I, Dracula: Genesis et autres sorties rétro de la semaine

L’Île au trésor par Éric Boulat sur Amstrad CPC, évoqué fin 2018

GLUF par Denis Grachev (Yazzie) sur Mega Drive, sorti à l’origine en début d’année dernière sur ZX Spectrum
Source : Indie Retro News

Project Blue par Donny « Toggle Switch » Phillips & Ellen « FrankenGraphics » Larsson sur NES ($10), dont les éditions physiques ont été financés via Kickstarter à l’automne et auquel a été consacré un épisode d’OldSchool is beautiful
Source : Indie Retro News

Pac Man – The Curse of the Slimers par DEFB Studio sur ZX Spectrum

Chex Quest HD sur Steam (gratuit), remake d’un FPS publicitaire (et non-violent) de 1996 faisant la promotion des céréales Chex
Source : Indie Retro News

Dungeon of the Endless par Amplitude Studios/SEGA/Playdigious sur PlayStation 4 et Switch (19,99 €, en édition physique chez Merge Games) loupé sur Steam en octobre 2014 et Xbox One en mars 2016

Rééditions de Rygar (1987, NES) ainsi que d’Operation Logic Bomb (1993), Wild Guns (1994) et Panel de Pon/Tetris Attack (1995, Super Nintendo) sur le Nintendo Switch Online, la dernière fournée remontant à février

Réédition de Samurai Aces/Sengoku Ace (1993) par Zerodiv/City Connection sur Steam (8,09 € jusqu’à mercredi), déjà disponible sur Switch et faisant suite à celle de Gunbird la semaine dernière

Vetrix par Pixel Racers sur Steam (4,49 € jusqu’à mercredi) – VR uniquement

Arrest of a Stone Buddha par Yeo (The Friends of Ringo Ishikawa) sur Switch (13,49 € jusqu’à jeudi), sorti sur Steam fin février

Pushy and Pully in Blockland par Resistance Studio sur Switch (9,99 €), sorti sur Steam et Xbox One en début de mois et encore attendu sur PlayStation 4

realMyst: Masterpiece Edition par Cyan Worlds (Myst) sur Switch (15,19 € jusqu’au 4 juin), sorti sur Steam début 2014

Raiders5 (arcade, 6,99 €)RAIDERS5 (Switch)
(arcade, avril 1985 au Japon)

Catégorie : labyrinthe
Joueurs : 1-2 (alterné)
Éditeur : UPL/Hamster
Date de sortie eShop : 21/05/2020
Prix : 6,99 €
Page du jeu : https://www.nintendo.fr/…RAIDERS5-1786695.html

À mi-chemin entre le jeu de labyrinthe à la Pac-Man (1980) doté d’un scrolling vertical et le shoot ’em up, Raiders5 consiste à atteindre la sortie dans le temps imparti mais, pour l’ouvrir, il faut au préalable détruire toutes les cibles, des blocs dorés munis d’un point clignotant. Pour vous faciliter la vie, vous pouvez également détruire certains murs (les blocs gris lisses) et certains ennemis, d’autres étant uniquement immobilisés et bloquant même votre chemin… À noter que comme révélé par The Cutting Room Floor, les derniers octets de la ROM contiennent une silhouette de femme dénudée évidemment absente du jeu. Les développeurs se détendent comme ils peuvent.


Sakura Stars par Super16bits (Starexcess) sur Steam (2,46 € jusqu’à jeudi)

Two Bit Hero par Ezekiel Rage (BioMech) sur Steam (8,49 € jusqu’à vendredi), Game Jolt ($9.99) et itch.io (9,99 €)

I, Dracula: Genesis par Moregames en accès anticipé sur Steam (11,29 € jusqu’à vendredi), abordé début février

Deeproot Manor par FuocoFatuo sur Steam (6,79 € jusqu’à vendredi)

Plus Alpha (arcade, 6,99 €)PLUS ALPHA (PS4)
(arcade, 1989 au Japon)

Catégorie : shoot ’em up
Joueurs : 1-2 (alterné)
Éditeur : Jaleco/Hamster
Date de sortie PSN : 24/05/2020
Prix : 6,99 €
Page du jeu : [Plus Alpha]

Inutile de regarder Plus Alpha bien longtemps pour comprendre qu’il s’agit d’un cute ’em up dans la lignée de TwinBee (1985). Et s’il se révèle moins délirant dans son univers que le classique de Konami et qu’on ne peut hélas pas jouer à deux simultanément, il présente quelques différences qui le rendront pour certains plus agréable à jouer. Ainsi, le même tir permet d’attaquer les ennemis au sol comme dans les airs, le second bouton faisant donc office de smart bomb, et puis les bonus changent de nature de manière cyclique, ce qui peut aussi être agaçant mais au moins on ne peut pas les transformer sans faire exprès en tirant dessus… Enfin, le titre met bien en avant son héroïne Selia, via son portrait affiché au début de chaque niveau, sa voix quand on ramasse des items et il faut reconstituer son image dans le stage bonus. Elle et son vaisseau sont d’ailleurs jouables dans le shoot ’em up Game Tengoku (1995) puisqu’il réunit divers personnages de Jaleco

Lien Permanent pour cet article : https://mag.mo5.com/180851/i-dracula-genesis-et-autres-sorties-retro-de-la-semaine/