Zero (DSiWare)

Nikola Tesla vous guide tout au long du jeu...DARK VOID ZERO – DSiWare (prévu sur PC et iPhone)
Catégorie : action/plate-formes
Joueurs : 1
Editeur : Capcom
Date de sortie : 05/03/2010
DSi Points : 500

Pour accompagner la sortie de Dark Void sur supports HD, Capcom a fait développer par Other Ocean une version rétro supposée l’avoir inspiré ! En effet, Zero serait le portage d’un prototype appelé Dark Rift, et prévu sur une cartouche NES dotée d’une puce améliorant les capacités graphiques de la console vieillissante de Nintendo, et gérant 2 écrans comme le PlayChoice-10 (tiens donc !). Doit-on vraiment croire que le titre a été sauvé de l’oubli par le don d’un prototype, gagné lors d’un concours par un certain Jimmy Fallon ? Peu importe.

Dark Void Zero suinte le rétro par tous les pores, et ce dès l’allumage du jeu, puisqu’il vous faudra souffler sur une cartouche NES virtuelle, via le micro, pour accéder à l’écran titre ! Mais pas de panique, ça fonctionne du premier coup. Et si une véritable NES aurait du mal à gérer autant de sprites, les graphismes stylisés façon comics américains fonctionnent bien, et les musiques tirées de la version HD évoquent plus MegaMan à son meilleur que les compositions de Battlestar Galactica pourtant signées du même Bear McCreary…

Tout comme dans le jeu HD, vous êtes Rusty, un pilote d’essai au cœur d’une base alien pour saboter leur plan d’invasion. Vous êtes guidé par le scientifique Nikola Tesla, qui vous fournira informations et équipement. Les 3 niveaux du jeu sont longs et intenses, et non linéaires, puisque vous passerez le plus clair de votre temps à chercher des clés et revenir sur vos pas pour accéder à de nouvelles zones. Ce faisant, vous pourrez collectionner des items pour améliorer votre score. L’armement est varié, mais c’est surtout le fameux jetpack, parfois indisponible pour les besoins vicieux du level design, qui est au cœur du gameplay.

Ce jeu de plate-formes se trouve ainsi teinté de shoot, notamment pendant les boss, puisque le jetpack autorise le vol géostationnaire. Bien que pratique, cet accessoire n’est pas simple à maîtriser, et avec les ennemis qui réapparaissent et la difficulté de tirer en diagonale, Dark Void Zero est aussi corsé que les titres old-school dont il s’inspire… Le jeu comporte des checkpoints et sauvegarde entre chaque niveau, mais il vous faudra le finir avec les quelques vies à votre disposition, et celles que vous aurez gagnées en ramassant des 1-up et des points de Tech.

Verdict : Dark Void Zero s’impose d’emblée comme une valeur sûre de la DSi, d’autant qu’il ne coûte que 5 euros. Sa faible durée de vie est compensée par sa difficulté, parfois frustrante, qui le réservera aux inconditionnels du charme rétro.

60hbpm

Oh la jolie jaquette rétro !Soufflez madame ! Rassurez-vous, la cartouche est moins récalcitrante qu'une vraie...

Lien Permanent pour cet article : http://mag.mo5.com/actu/1769/test-dark-void-zero-dsiware/