Surprise, l’Atari VCS est là elle aussi !

Il n’y a pas que ceux qui avaient précommandé Paprium qui ont reçu un mail inespéré ces jours-ci, puisque les contributeurs de la campagne Indiegogo pour concrétiser l’Atari VCS ont aussi commencé à recevoir leurs exemplaires… C’était toutefois nettement moins inattendu, puisqu’ils étaient même censés la recevoir en octobre comme on le relayait dans notre édito consacré au « duel » entre la non-console et l’Amico. On expliquait alors que cet énième retard était dû à l’étrange blocage d’une partie des manettes – dont le nouveau joystick présenté dans la vidéo ci-dessous et dans ce communiqué. Bien entendu, Atari a justifié les choses différemment, disant que la demande était trop forte par rapport à la disponibilité des composants… On a d’ailleurs vu la même stratégie lorsque le groupe a lancé la vente publique de sa crypto-monnaie Atari Token fin octobre, avant une clôture anticipée moins d’une semaine plus tard, les quatre millions ayant été écoulés – sans mentionner la chute vertigineuse du cours au bout de quelques heures. Mais pour en revenir à la VCS, Atari a donné plus de détails sur la compilation Atari Vault incluse (mais disponible sur Steam depuis des années), précisant toutefois qu’un second volume de cinquante jeux supplémentaires était disponible pour $4.99 – à condition bien sûr de pouvoir le télécharger, ce que n’a pas pu faire un de ses premiers acquéreurs, qui a reçu la sienne samedi dernier.

Dans sa vidéo ci-dessous présentant la machine en avant-première, il se montre tout de même optimiste sur le potentiel de la machine, mais sans pour autant passer sous silence qu’elle laisse sérieusement à désirer pour le moment… Si les contrôleurs se montrent satisfaisants (la manette moderne que l’on voit dans la vignette de la vidéo est d’ailleurs utilisable avec la nouvelle Xbox), et l’interface attrayante, le contenu initial est maigre : Atari Vault, donc, mais aussi Missile Command: Recharged (là encore déjà disponible sur d’autres supports) et des applications de streaming qui sont en réalité affichées via un navigateur Chrome intégré. Or elles ne peuvent pas être utilisées (pour le moment) avec les manettes et, à moins de connecter une souris en USB, on devrait pouvoir passer par la VCS Companion app mise en ligne le mois dernier. Mais bien que tout cela soit factuel, et qu’Atari ait même apprécié ce retour, cela n’a pas empêché les défenseurs les plus agressifs de s’en prendre à ce backer parce qu’il a osé admettre que la machine ne vaut pas son prix pour le moment. Car comme on le disait en conclusion de notre édito, en dépit de son parcours cahotique et d’une communication toujours aussi maladroite, le caractère ouvert de la VCS pourrait lui permettre de trouver une raison d’être. Mais cela dépendra de la bonne volonté des développeurs et d’Atari bien sûr, qui ne semble pas chercher à lui assurer des exclusivités…

Lien Permanent pour cet article : https://mag.mo5.com/actu/190038/surprise-latari-vcs-est-la-elle-aussi/