«

»

Imprimer ce Article

Une sélection de freeware indé pour Noël

Fire Point (Cesque)

Fire Point (Cesque)

Bien qu’elles soient devenues récurrentes depuis environ un an et demi, je n’avais jamais fait de sélections « pour Noël » spécifiquement. Pour l’occasion, et comme je suis d’humeur à créer de nouvelles rubriques ces derniers temps (Preview, Very Hard), j’ai décidé de prendre le temps d’en mettre en place une autre entièrement dédiée aux jeux freeware, qu’ils aient été présentés dans cette sélection ou pas, d’ailleurs. Notez que cela ne concerne pas les jeux homebrew, parfois diffusés gratuitement mais nécessitant un émulateur ou une flashcart, et s’adressant à un autre public. En tout cas, à une période où notre portefeuille est assailli de toutes parts, un petit coin réservé aux jeux gratuits, ça ne peut pas faire de mal ! Et puis tenez, en voici de nouveaux :

Bombrite

On débute avec un jeu qui ne nous vient pas d’Indiegames mais de nos amis de RetrOtaku, dont le rédacteur est aussi soucieux de l’équilibre de vos finances. Il a déniché Bombrite, qui n’est autre qu’un clone de Bombliss, cette variante de Tetris comportant des bombes et imaginée par le studio japonais Bullet-Proof Software (à qui l’on doit la killer-app de la Game Boy) en 1991. Si ça vous dit quelque chose, c’est peut-être aussi parce qu’il a fait l’objet d’un portage par Michel Louvet sur ColecoVision, sous le nom Bomb’n Blast. Pour télécharger ce freeware pour Windows développé par un japonais, cliquez sur le gros lien rouge en bas de cette page.

Standstill Girl (Sky Scaper Project)

Standstill Girl (Sky Scaper Project)

On n’a pas souvent l’occasion de mentionner des JRPG dans ces sélections, donc Standstill Girl fait le larron. Comme son nom le suggère, il vous met dans la peau d’une jeune fille qui doit sauver le monde figé dans le temps, du fait des dommages causés à une grande horloge. Conçu par le studio japonais Sky Scraper Project, il offre des combats au tour par tour assez intéressants, où il faut parfois passer son tour pour emmagasiner de quoi lancer une attaque plus puissante. Il se télécharge à cette adresse et peut nécessiter l’installation de RPG Maker.

Si les pompiers ont eu droit à beaucoup moins de jeux que leurs confrères de la police, nous avons déjà eu l’occasion d’en évoquer un certain nombre ici-même. Fire Point se démarque par son utilisation assez réaliste du tuyau de la lance à incendie, même si le fait de défenestrer les civils pour les sauver l’est un peu moins (il ne faut pas le faire de trop haut cela dit). Bien qu’il soit tout public, il s’agit d’un jeu de Cesque (hi, hi !) téléchargeable sur Game Jolt.

MyTreasure (Apo-Games)

MyTreasure (Apo-Games)

MyTreasure fait partie de ces petits puzzle games très répandus depuis la démocratisation du gyroscope dans les mobiles. On ne contrôle pas le petit ersatz d’Indiana Jones mais il faut faire pivoter le décor pour qu’il aille vers les trésors. Contenant un éditeur de niveaux, le jeu a été programmé par Dirk Aporius avec les graphismes que Tiny Touch Tales avait créé pour un concept similaire lors d’une Game Jam, mais qui a abouti en Zuki’s Quest dont l’univers est très différent. MyTreasure se télécharge ici en version Java et sur Google Play en version Android.

Princess Kingdom (Nicolas Cannasse)

Princess Kingdom (Nicolas Cannasse)

Ce week-end s’est tenu la Ludum Dare 28 ayant pour thème « Vous n’en avez qu’un » et qui a vu la contribution de près de 1400 jeux ! On devrait donc en voir quelques-uns dans les temps qui viennent, dont Princess Kingdom, signé Nicolas Cannasse dont le Evoland avait participé à la 24e édition. Son nouveau jeu est une variation minimaliste des jeux Facebook à la mode façon Farmville. Il se joue de votre navigateur depuis cette page où l’on trouve aussi le code source.

Excavatorrr 2: CWOUN (Hempuli)

Excavatorrr 2: CWOUN (Hempuli)

Même s’il n’a toujours pas achevé Environmental Station Alpha, Arvi Teikari alias Hempuli est tout de même sorti de son silence pour livrer Excavatorrr 2, la suite d’un titre conçu dans le cadre d’une Ludum Dare en 2009. Toujours proche dans l’esprit d’un Spelunky, cette nouvelle aventure offre toutefois des graphismes moins beaux, mais quand même nettement plus présentables que ceux de l’original. L’archive se télécharge sur le blog du développeur.

Cooperacing (Increpare)

Cooperacing (Increpare)

Une sélection sans jeu créé via Puzzle Script n’en serait pas une de nos jours, et Cooperacing est d’autant plus pertinent qu’il est signé Increpare (Untris, MMMMMM), l’auteur de cet outil très tendance. Stephen Lavelle l’a donc exploité de manière inhabituelle en proposant un jeu de course dans lequel on fait avancer alternativement deux voitures vers la ligne d’arrivée, sachant qu’on peut utiliser l’une pour pousser l’autre. Intéressant mais laborieux, son lien pour y jouer de votre navigateur se trouve sur cette page, accompagné de son code source.

Lien Permanent pour cet article : http://mag.mo5.com/actu/45422/une-selection-de-freeware-inde-pour-noel/

  • Tiens, le principe des combats de Standstill Girl n’est pas sans rappeler celui de Bravely Default