DOOM aussi sur Atari 8-bit et autres news rétro de la semaine

Commençons ce bilan dans le vif du sujet ! Final Assault avait fait le buzz en novembre dernier car ce FPS pour micros Atari 8-bit ne nécessitait que 64 Kio de RAM, comme sur un 800XL par exemple. Depuis, GMG planche sur une version 128K (donc pour modèle XE) comme on le signalait début février, mais un développeur s’est lancé le défi inverse sur AtariAge : créer un moteur 16K. Et lundi dernier, il en était au résultat encourageant ci-dessus, lorsque…
…Lorsqu’il a découvert qu’un troisième codeur lui avait grillé la politesse ! Son projet est toutefois légèrement différent puisqu’il vient d’ébaucher une conversion de VICDOOM, le portage de DOOM (1993) sur VIC-20. Or, si le Wiki ou le GitHub ne précisent pas quelle quantité de RAM est nécessaire, la machine de Commodore ne dispose que de 5 Kio, extensibles à 32K. Du coup, XXL se demandait s’il devait laisser l’autre finir son adaptation, ou plutôt poursuivre de son côté quitte à lui « emprunter » les sprites du jeu d’id Software par exemple…

Sur les mêmes machines, mais dans un registre qui lui est autrement plus accessible, un utilisateur d’AtariAge faisait remarquer il y a près de quatre ans le manque de « jeux d’artillerie » (comme Worms), d’autant qu’un portage tardif de Scorched Earth (1991) n’avait finalement jamais abouti… Eh bien Tomasz « pecus » Pecko et Pawel « pirx » Kalinowski ont relevé le défi, et une nouvelle version de la démo de Scorch a récemment été mise en ligne sur GitHub.

On reste chez Atari mais on passe sur console, sur Atari 2600 pour être précis, pour prendre des nouvelles de Grizzards que l’on vous présentait enfin début février, alors que le Pokémonlike de Bruce-Robert Pocock avait atteint le stade de la bêta. Et il y est toujours mais c’est cette fois le jeu dans son intégralité que l’on peut télécharger sur AtariAge, avec un paquet de versions différentes selon votre modèle de la console et des accessoires dont vous disposez !

On passe à présent à la NES avec un autre genre peu abordé dans le monde du homebrew, le tactical-RPG. Jonny Manjiro précise toutefois sur NESdev que Drow Tactics est un « jeu de débutant » même si l’on ignore s’il fait référence à son niveau de développeur, ou à celui que l’on attend du joueur… On peut du reste télécharger une démo pour le vérifier, sachant que l’on contrôle un groupe de trois aventuriers appartenant à l’une de deux classes seulement (guerrier ou mage), mais ayant cependant une affinité avec un élément parmi cinq (feu, eau, terre, bois et métal). Dix cartes terminées par un boss chacune sont également au programme.

En parlant de tactical, on a hélas appris qu’Advance Wars 1+2: Re-Boot Camp, dont la date de sortie sur Switch avait justement été fixée à début avril lors du dernier Nintendo Direct il y a un mois, était finalement repoussé à une date indéterminée à cause de la guerre en Ukraine… On peut bien entendu trouver le geste un peu excessif vu le ton de ce remake signé WayForward (A Boy and His Blob), mais il faut dire que ce n’est pas une première pour la série de Nintendo puisque le premier Advance Wars était initialement sorti la veille du 11 septembre 2001 aux États-Unis !
Source : Gamekult


Autre remake, mais dans une toute autre ambiance et sur les machines rivales, celui de Dead Space (2008) sur PC, Xbox Series et PlayStation 5 qui était enfin officialisé en juillet dernier. Le jeu de Motive n’arrivera pas avant le début de l’année prochaine, et Electronic Arts nous propose de patienter avec le live ci-dessus consacré à la partie sonore, déjà fameuse dans l’original… Et si vous n’avez pas le temps, vous pouvez vous contenter d’extraits plus courts : 1, 2, 3 et 4.
Source : Gematsu

On retourne au tactical-RPG pour de simples rééditions cette fois, celles des deux jeux qui constituent Prinny Presents NIS Classics Volume 2. Après une bande-annonce consacrée à Makai Kingdom: Chronicles of the Sacred Tome (2005, PlayStation 2) en début d’année, c’est donc logiquement au tour de Z.H.P. Unlosing Ranger VS Darkdeath Evilman (2010), sorti à l’origine sur PSP, d’être présenté ci-dessus. Rappelons que les deux titres sortiront le 10 mai séparément sur Steam (Makai Kingdom, Z.H.P.) et le 13 mai sous la forme d’un bundle sur Switch.
Source : Gematsu

On reste dans l’univers du RPG à la japonaise mais on passe du côté de chez Square Enix pour deux nouvelles. Tout d’abord, après avoir dévoilé fin janvier le logo commémorant les vingt-cinq ans de Final Fantasy VII (1997), l’éditeur vient carrément de lancer un site consacré à la saga qui fêtera de son côté ses trente-cinq ans le 18 décembre prochain. Par ailleurs, alors que le remaster de Chrono Cross (1999) est pour rappel prévu dans moins d’un mois, c’est celui de son prédécesseur Chrono Trigger (1995), publié sur Steam et mobiles il y a quatre ans, qui a fait l’objet cette semaine d’une mise à jour inattendue mais bienvenue… Celle-ci permet notamment la prise en charge du format d’écran 21:9 et l’accélération des combats automatiques.
Source : Gematsu (Final Fantasy, Chrono Trigger)

Puisque l’on parle de rééditions et d’inattendu, un remaster de Glover (1998), énième tentative de jeu de plateforme à mascotte, arrivera le mois prochain sur Steam. Alors qu’un prototype de sa suite annulée avait été exhumée il y a une dizaine d’années, le développeur allemand Golden Mushroom Studio avait essayé de la concrétiser il y a quatre ans, mais le projet semblait avoir capoté du fait que Piko Interactive avait racheté à Atari la licence de l’original… La société texane semblait toutefois vouloir elle aussi ressusciter cette suite, ainsi que rééditer son prédécesseur, envisageant même une campagne Kickstarter. Celle-ci n’a pas eu lieu à notre connaissance mais cela n’empêchera donc pas ce « classique » de faire son retour le 20 avril (le jour du cannabis !), dans un remaster basé sur le code source de la version Nintendo 64.
Sources : Kotaku, Nintendo Life & Gematsu

Édition physique collector de Worms sur Game Boy chez Limited Run Games
Autre réédition mais cette fois en cartouche, celle de Worms (1995). Après avoir ressorti Worms Armageddon (1999) en cartouches Game Boy et Nintendo 64 début novembre, Limited Run Games s’attelle donc à l’original sur la portable de Nintendo, mais également sur Mega Drive et Super Nintendo. Vous avez jusqu’au 10 avril pour réserver l’une des six éditions physiques (une version standard et une collector pour chaque console) listées sur cette page.

Éditions physiques de Superepic sur PlayStation 4 et Switch chez Strictly Limited Games
Autres éditions physiques, mais d’un jeu néorétro et chez le rival allemand Strictly Limited Games. Le « roguevania » SuperEpic: The Entertainment War était sorti fin 2019 sur PC et consoles actuelles mais, comme d’habitude, seules la PlayStation 4 et la Switch sont concernées par cette sortie également proposée en édition collector. Les quatre versions sont listées sur cette page.

Puisque l’on est passé au néorétro, restons-y et retournons même au tactical-RPG pour évoquer Gensou Shoujo Wars: Dream of the Stray Dreamer, un énième titre indé de la licence (libre) Touhou Project, à laquelle appartenait par exemple UDONGEIN X sorti début décembre. Le jeu est attendu à la fin du mois sur l’eShop japonais de la Switch au tarif de 4950 yens (39 €) via l’éditeur Phoenixx, mais rien ne dit pour le moment qu’il fera un jour son arrivée chez nous…
Source : Gematsu

Un petit mois plus tard, le 21 avril pour être exact, c’est Revita qui sera disponible sur Switch au tarif de 16,99 € via le Français Dear Villagers, donc en Occident pour le coup. Le roguelike de BenStar était sorti sur Steam il y a pile un an, mais il quittera son accès anticipé à cette occasion.
Source : Gematsu

Plus loin de nous puisqu’il vise pour le moment la fin de l’année, Sons of Valhalla fait l’objet d’une campagne Kickstarter qui a déjà atteint son objectif afin de sortir au moins sur Steam, voire sur consoles. Développé par une demi-douzaine de personnes au sein du studio allemand Pixel Chest, c’est un RTS en vue de profil dans lequel on semble toutefois avoir le contrôle direct de son chef d’armée, un viking en pleine invasion de l’Angleterre… L’accent semble donc clairement mis sur les combats, avec des affrontements contre des boss au programme, même s’il faudra aussi construire des bases et des fortifications pour les phases défensives.

Et on termine comme souvent en musique avec une initiative pour le moins originale ; l’Espagnol comandoGdev a créé le ou plutôt les jeux vidéo fictifs qui apparaissaient dans le clip de Californication du groupe Red Hot Chili Peppers ! On est donc bien dans le rétro car, non seulement la chanson remonte à l’an 2000, mais la 3D utilisée, qui aurait en partie mis la PlayStation 2 à genoux à l’époque, a pris un sacré coup de vieux… Le jeu se télécharge gratuitement sur PC, Mac ou mobiles Android via itch.io.
Source : Noddus

Lien Permanent pour cet article : https://mag.mo5.com/actu/219642/doom-aussi-sur-atari-8-bit-et-autres-news-retro-de-la-semaine/