La liste de Noël du Mag, édition 2019

La liste de Noël du Mag

Comme il y a un an jour pour jour et comme c’est la tradition depuis 2011, on se retrouve pour évoquer nos jeux préférés de l’année… 2019 ayant été marquée par des chamboulements sur le Mag, il n’y a eu que quinze tests contre vingt-quatre (un record) en 2018. Et en plus, les deux premiers jeux abordés en janvier sont en réalité sortis l’année dernière… À ce propos, j’avais bêtement promis que Monster Boy et le Royaume Maudit serait comptabilisé dans ce bilan vu qu’il aurait pu/dû trôner sur le podium de 2018 mais, avec le recul, sa présence aurait semblé quelque peu incongrue ci-dessous, d’autant que notre cher Pippeau a trouvé le moyen de surnoter un autre Metroidvania cette année. Le palmarès 2019 est en tout cas déjà très riche, sachant que l’on n’a hélas pas eu le temps de tester des titres réputés comme Cathedral, River City Girls ou encore Blasphemous… On avait également prévu de publier Shenmue III en décembre mais, sans vouloir manquer de respect à Yū Suzuki, quelque chose nous dit qu’il ne serait pas apparu ci-dessous.


Bloodstained: Ritual of the Night (Windows, Xbox One, PlayStation 4, Switch)BLOODSTAINED: RITUAL OF THE NIGHT
Windows, Xbox One, PlayStation 4, Switch
Catégorie : Igavania
Joueurs : 1
Développeur : ArtPlay
Éditeur : 505 Games
Date de sortie : 18-25/06/2019
Prix : 39,99 €
Site Officiel : https://playbloodstained.com/fr/
(testé sur Switch)

Donc, comme je le disais plus haut, Pippeau aura finalement été plus que convaincu, après pas mal de méfiance initiale, par un autre Metroidvania (et même carrément un Igavania en l’occurrence), mais aussi un autre successeur spirituel et une autre arlésienne – tendance déjà forte l’année dernière et qui s’est prolongée en 2019. Je ne ferai pas plus de commentaires à son sujet car, si je suis familier du genre, je n’ai toujours pas joué – ô sacrilège – à Symphony of the Night (1997), mais j’ai récupéré ce Bloodstained: Ritual of the Night récemment à petit prix et je vais donc pouvoir vérifier les dires (ou pas) de mon confrère. J’espère surtout ne pas être déçu au point de revenir diviser la note par deux…

Lire notre test

110 hbpm

Blazing Chrome (Windows, Xbox One, PlayStation 4, Switch)BLAZING CHROME
Windows, Xbox One, PlayStation 4, Switch
Catégorie : run and gun
Joueurs : 1-2
Développeur : JoyMasher
Éditeur : The Arcade Crew
Date de sortie : 11/07/2019
Prix : 16,99 €
Site Officiel : http://joymasher.com/blazing-chrome/
(testé sur PC)

Cité il y a un an parmi nos jeux les plus attendus de 2019, Blazing Chrome n’a vraiment pas déçu. On était déjà convaincus du talent de JoyMasher, puisqu’on avait même placé Odallus en tête de notre liste de 2015, mais force est de constater que le duo brésilien a mis la barre encore plus haut, avec notamment un pixelart 16-bit irréprochable. Leur jeu constitue en outre un beau retour en grâce pour le genre du run and gun, et qui tombe à pic alors que Konami nous signe la même année un Contra pas très déterminé… Bref. On ignore ce que nous réserve JoyMasher pour la suite (une version plus poussée de leur John Wick ?) mais on sera aux aguets, c’est certain.

Lire notre test

100 hbpm

The Ninja Saviors – Return of the Warriors (PlayStation 4, Switch)THE NINJA SAVIORS – RETURN OF THE WARRIORS
PlayStation 4, Switch
Catégorie : beat ’em up
Joueurs : 1-2
Développeur : Tengo Project
Éditeur : Natsume Atari/Taito
Date de sortie : 30/08/2019
Prix : 19,99 € (démat.), 29,99 € (boîte)
Site Officiel : http://ninjasaviors.inin.games/
(testé sur Switch)

S’il est ex aequo en termes de note avec Blazing Chrome, il nous semblait légitime de placer The Ninja Saviors – Return of the Warriors derrière dans la mesure où il ne s’agit pas (ou encore moins) d’une création “originale”. Cependant, le jeu de Tengo Project représente pour nous le nouveau mètre-étalon du remaster de classique en 2D, avec un jeu qui préserve le pixelart et toutes les qualités de The Ninja Warriors Again (1994), mais qui en gomme les quelques défauts et en enrichit encore la formule. On en viendrait à regretter que Shunichi Taniguchi et son équipe n’aient pas créé tellement d’autres pépites de la Super Nintendo que celle-ci à part Wild Guns à l’époque, histoire de nous offrir d’autres jeux de ce calibre…

Lire notre test

100 hbpm

Comme d’habitude, on complète ce podium par un autre ex aequo, The Legend of Zelda: Link’s Awakening, mais on a là encore préféré privilégier les jeux de petits studios… On a sinon déjà cité quelques jeux que l’on n’a pas pu tester en préambule, et on termine donc ce tour d’horizon avec notre déception de l’année, Shakedown: Hawaii, que l’on avait pourtant mentionné dans la liste de 2018 à propos de nos titres les plus attendus. À ce sujet, on avait aussi longuement abordé Huntdown qui ne sera donc pas sorti en 2019… On espère qu’il arrivera en 2020 aux côtés de jeux très prometteurs comme Alwa’s Legacy (avril) ou Hazelnut Bastille (octobre) et sa prequel 8-bit Dawnthorn. Cela dit, l’année qui se profile marquera aussi la fin de ma formation et, même s’il est possible que je poursuive mon travail sur le Mag sous une forme ou une autre, il n’est pas dit que j’aie encore le temps de tester beaucoup de jeux – et donc qu’il y ait une liste de Noël en 2020…

Lien Permanent pour cet article : https://mag.mo5.com/actu/174886/la-liste-de-noel-du-mag-edition-2019/