«

»

Imprimer ce Article

Une sélection de freeware indé pour en finir avec 2013

GameHax (Zaratustra)

Avec la Ludum Dare 28 qui s’est tenue le week-end précédant la dernière sélection, on se doutait qu’on aurait encore quelques jeux à vous présenter avant la fin de l’année… En plus la saison est propice à la générosité, et donc aux jeux gratuits ! En espérant que vous avez tous passés un joyeux Noël, voici les créations indé de ce qui devrait être la dernière sélection de 2013 :

GameHax (Zaratustra)

GameHax (Zaratustra)

Si GameHax n’affiche pas de gros pixels, son esthétique de vieux magazine de jeux vidéo mal numérisé devrait séduire les retrogamers. Zaratustra (Fractality) a créé un jeu de plateformes dans lequel il est nécessaire d’activer des cheat codes pour progresser, mais vous ne pouvez en activer « qu’un seul à la fois » histoire de coller à la thématique de la compétition. Il est toutefois possible de copier-coller ces astuces apparaissant sous forme de légende aux écrans de jeu sur le post-it situé à droite. Un concept original à découvrir à cette adresse.

1-2-3-ban (Draknek)

1-2-3-ban (Draknek)

Alan Hazelden (Draknek), à qui l’on doit le casse-briques récursif BRICK[bricksmash]SMASH, s’est mis lui aussi à Puzzle Script. Son 1-2-3-ban est bien entendu un puzzle game dans la mouvance de Sokoban, mais dont le concept est très bien trouvé : il faut agglomérer des sphères sachant qu’elles se collent uniquement si les chiffres qu’elles indiquent se suivent, et se repoussent dans le cas contraire. Et assez rapidement, votre « molécule » (le développeur a également participé au jeu Sokobond à thématique chimique) va devenir difficile à manœuvrer dans des niveaux de plus en plus tortueux. Ce casse-têtes se joue à cette adresse.

The Art of Dying (Jan "DoorKnobHandle" Simon)

The Art of Dying (Jan « DoorKnobHandle » Simon)

Non seulement The Art of Dying est un jeu d’action/plateformes assez difficile où le moindre coup vous renvoie au début du niveau, mais le jeu de Jan Simon peut se montrer cruel envers ceux qui auraient laissé en chemin des trésors, puisqu’il est nécessaire d’avoir rempli le quota pour pouvoir franchir la porte menant au niveau suivant. Réalisé à l’aide d’Adventure Game Studio, un moteur plutôt pensé pour les point & click, le jeu ne comporte pour le moment que deux campagnes de six niveaux chacune, mais d’autres pourraient être mises en ligne à cette adresse dans la mesure où un éditeur de niveaux est fourni. La v1.1 du jeu se télécharge ici.

Grail (Paul Lawitzki)

Grail (Paul Lawitzki)

On pourrait reprocher à Paul Lawitzki d’avoir appliqué la contrainte de la Ludum Dare 28 de la manière la plus directe et la moins imaginative qui soit ; vous ne disposez en effet que d’un seul bouton dans Grail. Toutefois, il ne s’agit pas du saut ou de l’attaque comme dans un jeu mobile, puisque cette touche vous fait uniquement avancer vers la droite. Les actions sont donc automatiques, mais le jeu demande un sacré timing d’autant que les checkpoints sont assez peu nombreux. Ce « Dark Souls des jeux à un bouton » se joue sur Newgrounds ou sur ce site.

A Sword Game (Droqen)

A Sword Game (Droqen)

Alors que plusieurs jeux de la Ludum Dare vous limitent à une seule balle ou munition, A Sword Game vous demande dès le départ de choisir entre trois épées. Mais quel que soit votre choix, vous découvrirez un étrange jeu d’action/plateformes dans lequel il faut gérer l’encombrement de votre arme, en l’orientant dans la bonne direction ou en la jetant pour la récupérer un peu plus loin. Minimaliste et pas encore terminé, le jeu de Droqen s’expérimente à cette adresse.

Push (Lonebot)

Push (Lonebot)

Push ressemble au premier abord à un énième clone de Sokoban situé dans un univers à la Indiana Jones… Mais le studio Lonebot a respecté la contrainte de la Ludum Dare et votre aventurier n’aura le droit de pousser qu’un seul objet par tableau avant de récupérer l’idole qui s’y trouve ! Le jeu se télécharge pour Windows sur le site du développeur.

Handle with Care (Cawrtz)

Handle with Care (Cawrtz)

Handle With Care débute comme un jeu de plateformes classique, jusqu’à ce que votre clef ne vous échappe et se brise en mille morceaux… Car comme le veut la thématique, vous n’aurez donc qu’une seule clef pour ouvrir toutes les portes du jeu imaginé par le français Yann Pellegrini. Il faudra donc non seulement faire attention à ne pas chuter de trop haut, mais aussi prendre garde aux peaux de banane et autres joyeusetés. La maniabilité au clavier est en outre particulièrement délicate. Bref, un titre mignon mais bien sadique qui se joue via cette page.

Titan Souls (Clawhammer Games)

Titan Souls (Clawhammer Games)

Titan Souls est pour le moins ambitieux avec son gameplay inspiré par Shadow of the Colossus et sa réalisation rappelant beaucoup Sword & Sorcery EP. Mais bien entendu, vous n’aurez qu’une seule flèche pour abattre les quatre titans dans le jeu imaginé par Mark Foster alias Clawhammer Games (Hyper Snake), David Fenn et Andrew Gleeson. Naturellement, chaque affrontement est dès lors court, intense et bien ardu. Selon Anthony Swinnich du site Indiegames, c’est non seulement l’un des meilleurs jeux de la Ludum Dare 28, mais aussi de n’importe quelle compétition organisée jusqu’à présent ! Jugez par vous-mêmes en vous rendant sur cette page.

Lien Permanent pour cet article : http://mag.mo5.com/actu/45993/une-selection-de-freeware-inde-pour-en-finir-avec-2013/