Une sélection de freeware indé pour le mondial

Nintendo World Cup (NES)

Il ne vous aura sans doute pas échappé qu’il se passe un truc au Brésil ces jours-ci ; on reste donc dans l’esprit compétitif de la dernière fois, mais on quitte les sports mécaniques pour le ballon rond. Et quoi de mieux pour illustrer cette discipline que le meilleur jeu de football de tous les temps ? Nintendo World Cup est en tout cas l’un des plus funs jamais réalisés, d’autant qu’il mettait initialement en scène le lycéen bagarreur Kunio-kun imaginé par notre membre d’honneur Yoshihisa Kishimoto. Lui-même est un connaisseur  de ce sport pour avoir fait ses gammes sur Pro Soccer pour le compte de Data East. Voilà qui nous fait fortement regretter l’époque où les jeux de football n’étaient pas tous axés sur le réalisme et la simulation… Mais le rétro ne se préoccupe pas de l’actualité et aucun jeu de cette sélection n’a de lien avec le football :

Head Over Heels (Hugo)

Head Over Heels (Hugo)

Pour preuve, après The Goonies la dernière fois, c’est par un remake d’un classique des micros 8-bit, signalé par nos partenaires de RetrOtaku, que nous allons commencer. Sorti en 1987, Head Over Heels est l’un des jeux emblématiques du duo Jon Ritman & Bernie Drummond (cf. Pix’n Love 12), en 3D isométrique comme d’habitude. Déjà disponible sur mobiles, le titre a été adapté sur PC à la manière du fameux Batman des mêmes auteurs. Il se récupère ici.

Aaaah! I’m Being Attacked by a Giant Tentacle! (Ricky Liu)

Aaaah! I’m Being Attacked by a Giant Tentacle! (Ricky Liu)

Un concept en apparence simple peut parfois donner lieu à des casse-têtes très compliqués. Réalisé à l’aide de Puzzle Script et arborant donc une réalisation minimaliste, Aaaah! I’m Being Attacked by a Giant Tentacle! est assez bien résumé par son titre. Vous devez vous débarrasser d’un tentacule violet récalcitrant en le mettant en contact avec le feu, mais sans vous brûler pour autant. Si le tentacule est extensible à l’infini, il ne s’allonge et se tord que si nécessaire, vous obligeant à ruser avec le décor comme dans la capture d’écran ci-dessus. Jouable directement à cette adresse, la création de Ricky Liu se montre très vite retorse, dès le troisième tableau !

Créé dans le cadre d’une game jam de longue haleine (un mois) sur le thème de la série, Gonubie Hotel est un étrange jeu basé sur le souvenir des bornes d’arcade d’un petit hôtel de bord de mer en Afrique du Sud. Et ces réminiscences sont quelque peu mélangées puisque l’on y joue à quatre jeux simultanément, à savoir des clones d’Asteroids, de Snake, d’un jeu de baston et une sorte de shoot 3D à la Tempest. C’est évidemment très difficile d’autant que vous serez parfois gêné par le reflet d’un visage dans le moniteur (et pas le vôtre !), mais gagner n’a pas vraiment d’importance dans cette expérience ludique hypnotisante imaginée par Ian MacLarty. Celle-ci se télécharge pour Windows, Mac OS X et Linux sur la page dédiée.

One Tap Quest (shimage)

One Tap Quest (shimage)

One Tap Quest fait partie de ces concepts très à la mode consistant à simplifier au maximum un genre, ici le RPG. En grande partie soumis au hasard, le jeu de shimage vous demande uniquement de cliquer à l’endroit de votre choix pour y faire apparaître un aventurier qui va alors mener sa quête tout seul, comme un grand, en ligne droite. Son succès va alors dépendre des ennemis – battus s’ils sont de niveau inférieur – et des items aux effets variés croisés en chemin. Mais il faudra être au niveau 9 pour vaincre le sorcier ! Tentez votre chance à cette adresse.

Guns, Beats n’ Dragons (Oddly Shaped Pixels)

Guns, Beats n’ Dragons (Oddly Shaped Pixels)

La dernière fois, on vous avait présenté The Wish créé dans le cadre de la #lowrezjam. Par une coïncidence amusante, Guns, Beats n’ Dragons a non seulement participé au même concours, mais il a été conçu par le studio Oddly Shaped Pixels que l’on avait aussi découvert par un demake, Assasseed’s Crin, tout comme l’auteur de The Wish. Mais la comparaison s’arrête ici puisque l’on a cette fois affaire à un jeu étonnamment intense façon Smash TV, en dépit d’un univers de roguelike. Néanmoins, il faudra se montrer très habile (et mobile) parce que les angles de tir sont volontairement limités par la résolution. Et ça se joue sur Game Jolt.

Arcade Ace (Romeo Mazzei)

Arcade Ace (Romeo Mazzei)

Dans Arcade Ace, une salle d’arcade vient d’ouvrir dans votre ville mais nous n’avez pas la moindre pièce pour lancer une partie. Vous allez donc devoir vous adonner à une vingtaine de petits boulots pour récolter des sous, soit autant de mini-jeux. Même sans avoir fini la création de Romeo Mazzei, on imagine sans peine que le comble de l’histoire est que votre quête est vaine, puisqu’au final vous aurez joué à un tas de jeux d’arcade singeant Frogger ou Bomberman afin de l’accomplir… Ce petit jeu philosophique se joue ou se télécharge sur Game Jolt.

A Quiet [Space] (Wildebits)

A Quiet [Space] (Wildebits)

Lui aussi réalisé dans le cadre de la #lowrezjam, A Quiet [Space] est un jeu de plateformes mâtiné de Lunar Lander. Et pour cause, vous y jouez un astronaute sur la lune ! La maniabilité est sans doute volontairement rigide, avec des sautes particulièrement désagréables lorsque l’on se retourne. Mais l’atmosphère du jeu de Wildebits est très réussie, en particulier sur le plan de la musique. Un titre à la fois contemplatif et difficile à découvrir lui aussi sur Game Jolt.

Pour finir, Rainblocks est un puzzle game qui se présente comme un taquin, mais dans lequel on doit réunir deux blocs identiques. Les choses se compliquent bien sûr rapidement, avec différents bonus et malus, dans ce second jeu du duo Let’s Playing ici épaulé par la célèbre Manami Matsumae – la compositrice de Mega Man qui a récemment œuvré sur Shovel Knight et Mighty No. 9. Le titre est gratuit sur iTunes, à condition de supporter un peu de publicité.

Lien Permanent pour cet article : http://mag.mo5.com/actu/52848/selection-freeware-inde-mondial/