«

»

Imprimer ce Article

Paroles de développeurs… en 1984

Pong a probablement fait l’ouverture de nombreuses émissions sur les jeux vidéo

Même si cela peut souvent paraître simpliste, voire réactionnaire, de considérer que le jeu vidéo, « c’était mieux avant », force est de constater que cette émission de 1984 présente notre discipline sous un meilleur jour que bon nombre de médias aujourd’hui. Mine de rien, Computer Chronicles aura été diffusée sur la chaîne américaine PBS de 1981 à 2002 ! Cet épisode a pour invités Chris Crawford d’Atari, Steve Kitchen d’Activision et même Trip Hawkins, le fondateur d’Electronic Arts. Et déjà à l’époque, ces game designers se considèrent comme des auteurs cherchant à délivrer un message ou des émotions (4’10 »), Crawford est fatigué des jeux qui glorifient la guerre (11’05 »), Hawkins souhaite des jeux simples d’accès qui ne nécessitent pas la lecture d’un manuel (14’30 »), etc. Autrement dit, si le regard des médias a changé, le jeu vidéo est bel et bien resté le même ! Et pour une fois, ne coupez pas après l’émission (22’55 »)…

Source : Rock, Paper, Shotgun via Kotaku

Lien Permanent pour cet article : http://mag.mo5.com/actu/24685/paroles-de-developpeurs-en-1984/

  • Comment ça, vous ne connaissez pas tout les Computer Chronicles par coeur ?

  • « Même si cela peut souvent paraître simpliste, voire réactionnaire, de considérer que le jeu vidéo, « c’était mieux avant » »

    M’en fous moi je le dis « c’était mieux avant » 🙂
    Enfin surtout les « 20 glorieuses » à quelque chose près 1985/2005, l’époque vidéo ludique actuelle ne m’attire vraiment pas du tout.

  • Guillaume Verdin

    Oui mais justement, aujourd’hui on a accès à (quasiment) tous ces jeux des « 20 glorieuses », alors qu’à l’époque c’était plus compliqué (et souvent très coûteux). Je n’ai enfin pu jouer à la PC-Engine qu’en 2008 en ce qui me concerne ! 😉

  • SbM

    À titre personnel, du haut de mes maigres connaissances, je les ferais commencer un peu plus tôt ces fameuses « 20 glorieuses ». Grosso merdo 1980-2000, soit à la louche de Space Invaders (1978, je sais) jusqu’à la Dreamcast, dernière console vraiment kiffante à mes yeux. Mais bon, je suis un vieux con, aussi 🙂