La scène homebrew Saturn en force et autres news rétro de la semaine

On a peu eu l’occasion ici d’évoquer de productions homebrew sur Saturn – je ne vois guère que Saturnade (2015) de Sebastian Mihai – mais une scène existe et dispose même de sa compétition annuelle organisée par SegaXtreme. Les trois jeux ci-dessus, disponibles à cette adresse, sont en lice à la dernière en date qui a vu la participation de quinze jeux et six hacks ou traductions.

Joseph Nesbella, qui avait entamé les portages de Mortal Kombat (1992) sur Atari 2600 et de Chex Quest (1996) sur GBA, a enfin mené à terme le projet qui lui tenait à cœur, Carrot Kingdom, un jeu de plateformes ambitieux pour la console d’Atari. La production de cartouches fait l’objet d’une campagne Kickstarter qui a quasiment atteint son objectif ; on peut uniquement y réserver une édition complète en boîte pour $55 (45 €) – et hélas autant de frais de port…
Source : AtariAge

Créé à l’aide de GB Studio, Deadeus était jusqu’à présent, et depuis l’été 2019 mine de rien, disponible sous forme émulée sur itch.io. Mais le jeu d’aventure horrifique signé -IZMA- va enfin sortir en cartouche Game Boy, via Spacebot Interactive à qui l’on doit aussi DragonBorne aux origines similaires. On a jusqu’à la mi-février pour le précommander à cette adresse au tarif de £42 (47 €) hors frais de port, les expéditions étant prévues en mars. À noter que quelques semaines plus tard, on le retrouvera au sein d’une autre cartouche, pour Evercade.
Source : Nintendo Life

On passe à l’Amiga avec tout d’abord Inviyya dont on n’avait pas eu de nouvelles depuis près d’un an avec deux démos. La vidéo ci-dessus remonte d’ailleurs à l’été dernier, mais le shoot ’em up de Michael Borrmann alias Tigerskunk doit sortir en février chez poly.play. L’éditeur a publié sur Facebook des visuels de l’édition physique arborant l’une des dernières illustrations signées Ralph Niese, malheureusement disparu en fin d’année dernière.
Source : Indie Retro News

C’était d’ailleurs aussi en mars 2020 et sur Amiga que l’on présentait un portage de Tapper (1983), avec une première démo à l’appui. On n’avait pas relayé la seconde par manque de temps, mais en voici une troisième mise en ligne dans la zone réservée aux membres d’English Amiga Board.
Source : Indie Retro News

Amiga encore et enfin, mais avec un jeu bien différent, Wilcza Buda, un point & click basé sur l’utilisation de graphismes digitalisés. Créé par les Polonais de MC Studio, il est néanmoins disponible en anglais, du moins en démo pour le moment sur son site officiel.

On passe à présent au grand-frère Commodore 64 pour Runn ‘N Gunn, le nouveau jeu de Carleton Handley (Millie and Molly). On en avait déjà relayé une démo début octobre, mais on ignorait à l’époque qui en était l’auteur puisque le groupe Excess l’avait mis en ligne sur CSDb sans explication, comme bien souvent hélas. Et contrairement à ce que son titre bas du front suggère, le développeur espère en faire un jeu davantage orienté sur l’exploration…
Source : Indie Retro News

C’est au printemps 2017 que l’on avait entendu parler pour la première fois de Fall of Prometheus sur MSX.org, mais on avait sans doute attendu (en vain) un peu plus que deux captures d’écran et une illustration… Ce n’est qu’en octobre qu’on découvrait sur Twitter qu’une édition physique était en préparation et, en remontant le fil du développeur Sirelion Studio, un illustrateur qui a notamment réalisé la jaquette du récent Suite Macabre, que les précommandes devaient ouvrir en janvier. Eh bien c’est fait, et on peut réserver le jeu MSX2 en envoyant un mail à l’adresse indiquée sur cette page, sachant que le tarif est de 26 € hors frais de port.
Source : MSX.org

Bleem
C’est sans doute l’annonce rétro la plus folle de la semaine, mais on n’a pas souhaité lui consacrer son propre article de peur de créer de faux espoirs. Toujours là pour acheter de vieilles licences qui n’intéressent plus personne, Eli Galindo de Piko Interactive a exhumé la marque bleem!, un émulateur PlayStation devenu célèbre avec son arrivée sur Dreamcast. Mais la société va s’en servir pour tout autre chose, préparant Bleem Store, une boutique en ligne où acheter les versions émulées sur PC des nombreux titres de son catalogue. Beaucoup sont déjà disponible sur Steam et GOG.com, mais Eli promet des titres exclusifs et des jeux venant de tiers.
Affaire à suivre…

Et on termine en musique avec 5h40 de cracktros Atari ST du groupe (très majoritairement) français The Replicants, réunies avec amour par Cooper (Catch Me If U Can!).
Source : yAronet

Lien Permanent pour cet article : https://mag.mo5.com/actu/191046/la-scene-homebrew-saturn-en-force-et-autres-news-retro-de-la-semaine/