Retour sur le livre Castlevania : Sancti Biblia

Castlevania : Sancti Biblia (Emmanuel Babarit & Patrice Rucar)Il n’est jamais trop tard pour bien faire, surtout quand il est question d’un monstre sur lequel le temps n’a pas d’emprise, au sens propre comme au figuré… Personnage qui a suscité le plus grand nombre de films, Dracula a également initié l’une des séries de jeux vidéo les plus populaires et à la longévité impressionnante. C’est pourquoi Emmanuel Babarit (Manuwaza) et Patrice Rucar (Tanuki) du site Oldies Rising ont souhaité consacrer à Castlevania une véritable bible (300 pages), couvrant l’intégralité de la série, les spin-offs, ses influences et les produits dérivés… Publié à l’origine en octobre 2012, le livre a visiblement plu puisque les cinquante exemplaires de l’édition collector sont tous partis durant la RGC 2012 ! Il a donc été réédité en mars dans une version plus sobre mais corrigée et tout de même très élégante. Et il reste encore des exemplaires puisque je viens d’en faire l’acquisition. Compte tenu de la densité de l’ouvrage, il n’est pas certain que j’en fasse un résumé comme celui-ci, d’autant qu’il est en français – vous n’avez donc plus d’excuse pour le commander. Il ne coûte en plus de 11 € hors frais de port, toutes les infos à cette adresse. On vous conseille également l’interview des deux auteurs dans le dernier numéro de ReVival.


[ PROMO ] – Bible Castlevania 300 pages par… par el_joder

La vidéo promotionnelle ci-dessus présente l’édition collector épuisée. Pour un aperçu de la réédition, voici la vidéo réalisée par Kalpuwid qu’on remercie de nous avoir fait découvrir ce livre :

Lien Permanent pour cet article : http://mag.mo5.com/actu/44374/retour-sur-le-livre-castlevania-sancti-biblia/

  • Ah, le fameux livre !

  • J’ai pu acquérir l’un des exemplaires collector, grâce à mon pote S.A.S.
    J’en avais fait une critique à l’époque :

    http://www.retroplayer.eu/index.php/articles/critiques-de-livres/editeurs-tiers/173-castlevania-sancti-biblia

    S.A.S. – qui est une véritable pointure sur la saga Castlevania – a contacté les auteurs pour leur pointer de nombreuses coquilles.
    J’espère que cette nouvelle édition intègre ces corrections.

  • Ha on parle de mon ami Manuwaza et de moi-même. Merci bien. En espérant que le livre vous plaise. C’est notre plus grande récompense!

  • Kal

    ha merci les gars, je pensais pas que vous m’auriez cité, ça fais plaisir d’être cité dans un de vos articles, en tout cas le livre est je trouve une vraie bible

  • Kal

    @Monsieur B.

    Ouep il me semble que les infos ont été corrigées ds la réédition, chanceux d’avoir l’édition collector

  • @Monsieur B.

    Nous avons essayé de corriger toutes les erreurs mentionnées. Par contre si S.A.S est bien la personne que je crois, la liste des erreurs était très peu détaillée. Nous avons relu encore et encore le livre mais bien entendu nous faisons notre mea culpa pour toutes les choses qui étaient ou seraient encore passées au travers du filet.

    Par contre, concernant ta critique du livre, je la trouve très injustifiée! Tu t’étonnes d’un grammage épais… Préfères tu un papier d’une qualité inférieure à ce que tu peux avoir?
    Aspect formel du livre…. S’agissant d’une bible que nous voulions se rapprocher des livres anciens, denses et austères, c’est normal. Ça plait ou pas…
    La critique la plus gênante concerne notre impartialité! Nous louons quand même les épisodes n64, ceux sur nes ou même les pachislots! L’impartialité, franchement je ne pense pas qu’on puisse nous reprocher d’en manquer.

    M’enfin, tout ceci nous servira pour nos prochaines tentatives 😉

  • Bonsoir et merci pour cet article, cela fait toujours plaisir de voir son travail apprécié.

    J’en profite pour préciser qu’il ne reste qu’une petite quantité d’exemplaires disponibles. Par conséquent, envoyez moi un mail avant d’envoyer votre paiement, afin de que je vous confirme qu’il reste des exemplaires.

    Bonne soirée et encore merci, puisse le livre vous plonger dans l’univers du comte aux dents longues!

  • @ Tanuki :

    Pour le grammage du papier, ce n’est pas une critique, mais une constatation. Pour une impression à peu d’exemplaire, beaucoup penchent pour du papier moins épais pour limiter les coûts. Vous avez fait le choix d’un papier plus épais, c’est votre choix, et je le respecte.

    Pour ce qui est de l’impartialité, c’est avant tout mon ressenti.
    Il s’agit peut être d’une incompréhension face aux termes employés et aux tournures de phrases, mais j’avais vraiment l’impression que vous vantiez plus les qualités des « MétroidVania » que bien d’autres opus de la série. Quant aux opus N64, si j’y ai fait allusion, c’est que les critiques ne devaient pas être si bonnes. Mais il faudrait que je me replonge dans le livre pour me refaire une idée, cet article commence à dater.

    Alors certes ma critique est un peu sévère, mais je n’oublie pas que c’est votre premier ouvrage et que vous avez fait du bon travail, mais surtout que ça vous aiguillera sur les points à améliorer par la suite pour que vos livres puissent plaire au plus grand nombre.
    Gardez le cap !

  • @Monsieur B

    Merci pour tes encouragements.
    Concernant les épisodes N64, les critiques n’étaient pas « super bonnes » mais nous avons essayé de rester le plus proche possible d’une critique honnête, c’est à dire qui respecte les qualités des jeux et fait aussi état de leurs défauts. Peut-être n’y sommes nous pas arrivés. C’est un exercice difficile.

    En ce qui me concerne, je peux t’assurer que mes épisodes préférés sont le premier sur NES et ses « remakes » arcade, msx et x68000. J’adore les « Metroidvania » mais ce n’est plus tout à fait du Castlevania à mon sens.

    Enfin, bref. Merci de l’avoir acheté et d’en avoir parlé. Même avec des désaccords de points de vus, ça nous dit qu’un certain intérêt y était et ça nous motive pour la suite 😉

  • De rien.

    Il est vrai que s’adresser au plus grand nombre sans en froisser une bonne partie est un exercice des plus périlleux. Mais c’est avant tout le débat et l’échange d’idées et d’opinions qui fait avancer les choses. Je vous souhaite bonne chance pour vos prochains projets.