Tomb Raider aussi sur Nintendo 64 et autres news rétro de la semaine

Alors qu’on les finit parfois comme ça, on débute ce bilan en musique puisque le compositeur Nyuundere, frère du développeur homebrew Óscar Toledo « nanochess » Gutiérrez (si l’on ne dit pas de bêtise) qui a notamment signé les thèmes de plusieurs épisodes de Sydney Hunter, vient de mettre en vente quatre albums via AtariAge. Il s’agit des bandes originales des jeux Intellivision H.E.L.I., Sea Venture, The Pandora Incident et Robot Army complétées, histoire de remplir chaque CD, par des remixes réalisés avec les sonorités de la NES dont l’exemple ci-dessus. On peut en écouter trois autres à cette adresse sachant que les versions NES de Sea Venture sont de James Pujals alias DZ-Jay (Christmas Carol). Le prix est de $16 par album sachant que le tarif est dégressif si vous en prenez plusieurs, et qu’il faudra ajouter $4 de frais de port pour l’Europe.

On reste sur Intellivision avec la mise en vente de quatre jeux dont un est en plus signé Nyuundere, tandis que les autres sont des « néoclassiques » homebrew sur la console de Mattel. C’est Intellivision Collector qui commercialise les ROMs (accompagnées du manuel, de l’overlay et même de la boîte au format PDF) de DK Arcade, D2K Arcade (2012), Ms. Pac-Man (2015) et Melody Runner (2021) au tarif de 15,99 dollars canadiens (11 €) chacune. Les trois premiers sont donc sortis il y a pas mal d’années (ici, et ) et avaient même été proposés à l’époque aussi en dématérialisé, mais ces nouvelles versions ne sont plus cryptées pour ne marcher que sur certaines flashcarts, ce qui est particulièrement bienvenu ces temps-ci sur le support.

On passe sur la rivale ColecoVision pour prendre des nouvelles du portage de Robotron: 2084 (1982) que l’on présentait en tout début d’année. AnalogKid en avait proposé une démo jouable peu après, mais il faudra cette fois se contenter d’une vidéo, toutefois nettement plus longue.

Place (un instant) aux micro-ordinateurs avec le Commodore 64 pour une démo d’Orbital Rescue, en téléchargement à cette adresse. Sur les forums de Lemon64, son auteur le décrit comme un mélange de Choplifter!, Fort Apocalypse et de Jupiter Lander (1982), et demande surtout les retours de la communauté sur son concept encore à ses balbutiements, et cherche aussi d’éventuels collaborateurs pour travailler sur les graphismes et la musique.

Retour aux consoles avec tout d’abord la Lynx pour une nouvelle vidéo de MicroVaders, croisé pour la dernière fois en tout début d’année alors que le titre trahissait encore ses origines de mini-jeu caché… Carl Forhan de Songbird Productions travaille toutefois activement dessus et il ressemble désormais bien plus à un clone de Galaga (1981) en bonne et due forme.

Passons à la Mega Drive pour prendre des nouvelles du portage de Metal Slug (1996), pas le Metal Slug Warfare de Studio Vetea mais la conversion se voulant plus fidèle à l’original, basée sur la version Atari STE du même développeur. Par rapport aux tests orientés vers l’affichage de sprites qu’il présentait en décembre, la nouvelle vidéo ci-dessus se focalise plutôt sur les collisions, quoique pour le moment à sens unique et en faveur du joueur visiblement…

Un autre candidat à la mode pour les portages bluffants, Tomb Raider (1996) avait fait le buzz sur 3DO puis Game Boy Advance, et certains s’attellent déjà, comme on s’en doutait, à une version Jaguar mais c’est encore compliqué… La Nintendo 64 est clairement mieux équipée, et un développeur a déjà mis en ligne trois vidéos pour présenter son avancement.
Dans la deuxième vidéo ci-dessus, il y a déjà (selon lui en tout cas) moins de bugs de Z-buffer, qui permet de gérer la profondeur des éléments afin que les polygones au premier plan apparaissent bien devant les autres et non le contraire… Mais ça reste bien dépouillé.
La troisième vidéo publiée vendredi est en revanche franchement plus prometteuse, avec un modèle de Lara Croft enfin complet, et un décor nettement plus compréhensible, même s’il y a encore de nombreux bugs d’affichage et bien entendu aucune texture.

Bref, il est grand temps de passer aux plateformes modernes où les jeux tournent (en général) un peu mieux, surtout quand ils sont rétro. Par ordre chronologique d’arrivée, c’est le 4 mars qu’est attendu Gunborg: Dark Matters, un run and gun pour le moins intense et dont le gameplay n’est pas si old school puisqu’il repose sur l’utilisation de deux sticks. Développé seul par Rickard Paulsson qui officie en tant que Ricpau Studios, il est prévu sur Steam et sur consoles, avec des éditions physiques sur celles de Sony et Nintendo en précommande chez Red Art Games.

Environ deux semaines plus tard, le 17 mars pour être précis, sortira Dark Deity mais pour le coup uniquement sur Switch. Il faut dire que le tactical-RPG de Sword & Axe est déjà disponible sur Steam depuis juin de l’année dernière, et on avait appris à la Gamescom deux mois plus tard qu’il devait faire son arrivée en 2022 sur la console de Nintendo. Promesse tenue, donc.
Source : Gematsu

Et encore deux semaines plus tard, le 1er avril et c’est pas une blague, sortira tERRORbane, également sur Switch mais aussi sur Steam, puisqu’on signalait mi-octobre la présence sur la plateforme d’une démo de ce RPG très spécial signé BitNine Studio.
Source : Nintendo Life

Passons à présent à des jeux sans date de sortie précise. Jeudi soir, Aksys Games diffusait sa propre conférence en ligne baptisé All Aksys pour évoquer ses futures productions. Deux relèvent de notre ligne éditoriale dont l’alléchant Blazing Strike, un ambitieux jeu de combat que l’éditeur avait décidé de prendre sous son aile l’été dernier. Alors prévu au printemps, le titre de RareBreed Makes Games n’arrivera finalement que cet automne sur Steam, PlayStation et Switch, et il aura droit à des éditions physiques sur consoles avec des versions limitées contenant un artbook, le double album de la bande originale et des cartes de personnages.
Sources : Nintendo Life & Gematsu

L’autre jeu est Horgihugh with Friends, la version enrichie du cute ’em up sorti sur Steam en juin 2019. Alors qu’on annonçait en octobre 2020 une version Switch pour février au Japon, le titre est finalement sorti en juin sur l’eShop japonais, et c’est cet été qu’Aksys Games prévoit de le localiser chez nous… Par ailleurs, Fire Dragon Fist Master Xiao-Mei, le nouveau jeu du studio japonais PiXEL que l’on vous présentait en septembre, a lui aussi été repoussé ; le beat ’em up devait finalement arriver en janvier, mais il n’est visiblement toujours pas disponible.
Source : Gematsu

Retournons à présent au PC pour trois démos, même s’il y a de fortes chances que les deux premiers sortent à terme sur consoles puisqu’ils sont édités par Ratalaika Games. Le premier s’appelle TEN – Ten Rooms, Ten Seconds, car il s’agit d’un « jeu de plateforme de précision » en temps limité, aussi minimaliste visuellement que brutal. Mieux vaut donc l’essayer sur Steam pour vérifier si on a les nerfs assez solides pour le jeu de The Bworg attendu cette année.

Le deuxième titre en démo sur Steam est Dandy & Randy DX, comme son nom l’indique la nouvelle version d’un jeu d’action/aventure jouable en coopération sorti début septembre 2019. Et ça sent encore plus le futur portage sur consoles, d’autant que Ratalaika Games avait publié il y a un an sur ces supports Dreaming Sarah, du même développeur Asteristic Game Studio.

Enfin, Steam propose également depuis peu une démo de l’alléchant Dragon’s Wandering Tavern, un roguelike bucolique et superbe visuellement que l’on vous présentait en juillet dernier. Hélas aucune nouvelle d’une possible date de sortie pour le jeu signé Wekthor

Et on finit en beauté (ou plutôt le contraire) avec McPixel 3, la suite – il n’y a pas de « 2 », cherchez pas – du déjà délirant McPixel. On n’avait pas abordé ce dernier sur le Mag à sa sortie en 2012, sans doute parce que son pixelart cradingue masque un jeu plus postmoderne que véritablement rétro, et la seule fois qu’on a mentionné son auteur, le prolifique Sos Sosowski, c’était au sujet de sa participation hélas annulée à un concours de développement sur Commodore 64 en 2013… Sans grande surprise, c’est Devolver Digital qui va publier cette année sur Steam ce point & click humoristique promettant « plus de 900 gags hilarants » et une vingtaine de mini-jeux.

Lien Permanent pour cet article : https://mag.mo5.com/actu/218259/tomb-raider-aussi-sur-nintendo-64-et-autres-news-retro-de-la-semaine/