La partie est finie pour Billy Mitchell, et il estime l’avoir gagnée

Billy Mitchell le poing levé près d'une borne Donkey Kong

C’est le feuilleton qui a animé l’année 2018 dans le monde du retrogaming ; Billy Mitchell, le fameux « méchant » du documentaire The King of Kong (2007), avait été soupçonné de tricherie. Twin Galaxies, l’organisme de référence en matière de scores de jeux vidéo, l’avait ainsi banni de ses classements et déchu de ses scores, que le flamboyant joueur avait ensuite cherché à égaler de manière plus contrôlée – avec succès. Par ailleurs, le livre Guinness des records a réinstauré ses scores en 2020 mais, comme le cas Tommy Tallarico l’a montré, l’institution n’est pas un parangon de crédibilité… De toute façon, la soif de revanche de Mitchell n’était pas étanchée pour autant et, en 2019, il a intenté un procès à Twin Galaxies, accusant en particulier Jace Hall, qui a racheté la base de données en 2014, d’avoir simplement cherché à faire un coup de pub. Mais ce dernier a contre-attaqué deux ans plus tard avec sa propre action en justice, estimant que son prédécesseur Walter Day d’avoir été complice de Mitchell dans cette affaire. Cette procédure interminable a connu un rebond il y a un an quand une preuve assez manifeste de la tricherie a été découverte comme relaté par Ars Technica mais, alors qu’elle vient enfin de s’achever au grand soulagement de la juge, Billy Mitchell a pourtant publié un communiqué de presse se félicitant de son issue…

Alors qu’on ne peut pas dire qu’il ait gagné, même s’il n’aura sans doute pas à payer les sommes astronomiques réclamées par Twin Galaxies, volontairement indexées sur les scores de Billy Mitchell à Donkey Kong (1981) et à Pac-Man (1980). Ce qui a créé la confusion, c’est que Mitchell a affirmé que l’organisme avait réinstauré ses scores, ce qui est loin d’être exact. Comme clarifié sur leur site, Twin Galaxies les a simplement réenregistrés dans l’historique de sa base de données pour consultation, mais le joueur demeure banni et n’apparaît pas dans le classement officiel des jeux concernés. Mais après tout, n’est-ce pas l’issue idéale d’un conflit quand tout le monde pense avoir gagné ? Et puis l’important est sans doute que Billy Mitchell s’annonce « impatient d’ouvrir le prochain chapitre de sa carrière » et a des annonces à faire bientôt à ce sujet… On espère juste qu’il ne s’agit pas de nouveaux procès à intenter, car il n’est pas meilleur joueur dans ce domaine.

Source : Time Extension

Lien Permanent pour cet article : https://mag.mo5.com/251703/la-partie-est-finie-pour-billy-mitchell-et-il-estime-lavoir-gagnee/