Sea of Stars et autres jeux rétro du Nintendo Indie World

Hier soir à 18h, Nintendo organisait un nouveau Indie World afin de présenter la production indé à venir sur Switch, même si la plupart des titres sont également attendus sur les plateformes concurrentes. Sur les dix-neuf jeux présentés, cinq relèvent de notre ligne éditoriale et nous allons donc les aborder dans l’ordre de leur apparition dans la vidéo ci-dessus, hormis le premier pour une raison toute simple ; il est déjà disponible puisqu’il a rejoint l’eShop à l’issue du stream.

Merci à Nintendo Life.


On commence donc avec Dungeon Munchies qui est en effet disponible depuis hier soir sur l’eShop au tarif de 14,49 €. Nous proposant de transformer les ennemis en nourriture pour les manger, cet action-RPG arbore une réalisation et un gameplay assez hybrides, et c’est peut-être pour cela qu’on n’avait pas mentionné sa sortie début juin 2019 sur Steam – où il est toujours en accès anticipé curieusement, ce qui ne l’a pas empêché d’engrangé les évaluations positives.
Source : Gematsu

Mais le tout premier jeu présenté durant le stream, c’était donc Sea of Stars, prequel aussi inattendue qu’alléchante de The Messenger. Financé avec succès via Kickstarter au printemps de l’année dernière, puis recroisé fin juin de la même année via une bande-annonce – on avait cela dit oublié de mentionner entretemps que Yasunori Mitsuda (Chrono Trigger) participera à la musique du jeu –, le RPG de Sabotage Studio s’est ensuite fait plutôt discret… Eh bien le studio québécois a annoncé qu’il espère le sortir dans un an, sur Steam et sur Switch, donc, mais que d’autres plateformes et consoles seront néanmoins dévoilées au printemps.
Source : Gematsu

Bien avant ça, l’été prochain si tout va bien mais uniquement sur Steam et Switch pour le coup, devrait sortir Loco Motive via l’éditeur Chucklefish. C’est dans le cadre d’une game jam l’année dernière que le duo anglo-néerlandais Robust Games a créé le prototype de ce point & click se déroulant dans les années 1930 et où l’on contrôle trois personnages.
Source : Gematsu

Cet été également mais sur toutes les plateformes actuelles et dans un registre bien différent, devait débarquer River City Girls 2, la suite du beat ’em up annoncée en juin lors de l’E3… Signalons toutefois en passant que River City Girls Zero, la réédition traduite du Shin Nekketsu Kōha: Kunio-tachi no Banka (1994) de la Super Famicom dévoilée par la même occasion et qui devait sortir d’abord sur Switch en fin d’année, a finalement été repoussée au début de l’année prochaine comme le studio WayForward (ABoy and His Blob) l’a signalé lundi dernier via Twitter.
Sources : Gematsu & Nintendo Life

Enfin, on retourne au RPG avec un titre dont on avait également loupé la sortie sur Steam en fin d’année dernière, OMORI. Financé via Kickstarter au printemps 2014, le jeu psychologique et surréaliste d’OMOCAT avait été annoncé pour toutes les consoles par son éditeur Playism en amont du Tokyo Game Show de 2019, mais seule la Switch, sur laquelle il est attendu au printemps si tout va bien, a logiquement été mentionnée durant le stream.
Source : Gematsu

Lien Permanent pour cet article : https://mag.mo5.com/actu/213931/sea-of-stars-et-autres-jeux-retro-du-nintendo-indie-world/