Le premier jeu Dragon Ball sur NES et autres news rétro de la semaine

Évènements :
Ubisoft – Une odyssée Montpelliéraine au Campus Créatif de Montpellier (34) : 5 février – 7 mai


On ne débute pas ce bilan sur Amiga mais c’est tout comme avec l’alléchant portage de Turrican (1990) sur MSX que l’on vous présentait début décembre… Et si Pintus Giuseppe Ettore alias Geppo (Freedom Fighter) n’était alors pas certain de mener le projet jusqu’au bout, du moins sous cette forme, il a en tout cas bien avancé avec l’ajout de tirs multiples, mais surtout de musique et de samples vocaux ! On peut tester cette nouvelle version via un émulateur en ligne.
Merci à Indie Retro News.

Alors forcément, en comparaison, ce portage du vénérable Scramble (1981) sur Amiga impressionne beaucoup moins… Mais on est surtout bluffé par la vitesse d’exécution de Jean-François « JOTD » Fabre qui a récemment livré trois autres conversions pour l’AmiGameJam !
Source : Indie Retro News

Et puis l’Amiga est de toute façon bien plus gâté comme chaque semaine, même si le nouveau jeu de Johnny Acevedo alias Amiten Labs (Santa Escape) est peut-être encore plus modeste. Développé en Amos Pro, cet EmotiWorld aurait sans doute besoin d’optimisations vu qu’un 1200 est recommandé pour le moment afin d’essayer la démo de trois niveaux sur itch.io.
Source : Saberman

Heureusement, il y a aussi des productions homebrew à la fois originales et ambitieuses sur Amiga, comme le très attendu Creeping Me Out: Hex Night vu pour la dernière fois en décembre. La nouvelle vidéo ci-dessus du jeu d’action/plateforme signé Michael Dawes alias MixelMagic témoigne de belles avancées et c’est toujours aussi prometteur…
Source : Indie Retro News

Aussi très attendu, et désormais par les possesseurs d’Atari ST également, le Doomlike Dread a fait l’objet d’une nouvelle démo offrant une demi-douzaine de maps (dont une en hommage à Wolfenstein 3D (1992)) pour fêter la nouvelle année. Seuls les contributeurs de la campagne Patreon pourront toutefois la télécharger, les autres devant se contenter de ces vidéos.
Source : Indie Retro News

On reste dans le FPS mais on retourne sur machines 8-bit ! En effet, GMG avait fait sensation début novembre avec Final Assault sur les micros d’Atari, d’autant que le jeu ne nécessitait que 64 Kio de RAM. Eh bien le développeur planche depuis sur une version 128 Kio du moteur qui offre notamment une meilleure résolution, la personnalisation détaillée des contrôles et des animations pour les armes au premier plan. On peut en suivre les avancées sur AtariAge.

On reste chez Atari mais on passe sur console pour évoquer enfin Grizzards, un ambitieux Pokémonlike pour Atari 2600 que Bruce-Robert Pocock dévoilait l’été dernier sur AtariAge. Cela faisait donc des mois qu’on voulait l’aborder ici, mais le jeu n’est passé en bêta qu’en début d’année, et surtout la première vidéo ci-dessus n’a été publiée que cette semaine. Rendez-vous sur le site officiel pour télécharger la dernière version en date, le jeu étant souvent mis à jour.

On passe à présent sur Lynx pour prendre des nouvelles de Captain Harlynx. Après avoir présenté des niveaux plus tardifs les dernières fois, Fabien Marlier revient au stage inaugural de son shoot ’em up Albator, certes moins spectaculaire mais qui a lui aussi progressé depuis… Il précise d’ailleurs sur AtariAge que c’est celui-ci qui sera jouable dans la future démo à venir sur Atari Gamer, a priori la seule avant une potentielle édition physique cette année.

Autre shoot ’em up très attendu mais sur Mega Drive, ZPF a plutôt été discret depuis qu’on la découvert début octobre 2020 ; on ne l’a croisé qu’un an plus tard dans une Gazette du retrogaming. Le musicien Jamie Vance a donc mis en ligne la vidéo ci-dessus pour expliquer la difficulté de travailler au sein d’une équipe éparpillée à travers le monde, qui comprend aussi pour rappel le graphiste Gryzor (Super XYX) et le programmeur Mikael Tillander alias Wide Pixel Games (Tänzer). Cela dit, elle bénéficie désormais du soutien d’un gros éditeur homebrew, Mega Cat Studios, qui a mis en place une page web dédiée pour se tenir au courant du projet qui devrait bientôt passer par la case Kickstarter afin de financer les éditions physiques.

Lui déjà sur Kickstarter, sachant que sa campagne s’achève demain soir, GunTner flatte nettement moins la rétine mais il y a une bonne explication pour cela autre que le fait de tourner sur NES… En effet, Langel Bookbinder du site Battle of the Bits l’a conçu pour qu’il n’occupe que 24 Kbits de mémoire (soit 3 Ko contre 40 pour Super Mario Bros. (1985) par exemple), quitte à utiliser une musique générée aléatoirement. Il est donc encore temps d’essayer la démo de ce shoot ’em up open source sur GitHub avant de donner $42 (37 €) pour réserver sa cartouche, qui sera finalement en boîte puisque le palier correspondant a été franchi.
Source : Nintendo Life

Ce qui nous amène à un autre shoot ’em up sur NES, qui lui ne recherche pas la prouesse et pour cause, il s’agit d’un portage du fameux Dragon Ball: Dragon Daihikyō (1986) sorti sur l’Epoch Cassette Vision, console de 1981 qui n’a jamais quitté le Japon. Ce titre est surtout resté célèbre pour être (à deux mois près) le tout premier adapté du manga, et d’ailleurs le seul à ne pas avoir impliqué l’incontournable Bandai. Développée par l’Espagnol Diskover du blog RetroNES, qui avait fait le buzz avec une conversion de Shadow of the Beast (1989) il y a quelques années sur la 8-bit, cette nouvelle démo technique se récupère sur les forums de NESdev.

On passe à présent aux plateformes modernes et tout d’abord avec une autre création très populaire venue du Japon, Final Fantasy VII (1997). Mine de rien, le JRPG le plus célèbre fête ses vingt-cinq ans cette année et Square Enix pouvait difficilement faire l’impasse dessus… Outre l’annonce d’un logo commémoratif, l’éditeur a diffusé un live spécial durant lequel a notamment été montré la cinématique d’intro ci-dessus de Final Fantasy VII: Ever Crisis. Annoncée il y a près d’un an, cette exclusivité mobiles attendue dans le courant de 2022 est censée couvrir toute la constellation de jeux dérivés de FF7, contrairement à Final Fantasy VII Remake qui ne recréait que le début du classique pour rappel, malgré l’ajout d’un épisode supplémentaire dans Intergrade… D’ailleurs, la société espère donner des nouvelles de la suite plus tard cette année.
Source : Gematsu

Autre RPG de la première PlayStation mais autrement plus confidentiel, Shadow Madness (1999) fut il faut dire la toute première création du studio californien Crave Entertainment. Mais son accueil par la presse n’a pas été tendre non plus, le magazine officiel PlayStation américain lui ayant même décerné le prix du pire character design de l’année… Grand fossoyeur de ce type de titre oublié, Piko Interactive a prévu le rééditer sur Steam ce mois-ci, le 15 février.
Source : Gematsu

Et même si sa campagne Kickstarter est pour le pour moment prévue un mois plus tard, le 15 mars, il faudra être autrement plus patient car VanillaBeast: Ace in the Hole n’est lui pas attendu sur Steam avant la fin de l’année prochaine… Truffé de références aux années 1980, ce jeu d’action/aventure signé Vanilla Gaming Company mêlera aussi plusieurs types de gameplay, du point & click à la Leisure Suit Larry au beat ’em up à l’ancienne en passant par Punch-Out!!, Out Run (1986) ou encore California Games (1987), au sein d’un monde qu’on nous promet ouvert. Si l’on ajoute à tout ça la participation de plusieurs actrices porno, ça devrait cartonner…

Enfin, on termine en musique avec le séquenceur BlastBeats qui présente la particularité peu commune d’être basé sur le processeur FM YMF262 de Yamaha, sans doute plus connu des utilisateurs de PC des années 1990 sous le nom OPL3. On pourra ainsi recréer des musiques aux sonorités MS-DOS, et même plus facilement qu’à l’époque car la puce était alors difficile à programmer, et rarement exploitée à son plein potentiel… Ceux qui l’ont commandé l’année dernière devraient le recevoir ce mois-ci, mais il est toujours possible de l’acheter maintenant sur le site officiel au tarif de 491 €, pour le recevoir aux alentours de mars/avril.

Lien Permanent pour cet article : https://mag.mo5.com/217308/le-premier-jeu-dragon-ball-sur-nes-et-autres-news-retro-de-la-semaine/