Le compositeur Jean Baudlot nous a quittés

Portrait de Jean Baudlot signé François Leconte
Illustration : François Leconte

C’est une bien triste nouvelle que l’on a apprise via notre ami Alexandre Serrel ; le compositeur Jean Baudlot s’est éteint à l’âge de 74 ans comme la SACEM l’a annoncé jeudi. Né en 1947, il entame sa carrière dans la musique au début des années 1970 après un court emploi de comptable. Il écrit notamment pour des interprètes comme Joe Dassin et Michèle Torr, et participe lui-même à l’Eurovision en 1979, représentant Monaco avec Notre vie c’est la musique sous le pseudonyme de Laurent Vaguener. Également à l’orée des années 1980, il se fait embaucher par Delphine Productions, maison de disques fondée en 1976 par Paul de Senneville, où il compose pour Richard Clayderman entre autres. C’est à cette époque que Baudlot se passionne pour l’informatique ; nommé directeur artistique de Delphine en 1987, il convainc même la direction d’équiper le personnel en Atari 520 ST ! Lorsque Paul de Senneville crée la filiale Delphine Software International un an plus tard, Jean Baudlot en devient naturellement le compositeur attitré et a ainsi signé les musiques de classiques comme Les Voyageurs du temps (1989), Opération Stealth (1990), Croisière pour un cadavre (1991) et Flashback (1992). Il passe toutefois la main à notre membre d’honneur Raphaël Gesqua et crée en 1995 sa propre société L’Ours-son Production, spécialisée dans la publicité et les jingles radio et télévision. Par la suite, il produit en parallèle les musiques de plusieurs documentaires dans les années 2000. Pour en savoir plus, on vous recommande le portrait qu’en avait réalisé Rom Game il y a quatre ans.

Merci à Gamekult.

Lien Permanent pour cet article : https://mag.mo5.com/actu/195679/le-compositeur-jean-baudlot-nous-a-quittes/