«

»

Imprimer ce Article

En juillet sur Console Virtuelle

C’est un peu les vacances aussi sur le service de téléchargement de Nintendo, même s’il y a tout de même de très bonnes sorties, en tout cas davantage que le mois dernier. Rien de nouveau sur Game Gear, mais l’eShop de la 3DS accueille deux nouveaux jeux Game Boy, à savoir Castlevania – The Adventure et Kirby’s Pinball Land (3 € chacun), et un titre Game Boy Color, Wario Land II (5 €). Pendant ce temps, la Wii ne voit l’arrivée que d’un seul jeu, mais les connaisseurs (ou ceux qui auront lu Enter the Double Dragon) savent que Double Dragon II : The Revenge (NES, 500 points) est probablement l’un des tous meilleurs jeux de la franchise créée par notre membre d’honneur, Yoshihisa Kishimoto. Notons enfin l’arrivée, comme sur les autres consoles, de Frogger: Hyper Arcade Edition (1000 points) sur le WiiWare.

 

CASTLEVANIA: THE ADVENTURE (3DS)
(Game Boy, 27 octobre 89 au Japon, 10 décembre 89 en Europe)
Catégorie : action/plateformes
Joueurs : 1
Éditeur : Konami
Date de sortie VC : 05/07/2012
Prix : 3 €
Page du jeu : http://www.nintendo.fr/…/castlevania_the_adventure.html

La première apparition de la franchise de Konami sur la portable de Nintendo est hélas un ratage, qui cause encore beaucoup de remords au fondateur de Treasure qui y a participé. Plutôt joli pour l’époque, jouissant de musiques réussies, le jeu est plombé par une lenteur abominable, aggravée par des ralentissements occasionnels et un level design oscillant entre le sadique et l’incohérent. D’autre part, cette prequel laisse tomber les armes secondaires au profit d’un système d’upgrade du fouet pour le moins frustrant. Bref, en attendant l’arrivée de son excellente suite, Castlevania II: Belmont’s Revenge, on pourra se tourner vers le remake sur WiiWare, bien plus réussi car reprenant le gameplay du volet MSX2 ou de Rondo of Blood.

WARIO LAND II (3DS)
(Game Boy Color, 1998 sur Game Boy, 25 avril 1999 sur GBC)
Catégorie : plateformes
Joueurs : 1
Éditeur : Nintendo
Date de sortie VC : 19/07/2012
Prix : 5 €
Page du jeu : http://www.nintendo.fr/…/wario_land_ii_52375.html

Pour sa seconde aventure, Wario s’émancipe en se débarrassant du suffixe Super Mario Land de son prédécesseur. Et ça ne s’arrête pas là. Les chapeaux hérités de Super Mario Land 2 disparaissent au profit de transformations plus radicales et mieux intégrées au nouveau gameplay. Désormais, Wario est invulnérable et le jeu est davantage axé sur l’exploration et la réflexion. Finir les niveaux est du coup bien plus aisé, mais récupérer tous les trésors l’est nettement moins, d’autant que les ennemis vous font perdre de l’argent à défaut de points de vie. Ce virage dans la série, pour le moins audacieux, se révèlera payant tant le titre brille par son level design exceptionnel, et servi par une réalisation à la hauteur. Un petit chef d’œuvre !

DOUBLE DRAGON II: THE REVENGE (WII)
(NES, 23 décembre 1989 au Japon)
Catégorie : beat ’em up
Joueurs : 1-2
Éditeur : Aksys Games
Date de sortie VC : 19/07/2012
Prix : 500 points (5 €)
Page du jeu : http://www.nintendo.fr/…/double_dragon_ii_the_revenge.html

Le portage du premier Double Dragon sur NES n’est sorti en Europe que tardivement, après cette suite, car Sega s’était assuré une exclusivité temporaire pour sa version Master System. Mais ce ne fut pas une grosse perte, car le gameplay de cette première version n’était pas à la hauteur de l’original en arcade et surtout, on ne pouvait y jouer que seul ! Cette suite corrige heureusement tous ces défauts, et reprend la maniabilité d’un Renegade puisque la fonction des boutons dépend de l’orientation du joueur. Enrichi en outre par des éléments de plateforme, cet épisode produit par Kishimoto lui-même est donc une grande réussite, rendue possible par la présence d’un coprocesseur dans la cartouche qui booste les capacités de la 8-bit.

KIRBY’S PINBALL LAND (3DS)
(Game Boy, 27 novembre 1993 au Japon)
Catégorie : flipper
Joueurs : 1
Éditeur : Nintendo
Date de sortie VC : 26/07/2012
Prix : 3 €
Page du jeu : http://www.nintendo.fr/…/kirbys_pinball_land.html

Dès qu’un personnage de jeu vidéo a la possibilité de se mettre en boule, que ce soit Sonic ou Samus, la tentation est grande d’en faire une boule de flipper pour les développeurs. Ça allait donc de soi avec Kirby, que l’on verra plus tard dans le casse-briques Kirby’s Block Ball, disponible depuis février. Mais contrairement à ce dernier, la recette ne prend pas bien ici. En voulant intégrer des éléments de gameplay plus proches de la série, le jeu délaisse le scoring pourtant inhérent au genre au profit de courtes « énigmes » à résoudre sur des écrans bien vides. Et ce ne sont pas les boss, pas passionnants et très similaires les uns aux autres, qui relèvent l’intérêt du jeu. Et pourtant, il a eu d’excellentes critiques en son temps.

Je vous donne donc rendez-vous le dernier jeudi d’août pour le point sur les sorties !

Lien Permanent pour cet article : http://mag.mo5.com/actu/24628/en-juillet-sur-console-virtuelle-3/