«

»

Imprimer ce Article

Une sélection de freeware indé pour tous

Kaikan (Zakichi)

Kaikan (Zakichi)

Si la dernière sélection remonte à près d’un mois, c’est que notre source habituelle, Indiegames, n’a tout simplement pas repéré beaucoup de jeux ces derniers temps, a fortiori rétro, hormis peut-être un nombre indécent de rogue-likes… Cette sélection de trois jeux sera donc en partie offerte par le blog de l’éditeur RGCD, plutôt spécialisé dans les cartouches Commodore 64…

Il est vrai qu’on ne parle pas tellement de manic shooters sur le Mag parce que, comme nous l’expliquons dans ce podcast, le genre est assez rétro en soi et on ne peut pas tous les traiter. Néanmoins, Kaikan est particulièrement jubilatoire dans ce style. Fortement inspiré par Battle Garegga, le jeu combine un mode de ralenti avec un système de bonus vicieux où le moindre lingot échappé réinitialisera votre rang. Et le meilleur moyen de les attirer vers votre vaisseau… est de lâcher le bouton de tir ! Le jeu de Zakichi se télécharge à cette adresse.

Dungeon Blocks (Tom Fraser)

Dungeon Blocks (Tom Fraser)

Si Dungeon Blocks ressemble bien évidemment à Tetris, il s’en distingue par plusieurs aspects. Non seulement le jeu de Tom Fraser rompt la règle des tetraminos puisque certaines pièces comportent plus de quatre carrés, mais il se permet d’inverser le principe du classique de notre membre d’honneur. En effet, il ne faudra pas s’inquiéter cette fois de laisser des trous dans notre construction, car c’est précisément là que peuvent apparaître différentes créatures en fonction de la taille du trou. Et comble de l’hérésie, on pivote les pièces avec la flèche haut !

Barbarium (Hypnohustler Games)

Barbarium (Hypnohustler Games)

Barbarium est un jeu d’action/plateforme ambitieux, assez long mais sans atteindre la complexité d’un Metroidvania. Développé durant deux ans par Hypnohustler Games, il se situe dans un univers post-apocalyptique de série Z italienne, où l’on contrôle un barbare maniant l’épée, le bouclier et… le pistolet laser. Visiblement très riche mais légèrement bogué et surtout un poil tordu, il se découvre directement sur Newgrounds ou se télécharge à cette adresse.

Lien Permanent pour cet article : http://mag.mo5.com/actu/35998/une-selection-de-freeware-inde-pour-tous/