Axelay et F-Zero encore plus fluides sur Super Nintendo

Dès le début de l’année, Vitor Vilela a fait le buzz avec ses patches améliorant ou du moins accélérant certains classiques de la Super Nintendo handicapés par son fameux CPU.  Pour ce faire, le hacker brésilien a deux méthodes, l’une modifiant le programme pour que les opérations ne soient plus pris en charge par le processeur, mais par la puce SA1 ajoutée dans les dernières cartouches de la 16-bit pour booster ses capacités, l’autre, baptisée Project FastROM, faisant en sorte que l’accès à la ROM du jeu soit plus rapide, en 3,58 MHz au lieu de 2,68 MHz, le CPU ayant une fréquence réglable. L’inconvénient de cette deuxième technique est que son impact dépend évidemment du nombre d’accès directs à la ROM par les jeux, et qu’elle accélère plus modérément les opérations, de 10% à 33% environ. Néanmoins, comme elle ne repose pas sur l’utilisation d’une puce n’étant pas forcément émulée par la Super Nt par exemple, elle reste plus universelle et risque aussi nettement moins de causer des crashes. Mais jusqu’à présent, Vilela n’avait employé cette méthode que pour Super Castlevania IV (1991) dont le patch avait été livré à Noël.

Or dans notre article de début janvier, il mentionnait déjà Axelay (1993), ce qui peut sembler étrange dans la mesure où le jeu de Konami est justement considéré comme un des meilleurs shoot ’em ups de la Super Nintendo parce qu’il est loin de souffrir des mêmes problèmes que des titres plus anciens comme Gradius III (1989) et Super R·Type (1991) – les premiers à avoir bénéficié du patch SA1 d’ailleurs – mais il présente quelques ralentissements contre les boss ou lors d’explosions affichant beaucoup de particules. De même, bien qu’il s’agisse d’un jeu de lancement, F-Zero (1990) n’est clairement pas celui auquel on pense en premier quand on parle de ralentissements, et Race Drivin’ (1990) avait autrement plus besoin d’un (gros) correctif. Mais il y en a, notamment dans le cas toutefois rare où il y a plus de cinq véhicules à l’écran. Les patches et leurs codes sources se récupèrent sur GitHub et on peut soutenir Vitor via Patreon.

Sources : Nintendo Life & Rom Game

Lien Permanent pour cet article : https://mag.mo5.com/actu/197986/axelay-et-f-zero-encore-plus-fluides-sur-super-nintendo/