Une sélection de freeware indé pour supporter le climat

Tiny XEVIVOS (Zakichi)

Tiny XEVIVOS (Zakichi)

Quelle mouche m’a piqué de déclarer la dernière fois que le rythme de sorties des jeux s’était calmé ?… Exprès pour m’humilier, les dieux du jeu indé ont donc décidé d’abattre sur ma tête de simple mortel un déluge d’une dizaine de titres, soit plus d’un par jour ! Me voilà donc reparti pour une nouvelle sélection, alors que le temps refroidit et que les tensions s’échauffent…

Get Out of My Way I’m Trying to Eat You (Beanallean)

Get Out of My Way I’m Trying to Eat You (Beanallean)

N’allez tout de même pas voir le signe de la montée des extrêmes dans Get Out of My Way I’m Trying to Eat You, dont les captures d’écran ont tendance à présenter le protagoniste sous un jour douteux… En mouvement, il s’agit juste d’un simple cube dans un jeu de plateformes assez simple mais volontairement hermétique. Le fait qu’on réapparaisse à gauche quand on quitte l’écran par la droite (et inversement) n’y est pas étranger, mais pour peu que l’on se fasse à la physique des sauts assez étrange, c’est sympathique, et ça se télécharge à cette adresse.

Super Resident Raver (Game Cook, Inc.)

Super Resident Raver (Game Cook, Inc.)

Le trio Game Cook, Inc. n’est pas allé chercher loin l’univers de Super Resident Raver, mais il se distingue de la masse de titres infestés de zombis par le fait qu’il ne s’agit pas de sa propre survie mais d’aider l’évacuation des habitants d’un immeuble. Avec un gameplay rappelant un Game & Watch, le but est de libérer les civils barricadés derrière les portes et de les protéger des zombis. Les munitions sont illimitées et l’argent collecté donne accès à de nouvelles armes et permet de récupérer de la santé. Un petit jeu accrocheur à essayer à cette adresse.

Mandy Crush (Aaron Steed)

Mandy Crush (Aaron Steed)

Après Flying Kick la dernière fois, Aaron Steed continue d’exploiter l’outil Puzzle Script avec brio. Mandy Crush est, comme son nom l’indique, la parodie d’un célèbre jeu Facebook transposé dans le monde de la drogue et offrant un gameplay bien entendu moins vif, mais aussi bien plus stratégique. Aligner trois objets verticalement ou horizontalement est loin d’être simple, d’autant que les choses se compliquent à chaque niveau. Constatez-le vous-mêmes à cette adresse.

Tiny XEVIVOS (Zakichi)

Tiny XEVIVOS (Zakichi)

Déjà réputé pour ses shoot ’em up (Kaikan), Zakichi revient avec un adorable reboot de Xevious, mêlant le minimalisme graphique d’un Minitroid au gameplay nerveux des avatars modernes de Pac-Man ou Space Invaders. On retrouve les tirs en l’air et au sol de l’original, mais ces derniers sont limités et les ennemis laissent des bonus sous forme de fruits, dont on peut changer la nature (et les points qu’ils rapportent) en tirant dessus façon TwinBee. Mais les images ne lui rendent pas justice et par conséquent allez vite télécharger Tiny XEVIVOS sur cette page.

Puzzle Butler (John M. Williams)

Puzzle Butler (John M. Williams)

Puzzle Script étant avant tout pensé pour créer des clones de Sokoban, le développeur John M. Williams (aucun lien !) en a profité pour créer un hommage à Little Magic, une perle méconnue du genre sortie en 1993 sur Super Famicom. Compte tenu du format, le principe reste le même mais Puzzle Butler nécessite nettement moins de réflexes. Ce qui ne l’empêche pas d’être très difficile d’où la possibilité de zapper les niveaux. Il se joue à cette adresse.

Time Stone (Scared Square Games)

Time Stone (Scared Square Games)

Comme chacun le sait, du moins ceux qui ont participé aux dernières Rencontres Vidéoludiques (réécoute à cette adresse), le point & click est un genre toujours aussi pertinent. Il a en tout cas une santé de fer comme en témoigne le premier gros titre du studio Scared Square Games. Développé à l’aide d’Adventure Game Studio, Time Stone se télécharge sur Game Jolt.

Plant Cat: First Blossom (Flashygoodness)

Plant Cat: First Blossom (Flashygoodness)

Nous avions présenté en juillet (ici et ) plusieurs jeux issus de la première GameBoy Jam. La seconde édition a eu lieu en novembre et les participants sont listés à cette adresse. Parmi eux, Plant Cat: First Blossom charme d’emblée par sa réalisation d’une authenticité bluffante. Il faut dire qu’il est signé par le musicien Flashygoodness au CV impressionnant : Tower of Heaven, Super Smash Land, Bean’s Quest, Time Surfer, Pause Ahead, Sealark… Son jeu de plateformes offre en outre un gameplay pour le moins original consistant à faire pousser des plantes pour franchir les obstacles. Le mieux pour comprendre est d’y jouer à cette adresse.

SideLine est un cas à part dans notre sélection. Ce n’est pas une nouveauté mais un shoot ’em up développé par un groupe d’étudiants taïwanais appelé EMAG dans les années 90. Leur premier jeu est désormais en abandonware avec leur autorisation et peut donc être téléchargé librement à cette adresse, à condition d’avoir de quoi faire tourner un jeu sous DOS.

Alter Ego: DreamWalker est la suite d’un jeu de plateformes/réflexion sorti sur Spectrum il y a quelques années avant d’être porté sur de nombreux supports. Après l’avoir publiée en début d’année via Desura, Denis Grachev a finalement décidé récemment de rendre sa nouvelle création gratuite sur tous les supports à l’exception des mobiles Windows Phone. On peut donc la récupérer sur Google Play ainsi que sous Windows et Linux via son site RetroSouls.

Zero-G Boy (Ryleigh Kostash)

Zero-G Boy (Ryleigh Kostash)

Réalisé lui aussi dans le cadre de la GameBoy Jam 2 (ça se voit, non ?), Zero-G Boy est un jeu d’action ardu dans lequel vous êtes en apesanteur. Votre personnage ne se déplace donc qu’en ligne droite jusqu’à atteindre un mur, et ne peut changer de direction qu’un nombre limité de fois. Il peut néanmoins tirer pour éliminer les ennemis, mais tirer sur les murs (et atterrir contre) les effrite jusqu’à révéler des piquants mortels ! Heureusement, un tir chargé permet de créer de nouveaux murs, mais c’est loin d’être évident. Commencez par le didacticiel à cette adresse.

Continue? Philly Under Fire est un clone de Contra mettant en scène les trois animateurs de l’émission Continue? qui doivent interrompre leur enregistrement pour sauver Philadelphie des extra-terrestres. Développé par John Bell alias Lazy Brain Games (Time Squid), le jeu ne contient qu’un seul long niveau, mais a le mérite de se télécharger gratuitement à cette adresse.

Développé par le studio japonais ZAP, on ne peut pas dire que les graphismes de OSP Raid constituent son point fort avec ses décors mal numérisés de Google Maps, mais ce shoot ’em up à la 1943 se montre très plaisant. Le jeu se télécharge à cette adresse, et pensez bien à démarrer le programme de réglages d’abord pour configurer les contrôles.

Dhulfiqar (Will Blanton)

Dhulfiqar (Will Blanton)

Dernier jeu de notre sélection et troisième participant à GameBoy Jam 2, le jeu d’aventure Dhulfiqar se caractérise par des combats nerveux rappelant le futur Hyper Light Drifter et par son système de levelling original. Non seulement vous devez choisir à chaque niveau entre booster votre attaque ou votre santé, mais la difficulté du jeu augmente également ! Un concept intéressant même si le jeu de Will Blanton souffre d’un level design atrophié qui contraste sérieusement avec son gameplay… Mais faites-vous votre opinion à cette adresse.

Lien Permanent pour cet article : http://mag.mo5.com/actu/44543/une-selection-de-freeware-inde-pour-supporter-le-climat/