Ivre, il porte Five Nights at Freddy’s sur Game.com

Nous n’avions jamais eu l’occasion d’évoquer ici la Game.com, une console portable que Tiger, jusqu’ici connu pour ses jeux électroniques néorétro avant l’heure, avait lancé en 1997 sans parvenir à rivaliser avec la Game Boy alors en plein second souffle grâce aux Pokémons… La machine avait pourtant un certain potentiel car, tout en ne coûtant que $70, elle a été la première portable à disposer d’un écran tactile et d’une connexion à Internet, dont l’usage se limitait cela dit aux mails et à la navigation en mode textuel, écran monochrome oblige. Pour ce faire, elle disposait de deux ports cartouche à l’instar de la future Evercade, ce qui permettait d’y insérer une cartouche modem. Cela n’a hélas pas intéressé grand monde, et la console n’aura droit qu’à une vingtaines de jeux – et autant de titres annulés ! Tiger lancera même un nouveau modèle doté d’une meilleure autonomie et d’un écran rétroéclairé (une première à l’époque !), mais privé de ses fonctions web et qui ne résistera pas non plus au rouleau compresseur de Nintendo

Mais comme on le rappelait dans notre édito dédié au homebrew, la discipline sert souvent à réparer les injustices et une autre rivale de la Game Boy, la Supervision, a après tout eu droit à son premier nouveau jeu fin 2019, un portage d’Assembloids. Il ne s’agit toutefois pas d’un petit jeu de réflexion cette fois puisqu’un dénommé Aleksei Pilipenko a adapté rien de moins que le survival horror culte Five Nights at Freddy’s (2014) sur la portable !… Le développeur insiste même pour préciser que presque tout le contenu du jeu original a été recréé, même s’il admet que le son a été bâclé à la dernière minute. Le résultat se récupère à cette adresse et, comme la Game.com ne dispose probablement pas de flashcart, il faudra récupérer un émulateur sur Hidden Palace.

Source : Indie Retro News

Lien Permanent pour cet article : https://mag.mo5.com/actu/206972/ivre-il-porte-five-nights-at-freddys-sur-game-com/