Une mini TV DIY et autres news rétro de la semaine

Commençons par signaler le lancement du portail Homebrews Connexion par deux membres de l’association RGC, qui s’est donné la mission audacieuse mais fort bienvenue de recenser toutes les productions homebrew disponibles sur consoles ; les micros déjà fort bien desservis en la matière (au point d’ailleurs qu’on ne considère pas forcément ce type de jeux, qui a toujours existé sur ces supports, comme homebrew mais relevant du « domaine public ») ne sont donc pas inclus. Autant dire qu’hormis peut-être le « s » à homebrew, on valide vivement l’initiative.
Plus d’infos sur yAronet.


Mais ironiquement, l’actualité du homebrew a été très calme cette semaine, une fois n’est pas coutume… Par conséquent, le seul jeu en développement que l’on à présenter est Foryster, version modifiée par le prolifique Lucas « sdm » Siudym (Shadow of the Lemming) de Montezuma’s Revenge/Panama Joe (1984) sur micros MSX et console SG-1000.
On peut suivre les avancées de la version SG-1000 chez SMS Power! où l’on peut télécharger une ROM de démo, celle ddu MSX se récupérant dans la description de la vidéo ci-dessus.
Merci à Indie Retro News.

On reste sur un micro-ordinateur doté d’un Z80, en l’occurrence le ZX Spectrum, mais pas pour évoquer une nouvelle production homebrew. Inspector Inch aurait en effet été créé par un dénommé Jeffrey Fuge en 1989 à l’aide de 3D Game Maker (1987), fameux logiciel permettant de concevoir des titres en vue isométrique comme c’était la mode sur la machine… C’est donc un inédit que l’on peut enfin découvrir plus de trente après via Planeta Sinclair.
Source : Indie Retro News

Quand je suis tombé sur le sujet dédié d’AtariAge, j’ai cru d’abord qu’il évoquait la récente Atari 2600 miniature de la gamme Tiny Arcade. Mais il s’agit en réalité du nouveau bricolage de Rob « lodef mode » qui a bluffé tout le monde en bidouillant de la full motion video sur la console d’Atari en fin d’année dernière… Cette fois, il a fabriqué un mini téléviseur fonctionnel, ressemblant aux vieux postes d’antan mais c’est un LCD moderne qui a été utilisé. La liste des pièces nécessaires est indiquée sur GitHub avec leurs prix respectifs, et il faut savoir que la note s’est avérée plus élevée que prévu pour garantir un bon niveau de qualité.

On passe à présent aux plateformes modernes mais on reste toutefois chez Atari avec le prochain remake de la série Recharged, après Asteroids (1979) le mois dernier. On savait cela dit depuis fin novembre qu’il s’agissait du vénérable Breakout (1976), mais on connaît désormais sa date de sortie : le 10 février sur les plateformes habituelles, à savoir PC et Mac via Steam et l’Epic Games Store, ainsi que sur toutes les consoles, VCS comprise comme d’habitude.
Source : Gematsu

Autre comeback, quoique venant de beaucoup moins loin et sans doute nettement moins attendu pour être honnête, celui de Kao the Kangaroo (2000). On n’avait pas eu de nouvelle du reboot en chantier chez Tate Multimedia depuis plus d’un an, même si la trilogie avait été rééditée peu après sur GOG.com, en février de l’année dernière… Alors attendu plus tard cette année-là, le nouveau jeu ne sortira finalement que cet été sur PC et consoles, donc plus de vingt ans après l’arrivée de l’épisode inaugural sur Dreamcast nous rappelle le communiqué de presse.
Merci à Gamekult.

Côté Japon, ce sont les remasters de Makai Kingdom: Chronicles of the Sacred Tome (2005, PlayStation 2) et de Z.H.P. Unlosing Ranger VS Darkdeath Evilman (2010, PSP), officialisés en septembre, qui eux sortiront bien au printemps comme prévu. Mais c’est plus précisément les 10 et 13 mai en Europe que les deux jeux seront disponibles en dématérialisé, séparément sur Steam (Makai Kingdom, Z.H.P.) mais en bundle sur Switch comme pour le premier volume.
Source : Gematsu

Toujours du côté du Japon, River City Girls Zero, la réédition traduite du Shin Nekketsu Kōha: Kunio-tachi no Banka (1994) de la Super Famicom, est elle toujours attendue en début d’année comme on l’indiquait le mois dernier. Mais alors qu’elle devait d’abord sortir sur Switch puis sur d’autres supports sans plus de précisions, on sait désormais qu’elle arrivera au moins sur PlayStation 4 et 5 puisque les précommandes des éditions physiques ont ouvert vendredi chez Limited Run Games sur ces trois consoles. Outre trois éditions par machine, le fabricant propose quelques goodies (T-shirt, casquettes et jetons de collection) disponibles séparément.
Source : Gematsu

On passe à présent au néorétro mais on reste au Japon pour évoquer Samurai Bringer, un titre qui éprouve la ligne éditoriale du Mag puisque ce hack and slash signé Alphawing arbore une 3D pixelisée façon Voxel, tandis que sa chiptune est elle résolument old school… L’éditeur Playism n’indique hélas aucune fenêtre de sortie sur PC via Steam ainsi que sur PlayStation 4 et Switch.
Source : Gematsu

En revanche, outre Breakout: Recharged évoqué plus haut, le 10 février sera extrêmement chargé avec au moins cinq autres titres relevant de notre ligne éditoriale dont Grapple Dog, qui avait fait l’objet d’une démo sur Steam fin septembre. Eh bien le jeu de plateforme du Londonien Joseph Gribbin sera l’un des cinq premiers titres publiés par Super Rare Games sous son nouveau label créé cette année, Super Rare Originals. Jusque-là, la société était connue pour ses éditions physiques sur Switch (Fairune Collection, Chroma Squad) et c’est donc sans surprise que le jeu est aussi attendu sur la console de Nintendo, à un tarif avoisinant les quinze dollars.
Source : Nintendo Life

Moins d’un mois plus tard, c’est Hero’s Hour qui fera lui son arrivée sur Steam et GOG.com à 14,99 € via l’éditeur français Goblinz Studio. Les plus pressés peuvent toutefois déjà acheter ce jeu de stratégie fortement influencé par la série Heroes of Might and Magic, mais avec des combats en temps réel, pour $10 sur itch.io mais sans traduction française notamment. On le doit au Danois Benjamin Hauer avec la seule aide du graphiste KraftKraken.
Source : Gamekult

Le lendemain devrait sortir, du moins en Amérique du Nord et sur Switch, le jeu d’aventure dystopique Primordia. Ce point & click signé Wormwood Studios (Until I Have You) est sorti il y a près de dix ans déjà sur PC via le spécialiste du genre Wadjet Eye Games, qui continue donc de diffuser son catalogue sur la console de Nintendo après Unavowed l’été dernier.
Source : Nintendo Life

Et enfin deux jours plus tard, donc le 4 mars si vous avez suivi, est attendu sur PC et consoles What Lies in the Multiverse, comme annoncé début octobre par son éditeur polonais Untold Tales. Le jeu d’action/aventure signé Studio Voyager et IguanaBee avait alors fait l’objet d’une démo limitée dans le temps, mais celle-ci (ou une nouvelle version) est de nouveau disponible sur Steam depuis peu, sous la forme bien à la mode des temps-ci d’un « prologue ».

En revanche, alors qu’il était au départ prévu en début d’année dernière comme on l’avait indiqué en juin 2020 à l’occasion de son annonce, No Place for Bravery n’arrivera finalement sur Steam et Switch qu’au « troisième trimestre », terme marketing qui désigne en général l’été avec une forte probabilité de sortie en septembre. On espère cette fois que ce sera la bonne, car l’action-RPG des Brésiliens de The Glitch Factory avait déjà été repoussé une première fois…
Source : Nintendo Life

Et il faudra se montrer encore plus patient vis-à-vis de Shrine’s Legacy, un RPG dont on avait raté la campagne Kickstarter (heureusement réussie) à l’automne. On avait toutefois eu l’occasion de mentionner ici le RPG 16-bit du duo Positive Concept Games, puisque sa démo était jusqu’à présent réservée en exclusivité à la clé USB accompagnant l’édition collector limitée du livre A Guide to Japanese Role-Playing Games évoqué fin juin. Eh bien ça y est, elle est désormais aussi disponible sur Steam, de quoi patienter jusqu’à sa sortie estimée au printemps de l’année prochaine. Sinon, on pourra également suivre les avancées sur projet sur Discord.

Et carrément aucune date n’est avancée pour Swords & Bones sur Switch, même si l’on serait surpris que le jeu des frangins SEEP (Roar of Revenge) tarde à sortir puisqu’il a fait son arrivée initialement sur Steam il y a près d’un an. On est d’ailleurs pas très étonné qu’il ait tapé dans l’œil de l’éditeur RedDeerGames, qui le liste aussi sur consoles Xbox sur la page dédiée, comme c’est l’une des créations les plus abouties, au moins en termes de réalisation, du duo.

Lien Permanent pour cet article : https://mag.mo5.com/actu/216884/une-mini-tv-diy-et-autres-news-retro-de-la-semaine/