Atari rachète le site MobyGames pour 1,5 millions de dollars

Le logo de MobyGames

On avait laissé Atari en novembre, alors que la société préparait son 50ème anniversaire et dévoilait la réédition pour le moins inattendue de prototypes Atari 2600… Or à la fin de ce même mois, le groupe faisait une annonce encore plus étrange : le rachat du site MobyGames, sans doute la plus grosse base de données de jeux vidéo au monde, pour la coquette somme de 1,5 millions de dollars. On n’avait pas relayé l’information à l’époque car, à vrai dire, on ne savait pas quels étaient les projets de l’acquéreur, qui semblait s’être recentré sur le jeu premium, certes, mais qui a encore défrayé la chronique depuis avec des loot boxes de NFTs (ou le contraire, j’y comprends rien)… Cependant, l’opération a été entérinée en début de semaine, l’occasion pour le nouveau PDG Wade J. Rosen d’assurer qu’en tant que retrogamer lui-même, il compte bien laisser au site communautaire son indépendance. Son responsable Jeremiah Freyholtz, qui reste donc à son poste, l’a confirmé et explique que cela permettra de rénover enfin le portail, qui accuse son âge. Créé par trois amis de lycée, ce dernier avait du reste déjà changé de mains, notamment et de manière controversée avec une acquisition en 2010 par le service de location GameFly qui avait imposé une refonte mal vécue à l’époque. Freyholtz et BlueFlame Labs l’avait du coup récupéré et restitué sous sa forme d’origine trois ans plus tard – il y a presque dix ans déjà, donc. Néanmoins, on peut légitimement se demander ce qu’Atari attend de ce deal, hormis de la publicité.

Sources : NME, Nintendo Life & Kotaku

Lien Permanent pour cet article : https://mag.mo5.com/actu/219594/atari-rachete-le-site-mobygames-pour-15-millions-de-dollars/